Cookies sur le site Pokernews

Nous utilisons des cookies pour certains services comme l'inscription au site et les votes, nous permettons également à certains médias partenaires de confiance d'analyser le site. Gardez vos cookies actifs pour bénéficier de tous les services du site. En surfant sur Pokernews avec la fonction cookies activée, vous approuvez leur utilisation. Lisez les informations sur les cookies pour en savoir plus.

Continuer à utiliser les cookies
edit

Poker, pub et médias (I) : un marché en plein boom

Poker, pub et médias : un marché en plein boom

Depuis les premières spots télé pour les sites internet de poker diffusés en juin 2010 le marché de la publicité pour les jeux en ligne a littéralement explosé.

En six mois, les sites de jeux en ligne ont ainsi dépensé une trentaine de millions d'euros bruts en spots de pubs pour la télévision, l'essentiel des investissements étant réalisés par un quatuor d'opérateurs dont deux sites de poker particulièrement ambitieux : PokerStars et Winamax.

60M€ de pub pour les jeux en ligne

Selon une étude récente1, PMU (12,5 M€), Winamax (11,7 M€), FDJ (6,9 M€) et PokerStars (5,9 M€) ont ainsi largement contribué aux 60 millions d’euros déboursés par les opérateurs depuis juin 2010, dont la part du lion est allée à la télévision qui en a absorbé quasiment les deux tiers (63%) contre un tiers pour la presse écrite (38%) et les miettes restantes pour la radio (7%).

Le secteur des jeux en ligne a ainsi littéralement boosté un marché en pleine crise, les jeux et paris en ligne représentant un pourcentage toujours plus élevé des revenus publicitaires de chaînes généralistes comme Canal+ (8%), TF1 (2,1%) ou M6 (1,4%), sans compter le temps d'antenne accordé aux émissions de poker qui se multiplient comme des petits pains.

Les chaînes spécialisées dans le sport, à l'image de certains joueurs, ont quant à elles mis le doigt dans l'engrenage jusqu'au coude, les publicités des jeux en ligne devenant un de leurs supports financiers les plus importants. L’Equipe TV par exemple reçoit de ce secteur 12,1% de ses revenus publicitaires, un pourcentage qui varie de 6,8% pour Eurosport jusqu'à 25,6% pour Extrême Sport Channel.

Winamax pionnier, PokerStars poids-lourd

Pub PokerStars
Pub PokerStars

Pionnier de la publicité audiovisuelle sous le nouveau régime des jeux en ligne régi par l'ARJEL, Winamax a mis le paquet dès l'ouverture du marché juin 2010, investissant 10 millions d'euros bruts en spots télé en quelques mois. Un rythme qui s'est considérablement ralenti mais dont les fruits continuent à être récoltés, faisant de Winamax.fr le deuxième site français le plus fréquenté (1.500 joueurs en moyenne2).

Bénéficiant de moyens importants en tant que N°1 mondial du poker en ligne, PokerStars a rempli la mission qu'elle s'était fixé : devenir le N°1 du marché français (3000 joueurs en moyenne3) et même la sixième salles en ligne les plus fréquentées au monde. Avec plusieurs spots efficaces largement diffusés sur les télés nationales, PokerStars a pris une avance considérable sur ses concurrents, notamment au niveau de la reconnaissance de sa marque.

Au-delà les lourds investissements consentis par les deux leaders du marché français, quels sont les ingrédients du succès des premières campagnes de publicité pour les sites de poker online ? Quelles sont les prochaines étapes de l'entreprise de séduction entamée il y a 6 mois qui a permis au poker d'éclipser le marché des paris en ligne ? Nous répondrons à ces questions lors du prochain article sur les publicités des sites de poker online.

(1 source : Yacast, 2, 3 source : PokerScout)

Freeroll privé 2500€ Pokerstars France

Financez vos satellites EPT. Tous les premiers dimanches du mois, un tournoi de poker gratuit à 2500€ de prix vous est proposé pour 25 points joueurs si vous téléchargez Pokerstars France sur Pokernews. Ce freeroll est un tournoi privé réservé aux joueurs Pokernews en France.

Commentaires

Pas de commentaires. Postez le votre.

Qu'en pensez-vous ?
Inscrivez-vous pour publier un commentaire ou connectez-vous avec facebook

Plus lu cette semaine