Cookies sur le site Pokernews

Nous utilisons des cookies pour certains services comme l'inscription au site et les votes, nous permettons également à certains médias partenaires de confiance d'analyser le site. Gardez vos cookies actifs pour bénéficier de tous les services du site. En surfant sur Pokernews avec la fonction cookies activée, vous approuvez leur utilisation. Lisez les informations sur les cookies pour en savoir plus.

Continuer à utiliser les cookies
edit

Poker, pub et médias (II) : une overdose de violence ?

Poker TV : les pubs poker

La publicité pour le poker en ligne, les jeux d'argent et les paris a envahi depuis plus de six mois les écrans de la télévision française. Entre spots à gogos et émissions de télé-réalité, le poker réinvente son image dans l'inconscient du téléspectateur non averti.

Des stars, des people, un peu d'humour mais surtout beaucoup de violence et de thèmes guerriers, voilà les ingrédients principaux des cocktails commerciaux proposés par les créatifs en charge de la communication grand-public des sites de poker en ligne. Une recette qui semble avoir séduit sa cible.

"Violence, machisme, people" : le cocktail gagnant des pubs de poker

Tels sont les ingrédients de la publicité du poker selon les spécialistes de l'émission 'Culture Pub' de M6 qui y avait consacré le 21 novembre dernier quelques minutes de reportage. Affrontement, guerre, bataille, tels sont souvent les thèmes de ces spots.

"On frise l'overdose" souligne notamment la présentatrice Charlotte Bricard, "les sites de poker en ligne se livrent une véritable guerre par écrans de pub interposés", reprenant à son compte l'allégorie de la violence dénoncée dans les spots concernés : "tous ces spots ont un point commun hormis leur choix de personnalités plus ou moins improbables, c'est la mise en scène d'une certaine violence, psychologique, virile et un peu machiste".

Une communication tournée vers les 'gamers'

Pub PS interdite
Pub PS interdite

Si une certaine "violence", même imagée, est omniprésente dans les premiers spots pour les sites de poker en ligne, ce n'est pas tout à fait un hasard.

Lancées depuis moins d'un an sur un marché, les salles de poker online n'ont pas d'autre choix que de séduire un maximum de joueurs parmi leur cœur de cible : les jeunes hommes de 18 à 25 ans. Notamment les 'gamers', ces férus de jeux vidéos dont bon nombre sont empreints d'une violence allant crescendo.

"Nous sommes toujours dans une démarche de recrutement", expliquait fin décembre Canel Frichet, directrice générale de Winamax. "Le marché intéresse un public jeune et masculin, du coup, “l’effet cible” est indéniable" estime pour sa part l'éditorialiste Bruno Fraioli dans le magazine Stratégies.

Pour satisfaire les goûts d'une génération élevée aux jeux vidéos et films de plus en plus violents, les publicitaires surfent à volonté sur le thème de la "guerre psychologique où tous les coups sont permis" qu'est le poker dans l'inconscient collectif, "un sport de combat" renchérit Charlotte Bricard.

Des cartes qui sont autant d'armes (plus ou moins efficaces) pour Winamax.fr, au kung-fu parodique de Raymond Domenech pour Bwin.fr en passant par un spot au titre évocateur, "Assassins", pour Full Tilt Poker.fr, les créateurs de pub semblent avoir choisi le camp d'une communication à l'unisson des violentes émotions suscitées par le jeu.

Un choix marketing poussé à son paroxysme par PokerStars qui n'a pas hésité à mettre en scène une sanguinolente tuerie générale dans un spot pour la télé allemande mélangeant ultra-violence et commentaire d'inspiration biblique, une publicité rapidement interdite de diffusion Outre-Rhin.

Les pubs poker trop violentes ?

A y regarder de plus près, les pubs du poker ne mettent pas forcément en exergue une "vraie" violence mais bien des mises en scènes où l'exagération et l'humour sont omniprésents. Certes, la publicité interdite de PokerStars va peut-être un peu loin dans le genre, mais même dans ce cas extrême, le message principal est sans équivoque : "le poker est moins dangereux" que beaucoup d'autres activités, et si "guerre" il y a elle est surtout psychologique.

Il y a belle lurette que les joueurs de poker ne se présentent plus aux tables armés de leurs colts, et les incidents physiques, bien qu'il en arrivent de temps à autres, ne sont souvent qu'anecdotiques au regard d'un jeu qui se veut aussi fun et convivial, comme nous le verrons dans notre prochain article.

On n'en voudra donc pas trop à Culture Pub quant à son parti pris de présenter les spots de pubs pour le poker online sous ce jour de violence omniprésente. Comme ils sont les premiers à le reconnaître, et à en profiter, cela fait vendre...

Culture Pub : la guerre des sites de poker

BarrièrePoker.fr : télécharger sur PokerNews

Les joueurs ayant téléchargé la salle barrierepoker.fr sur Pokernews obtiennent tous les mois des avantages exclusifs : tournois gratuit, bonus augmenté, qualifications live privées... En février, les tournois de bienvenue sont doublés. En plus d'un tournoi freeroll Barrière 300€ proposé à tous les nouveaux joueurs, les joueurs Pokernews se retrouverontvendredi 18 février 2011 pour un tournoi privé gratuit à 150€ de prize pool. Condition : téléchargement sur Pokernews, compte validé et inscription au forum. Bonne chance aux tables !

Commentaires

  • rrroouuu rrroouuu

    ça existe encore culture pub???!!!!

     
  • Tr1b4l Tr1b4l

    Bah?!
    Bien sûr que ça existe encore !!

     

Qu'en pensez-vous ?
Inscrivez-vous pour publier un commentaire ou connectez-vous avec facebook

Plus lu cette semaine