Cokkies sur le site Pokernews

Nous utilisons des cookies pour certains services comme l'inscription au site et les votes, nous permettons également à certains médias partenaires de confiance d'analyser le site. Gardez vos cookies actifs pour bénéficier de tous les services du site. En surfant sur Pokernews avec la fonction cookies activée, vous approuvez leur utilisation. Lisez les informations sur les cookies pour en savoir plus.

Continuer à utiliser les cookies
edit

Cash game : Un bon spot de bluff river en multiway ?

Cash game : Un bon spot de bluff river en multiway ?

Julien Nuijten revient pour une nouvelle analyse de mains. Après son point de vue sur les mains #2 et #3, analysées en détail dans l'article précédent, il soumet une nouvelle situation de bluff river, cette fois en "multiway" (face à plusieurs adversaires). Bon spot de bluff ? Si, oui, combien miser ? Laissez votre avis !

La semaine passée a été un véritable challenge en termes de poker. Après deux mois de grind plutôt tranquilles, j'avais retrouvé un bon feeling quand est survenu mon plus gros downswing, en nombre de buy-ins. Et cela juste quand j'avais décidé de jouer une session à la limite supérieure. Malgré ma connaissance du poker, j'étais tombé une fois de plus dans l'illusion que gagner sa vie au poker est le métier le plus facile du monde. Rencontrer cette mauvaise passe m'a fait réaliser à quel point le jeu est devenu plus difficile ces dernières années. Le point positif est que cela me donne matière pour trouver des mains à analyser. Mais d'abord, la fin de l'analyse des mains de l'article précédent.

Main 3: $ 1 / $ 2 NL 6-handed : un bluff avec As-Valet

Il y a deux difficultés dans cette main : le jeu sur la turn et le jeu sur la river. La turn est, selon mon expérience, une bonne carte pour bluffer, bien qu'un {5-} soit difficilement dans ma range. Le board est si dangereux qu'il y a de bonnes chances de faire passer l'adversaire avec un second barrel.

Généralement, je fais plutôt l'inverse dans ce type de situation : je mise pour valoriser et ne mise pas en pur bluff. Mais, compte tenu du metagame avec cet adversaire, il y a très peu de chance pour qu'il me voit sur un bluff. Ma range pour miser cette turn sera souvent : quinte, parfois brelan et des tirages couleurs.

A la river, ma ligne représente un tirage couleur de manière crédible mais il me faut réaliser qu'ici ma range est polarisée. Cela signifie que la plupart des mains de l'adversaire sont des bluffcatchers, peut importe qu'il ait {7-}{7-} ou {A-}{A-}.

Dans de telles configurations, il est très important de miser suffisamment gros. Si c'est un bluff, cela augmente les chances de faire passer l'adversaire, si c'est un value bet, cela maximise la valorisation. En même temps, je veux maximiser la valorisation : il convient donc de miser gros sans miser trop gros. Ici, ce n'est pas un problème puisque seules des mains qui vous battent vont vous payer et qu'il n'y a virtuellement aucune main contre laquelle on valorise en misant.

Dans les deux cas, il est préférable de miser gros. Ici, j'ai misé 42$ et après une longue réflexion, j'ai été payé par {Q-}{Q-}.

Main 4: $ 1 / $ 2 NL 6-handed : Les Dix face à un float river

La chose à remarquer dans cette main est la taille des mises adversaire. La turn était une petite mise tandis que la river est une grosse mise. Il semble qu'il ait déjà prévu à la turn de miser gros sur beaucoup de rivers. Cela suggère que sa range est polarisée. C'est un bon joueur gagnant qui sait ce qu'il fait. Pourquoi irait-il miser si gros avec une main faible ? La taille de sa mise est pour moi un signal que toutes mes mains ne peuvent battre qu'un bluff. Il est donc essentiel d'évaluer sa range et sa fréquence de bluff.

De mon point de vue, sa range est ici composée de mains très fortes et de bluffs. Par mains très fortes, j'entends un brelan, {8-}{X-}, {A-}{A-} et {K-Diamonds}{X-Diamonds}. Les bluffs sont les tirages ratés (couleurs, quinte par les deux bouts, quinte par le ventre) et parfois quelques mains improbables qui tentent un float, une paire faible ou des mains transformées en bluffs (As-Deux, 33-44). Une rapide analyse avec PokerStove me donne une équité de 50% environ. Toutefois, il est probable qu'il choisisse de simplement checker avec As-Deux assortis, 33 ou 44, auquel cas mon équité est d'environ 40% (en comptant toutes les combinaisons d'As-Roi).

La décision est très serrée. Un exemple qui montre pourquoi il convient de miser gros dans ce type de spot.

Main 5 : $ 10 / $ 20 NL 6-handed : Un spot de bluff en multiway ?

Cette main m'a été envoyée avec les informations suivantes : "Le joueur à la big blind est un fish 38/21, UTG est un joueur régulier 25/23".

Préflop, c'est un call 100% du temps. Nous avons très envie de voir le flop avec une paire moyenne, plusieurs joueurs impliqués dans le coup et un fish à la big blind. Surtout avec trois joueurs ayant mis 60$ avant lui, il va payer avec un grand nombre de mains.

Seat 1: SB ($ 2 863.00)
Seat 2: BB ($ 2 297.00)
Seat 3: UTG ($ 2 834.00)
Seat 4: UTG +1 ($ 2 000.00)
Seat 5: CO ($ 4 374.00)
Seat 6: Button ($ 2 000,00)
Dealt to CO {6-Diamonds}{6-Clubs}
Preflop: (Pot: $ 30)
UTG RAISE, to $ 60.00
CALL UTG +1, $ 60.00
CALL CO., $ 60.00
FOLD Button
FOLD SB
CALL BB, $ 40.00
Flop: {a-Spades}{j-Spades}{2-Clubs} (Pot: $ 250.00)
CHECK BB
CHECK UTG
CHECK UTG +1
CO ...

Flop
Le flop est très mauvais pour notre main. Sans s'être améliorée, notre paire de Six n'a que de maigres chances de gagner un showdown – si tant est qu'elle y parvienne. Heureusement, nous sommes au bouton. Nous aurons donc beaucoup d'informations et plus de possibilités de compliquer la tâche adverse sur les autres streets.

Le check de la big blind nous donne peu d'informations, il check souvent contre le relanceur initial et semble être globalement passif. Mais nous savons que sa range préflop est très large.

Le relanceur préflop choisit de ne pas faire de continuation bet, ce qui la plupart du temps indique qu'il a raté le flop et décide de check/fold pour la suite. Ou, il a touché le flop et préfère check/call pour contrôler la taille du pot et avoir un showdown bon marché – ou il cherche à provoquer de l'action.

Le premier caller nous donne plus d'informations. Il est le premier à pouvoir reprendre l'initiative et ne le fait pas. Avec seulement un joueur restant à parler après lui, les chances sont grandes que tout le monde check ce flop. Pourtant, avec le fish avec la big blind, on pourrait s'attendre à ce que UTG+1 cherche à valoriser ses mains faites - voire même à miser avec ses tirages pour gagner le pot dès le flop.

Ainsi, nous avons une big blind passive avec une range large, un UTG qui n'a peut-être rien et ne semble pas vouloir continuer avec une main médiocre et un UTG+1 qui a probablement envie de check/fold. Je pense que miser ce flop est très serré. Cela dépend surtout de l'agressivité avec laquelle la big blind peut jouer ses mains à tirages. Il continuera sans doute avec tous ses tirages couleurs, peut-être des tirages quintes par le ventre – et il nous reste encore des possibilités de gagner en améliorant notre main ou en mettant fin au coup avant d'aller au showdown.

BET CO, $ 170.00
CALL BB, $ 170.00
CALL UTG, $ 170.00
FOLD UTG +1
Turn: {5-Hearts} (Pot: $ 760.00)
CHECK BB
CHECK UTG
CO ...

Turn
Hero décide de miser et deux joueurs payent : le fish à la big blind et le relanceur préflop, qui checkent à nouveau. Ici, il semble difficile de réussir à faire passer les deux joueurs. UTG doit avoir une main faite, car il aurait sûrement misé avec un tirage. Et si le fish a un As, il sera sans doute difficile de lui faire jeter (un fish ne jette pas un As si facilement). Si vous misez ici, vous devrez probablement miser aussi la river pour avoir une chance de gagner.

Cela crée une situation difficile sur la river quand le fish suit. Si la couleur ne rentre pas, vous aurez du mal à le faire passer en misant, bien qu'il puisse aussi payer avec un tirage couleur ou passer avec un Valet. Si la couleur rentre, il est très possible qu'il l'ait et, sil ne l'a pas, il n'est pas certain qu'il veuille passer avec un As.

CHECK CO
River: {3-Spades} (Pot: $ 760.00)
CHECK BB
CHECK UTG
CO ...

River
Hero semble contraint d'abandonner la main mais la river offre une porte de secours inespérée. Souvent, les fish ont un facteur d'agression élevé river car il ont tendance à checker les grosses mains faites et les tirages sur les streets précédentes. La raison est qu'un fish va miser quand il pense avoir la meilleure main (sans chercher à savoir si une moins bonne main peut le payer) et va miser ses tirages ratés imprudemment. Le check river du fish indique donc qu'il n'est pas certain d'avoir la meilleure main et qu'il a peur du {3-Spades}.

UTG check aussi river. Cela n'a rien de surprenant dans la mesure où il a rarement une grosse main, d'après l'action flop et turn. S'il avait une bonne main, il maquerait une occasion de la valoriser sur le fish alors qu'il est probable que nous allons checker. Sur le flop, il n'a pas cherché non plus à valoriser malgré le fish.

Personne n'a la couleur. Pouvons-nous être crédible en cherchant à la représenter ? Si un bluff est crédible ici, combien miseriez-vous ?

Télécharger Pokerstars sur PokerNews

Télécharger Pokerstars.fr sur Pokernews vous rapporte 500€ de bonus sur votre premier dépôt, un tournoi de poker gratuit à 300€ de prix et un freeroll de 2.500€ tous les mois exclusif Pokernews. Vous pourrez aussi participer à des tournois de qualifications exceptionnels et exclusifs réservés aux membres de Pokernews pour l'European Poker Tour ou les France Poker Series.

Commentaires

Qu'en pensez-vous ?
Inscrivez-vous pour publier un commentaire ou connectez-vous avec facebook