EN DIRECTEvents
PokerStars Championship Prague
888poker
New poker experience at 888poker

Join now to get $88 FREE (no deposit needed)

Join now
PokerStars
Double your first deposit up to $400

New players can use bonus code 'STARS400'

Join now
partypoker
partypoker Cashback

Get up to 40% back every week!

Join now
Unibet
€200 progressive bonus

+ a FREE Unibet Open Qualifier ticket

Join now

Erik Seidel gagne sont septième bracelet des WSOP

Erik Seidel gagne sont septième bracelet des WSOP 0001

« Seulement »1 403 joueurs participèrent au No Limit Hold'Em event à $2 000 au Rio. Et c'est « seulement » la troisième plus forte participation dans l'histoire des WSOP, mais on ne sait comment, ce tournoi sembla beaucoup plus gérable que les précédents. La transition obtenu par ESPN pour que les tournois de poker ne se déroulent plus sur deux jours mais sur trois facilite énormément la couverture médiatique, et pour être franc, la notre aussi.

Au début de ces WSOP, tout le monde se demandait comment les professionnels du poker réussiraient à se frayer un chemin à travers cette foule, et des tables de finales composés de parfaits inconnus étaient tout à fait probables. On a pu se rendre compte que ce n'était pas le cas, et une fois encore, nous avons trois bracelets en or assis à cette table de finale plus un pro européen Harry Demetriou.

Après deux jours de jeu, voici la table de finale.

Morgan Machina 1 052 000 de jetons

Paul Sexton 362 000

Erik Seidel 354 000

Cyndy Violette 305 000

Fabrice Soulier 224 000

Perry Friedman 219 000

Harry Demetriou 184 000

Chris Wunderlich 110 000

Bill Blanda 46 000

Au vu de cette liste, ce ne sera pas une surprise d'apprendre que c'est Bill Blanda qui se fait éliminer le premier. Bill a juste l'équivalant de 3 ou 4 grosses blinds, et mise tout son argent avec A4. Perry Friedman est de grosse blind et avec une paire de neuf en main le paye. Un neuf à la dernière règle définitivement son sort à Blanda qui finit 9e et rentre chez lui à Houston. Bill Blanda- 9e place- pour $51 630.

Le prix du coup le plus étrange du jour revient à Paul Sexton, assez tôt dans ce match. Sur un coup, Paul mise la moitié de son tapis en sur relançant Erik Seidel. Erik revient sur Paul et mise son tapis. Paul jette sa main mais perd ainsi à peu prés la moitié de ses jetons.

Quelques coups plus tard, Paul rentre dans un coup avec Chris Wunderlich où celui-ci mise la totalité de ses jetons avec AR. Paul Sexton avec deux valets, le paye. Le flop V77 règle le sort de Chris, qui finit à la 8e place et ramène chez lui $77 495.

Le suivant à sortir est le français Fabrice Soulier. Soulier s'occupe de la Télévision Française, mais ce n'est pas lui qui dirige l'émission aujourd'hui. Soulier fait tapis avec A10 de carreau, et Perry Friedman le paye avec AV de coeur. Quand les jeux sont montrés, Soulier s'exclame "Non!". Un flop sans dix et sans carreau signifie que Soulier peut rentrer en France, et ESPN envoie la pub.

Maintenant à six, voici le détail des tapis de chacun

Morgan Machina 1 255 000 de jetons

Erik Seidel 531 000

Paul Sexton 437 000

Perry Friedman 229 000

Harry Demetriou 204 000

Cyndy Violette 200 000

Le joueur suivant à partir est Harry Demetriou. Harry n'a pas joué beaucoup de coups aujourd'hui, c'est un peu une surprise de le voir faire tapis avec DV. Le chip leader Morgan Machina le paye instantanément avec AR, et c'est le plus riche qui est devenu encore plus riche. Au flop viennent une dame mais également un as. A la quatrième carte du flop, Harry a pas mal de cartes dehors pour gagner mais aucune n'est venue. Harry Demetriou-6e place- $123 915.

Plus que cinq joueurs et les masses n'ont pas beaucoup changé

Morgan- 1 413 000

Erik- 441 000

Paul- 395 000

Perry- 343 000

Cyndy- 233 000

Juste après la reprise à cinq joueurs, Cyndy Violette fait tapis pour la deuxième fois. Cyndy a fait tapis une première fois avec RR et a battu la paire de cinq de Perry Friedman. Cette fois, elle fait tapis contre le chip leader Morgan Machina. Celui-ci a le sentiment qu'il peut tenter le coup avec A8, et il paye Cyndy, qui retourne à nouveau une paire de roi. Pas d'as au flop pour Morgan, Cyndy double ainsi son tapis et c'est la première fois depuis le début de cette finale que le tapis de Morgan diminue.

A propos du tapis de Morgan qui commence à diminuer. D'abord, Morgan sur relance Erik Seidel de 180 000, pour tenter de le faire passer, mais celui-ci mise son tapis. Quelques coups plus tard, Morgan fait une grosse erreur de jugement en relançant de son tapis à la quatrième du flop Paul Sexton. Paul a fait son full et paye instantanément Morgan. Après ce coup, Morgan qui avait 3 fois plus de jetons que quiconque, se retrouve avec le troisième tapis en moins de vingt minutes.

A ce moment -là, voici le totale des jetons de chacun

Paul- 870k

Erik- 790k

Morgan- 655k

Perry- 332k

Cyndy- 200k

L'atmosphère à la table a beaucoup changé, et vous avez le sentiment que Erik Seidel est tout a fait en position de gagner son septième bracelet des WSOP.

Mais soudainement, également déjà détentrice d'un bracelet, Cyndy passe à l'attaque pour tenter de gagner celui d'aujourd'hui. Après quelques coups, Cyndy Violette passe du moment où il ne lui reste plus que 98 000 en jetons à un tapis d'environ 750 000. Le dernier coup sur lequel elle double son tapis est contre Morgan qui n'a maintenant plus qu'une dizaine de grosses blinds devant lui.

Pendant une heure et demi il ne se passe pas grand chose, jusqu'à ce que Cyndy Violette double son tapis à quatre reprises. Paul Sexton connait un bad beat contre Perry, quand Perry fait un brelan au flop avec sa paire de dix en main contre les deux as de Paul. Il ne reste plus à Paul que 130.000 en jetons et avec les blinds à 12 000-24 000, il sait qu'il doit agir vite.

Paul fait tapis au bouton avec R 9 de carreau, Erik Seidel le paye avec une paire de trois. Un trois au flop élimine Paul de cette finale. Au début de cette finale, Paul est le deuxième plus gros tapis, pour devenir le sixième (quand il sont huit joueurs), repasse chip leader (à cinq joueurs) pour finir à la cinquième place. Paul Sexton-5e place- 147.135$.

Pour continuer avec ceux qui sont passés de chip leader à plus rien du tout, Morgan Machina fait tapis avec R 8, et la joueuse la plus agressive de la table Cyndy Violette se lève et le paye avec A D. Un roi au flop donne quelque espoir à Morgan qui déchante vite quand viennent un as et une dame, qui le conduisent à la 4e place. Morgan Machina- 4e place - $170 380.

Ils ne sont plus que trois:

Cyndy Violette- 1 150 000 de jetons

Erik Seidel- 912 000

Perry Friedman- 820 000

A ce moment de la partie, mes compagnons et moi- même discutions du fait qu'avec trois joueurs de poker aussi expérimentés, il faudra une confrontation entre deux grosses mains, ou un semi bluff qui se transforme en grosse main pour que l'un d'eux soit éliminé. On ne pouvait pas voir plus juste.

Avec une paire de dames en étant de grosse blind, Perry Friedman va miser tout ses jetons, Perry a la chance d'être payé par Erik mais la malchance de voir que Erik Seidel a une paire d'as en main. Une paire d'as contre une paire de dames à trois joueurs ce n'est vraiment pas de chance, et le prix du plus méchant bad beat du jour est attribué sans conteste à Perry. Perry Friedman- 3e place- $196 455.

Alors que les deux joueurs restants sont des grands joueurs, on sait que c'est une vraie bataille à laquelle nous allons assister.

A ce moment, les tapis sont:

Erik Seidel- 1 712 000 de jetons

Cyndy Violette- 1 144 000

Ce tête à tête est une vraie leçon. Erik réussit à maintenir une pression constante sur Cyndy, et lui grappille petit à petit ses jetons.

En fait, je décerne deux prix du plus méchant bad beat aujourd'hui. Le premier a Perry Friedman avec sa paire de dames contre une paire d'as à trois joueurs. Le deuxième à Cyndy qui fait tapis avec une paire de neuf, Erik réfléchit deux bonnes minutes et paye avec une paire de huit. Le flop vient 8 5 5, et Erik remporte son septième bracelet. Il rejoint ainsi un cercle très fermé auquel appartiennent déjà Hellmuth, Chan, Brunson, Moss, Baldwin et maintenant Seidel. Le niveau de jeu fut très élevé dés qu'ils ne sont retrouvés à trois joueurs, et l'on a vu du très beau poker, même si l'on a vu de méchants Bad beats. Bravo Erik Seidel.

Cyndy Violette- 2e place- $295 970

Erik Seidel- Champion- $611 795

Note: PartyPoker organise tous les jours des satellites pour le Main Event des WSOP, ne passez pas à côté.

PLUS D'ARTICLES

Joueurs

Qu'en pensez-vous ?