Cookies sur le site Pokernews

Nous utilisons des cookies pour certains services comme l'inscription au site et les votes, nous permettons également à certains médias partenaires de confiance d'analyser le site. Gardez vos cookies actifs pour bénéficier de tous les services du site. En surfant sur Pokernews avec la fonction cookies activée, vous approuvez leur utilisation. Lisez les informations sur les cookies pour en savoir plus.

Continuer à utiliser les cookies
edit

Tournoi Ladies Live : un homme remporte le Borgata Ladies Event

Le 12 septembre 2009, le joueur Abraham Korotki a remporté le... Borgata Ladies Event, un tournoi de poker fermé au sexe masculin à Atlantic City aux Etats Unis, en battant la joueuse Nicole Rowe durant le tête-à-tête final. Au grand mécontentement des concurrentes en lice, c'est donc un homme qui a décroché le titre et les 20.892$ de la première place.

L'utilité des Ladies Events

Même si je comprends les arguments de certains qui trouvent les tournois réservés aux femmes discriminatoires, certaines et certains pourront avoir du mal en revanche à comprendre ce qui a pu passer par la tête de ce vainqueur au moment où il décide de s'inscrire au tournoi. Ces Events sont destinés à permettre aux femmes de jouer entre elles si elles en ont envie, sans être obligées de se mesurer à des hommes. Les hommes disposent d'une ribambelle de tournois toute l'année. Borgata à lui seul offre 49 Events qui ne sont pas réservés aux femmes durant les Poker Open series.

L'encadrement du Borgata impuissant

Korotki se sera servi d'un artifice du droit américain pour pouvoir jouer dans ce tournoi féminin : le principe de non discrimination. D'après l'encadrement de Borgata, le casino n'a rien pu faire pour empêcher Korotki, 65 ans, de jouer car les lois relatives au jeu de l'Etat du New Jersey et certaines dispositions fédérales empêchent toute discrimination liée au sexe au cours d'un tournoi de poker. Après avoir travaillé aux côtés de Borgata pendant plusieurs années, en couvrant les Poker Open Series, je sais combien Borgata a travaillé dur pour développer son Ladies Event. Voir un homme le gagner équivaut à recevoir une gifle en pleine figure et, comme on pouvait s'y attendre, les organisateurs du Borgata se sont tous dit frustrés de la situation, mais complètement impuissants.

Même si beaucoup de femmes ont pu voir les officiels du Borgata tenter de dissuader Korotki de participer au tournoi, il s'est entêté à jouer et a plus tard déclaré au Philadelphia Daily News que le staff du Borgata n'avait rien fait pour tenter de l'empêcher de jouer ! Sans avoir réfléchi au fait que les tournois féminins sont une bonne manière de faire découvrir le poker à un nouveau public, sans lesquels beaucoup de femmes ne se seraient jamais assises autour d'une table, Korotki est parvenu en un rien de temps à pratiquement détruire tout le travail qui avait été effectué pour séduire les femmes : il lui a suffi de s'asseoir au milieu du field et de laisser sa présence créer une atmosphère détestable.

Korotki n'a rien pour plaire

Mais c'est au moment du head's-up final que l'histoire prend un tour vraiment sinistre. Si l'on en croit les témoins présents sur place, Korotki et Rowe disposaient à ce moment-là d'un tapis à peu près équivalent et Rowe a proposé à son adversaire de partager le Prizepool restant, expliquant que cet argent lui serait très utile pour payer les opérations chirurgicales qui l'attendant dans les semaines à venir car elle souffre d'un cancer du sein. Korotki a refusé, a gagné le tournoi et s'est emparé de la part du lion. Même si Rowe est repartie chez elle avec 11.889$, le manque à gagner de sa seconde place pèsera sur ses finances durant sa convalescence.

Pour beaucoup de nous, dans le monde du poker, le comportement de Korotki s'apparente à un étalage répugnant de cupidité et d'égoïsme qui donne une mauvaise image de notre milieu. Et plus les Médias couvriront cette histoire, plus le Poker en souffrira. D'après le Borgata poker blog, Korotki a même eu le toupet de fanfaronner après sa victoire : "C'est toujours agréable de remporter un tournoi. Ces Dames ont très bien joué et je comprends que le sexe faible aurait préféré remporter cette victoire" a-t-il déclaré. Tant d'ignorance et de condescendance équivaut à une seconde gifle assénée de plein fouet à des joueuses comme Rowe qui, soit dit en passant, avait déjà terminé seconde au Ladies Event de 2007.

Pour montrer qu'il est un type bien, Korotki a également déclaré qu'il comptait faire don de ses gains à une oeuvre de charité, mais ça ne rend pas son attitude plus convenable pour autant. Son manque de respect pour les femmes qui ont participé à ce tournoi et pour les tournois féminins en général est atterrant. Il a utilisé la loi pour profiter d'une situation et a, en l'espèce, pris de l'argent à quelqu'un qui aurait pu utiliser en faire un meilleur usage que de simplement nourrir son propre ego. Malheureusement, personne n'a encore pensé à organiser un 'losers-only Event', où ce garçon aurait pourtant toute sa place.

PokerNews est en train d'essayer d'organiser un tournoi spécial pour Nicole Rowe et son combat contre le Cancer du Sein. Nous vous tiendrons au courant..

En ce moment sur Pokernews :

> Plus de News Tournoi de poker live

> Trois tournois de poker gratuit tous les jours

> Championnat exclusif EPT Pokerstars : freeroll qualification lundi 18h

> Bonus immédiat : 50$ gratuit sur Party Poker

> Bonus Sexy : Déposez 50$, obtenez 50$ gratuitement sur Titan Poker

> Pokernews Cup Australie: tournois qualificatifs gratuits

> Cash games chasse aux points English Poker Open

Commentaires

  • Keeg Keeg

    [quote="Lartiste4"]j'ai tjrs trouvé ridicule ces tournois réservés au femmes...
    moi je dis bravo à monsieur Korotky...
    l'article était vraiment très dure pour lui c'est vrai... s'il faut dealer parce que le joueur en face essaye de faire pitié, on va-t-on... pas de sentiment dans le poker... surtout contre des femmes :-][/quote]

    +1, j'appelle ca la parité.

    Pour Mercier +1 aussi, heureusement ils ont compris depuis que coté plastique il y a mieux...

     
  • nides nides

    lol...

    qu'ils s'occupent des milliers de bidonvilles au bord des grandes villes au lieu de dire des conneries pareilles. Personnellement, je serais une coureuse de 800, je l'aurais très mauvaise de voir une personne avantagée par la nature dans cette discipline exploser la compétition :-/

     
  • DonkyMonky DonkyMonky

    [quote="nides"]elle a dit que son entraîneur l'a motivé en disant "eh man, you can do it"...[/quote]

    Lol, ça aussi ça m'a fait rire :

    "Après la "bombe" lâchée par le Daily Telegraph, qui a révélé que Caster Semenya n’aurait pas d’utérus ni d’ovaire, et qu’elle serait hermaphrodite, le gouvernement sud-africain, par la voix de son ministre des Sports, a réagi hier en des mots très durs en l’encontre de l’Iaaf. Prophétisant une "troisième guerre mondiale" en cas d’exclusion de l’athlète des compétitions internationales"

     
19 commentaire(s) sur cet article

Qu'en pensez-vous ?
Inscrivez-vous pour publier un commentaire ou connectez-vous avec facebook

Plus lu cette semaine