EN DIRECT
PokerStars Championship Barcelona

Les meilleurs moments des World Series of Poker

Les meilleurs moments des World Series of Poker 0001

Durant les trentes cinq années d'histoire des World Series, il y a eu beaucoup de moments mémorables. C'est le lieu où l'histoire se fait dans notre grand sport. Alors que 2005 semble être une année très prometteuse, je pense que le temps est venu de jeter un coup d'œil en arrière sur certains des grands moments forts.

Alors que certains se souviendront plus particulièrement que Phil Hellmuth est le plus jeune à avoir remporté ce tournoi, de l'arrivée massive de nouveaux joueurs en 2004 ou encore de la percée des femmes la même année (tous de très bons choix), voici ceux que je proposent . Ils ne sont pas dans un ordre particulier, et je serai intéressé de savoir ce que sont pour d'autres les plus grands moments de l'histoire des World Series !

1. Dan Harrington 2003-2004

En 2003, l'impact d'Internet se fait sentir pour la première fois avec 800 joueurs en compétition pour Le Championnat du Monde. C'est Chris Moneymaker qui gagne et le champion du monde 1995 Dan Harrington remporte une très sympathique troisième place face à la nouvelle génération.

Faisons un saut en 2004. Le nombre de participants atteint 2 576. Personne ne pense qu'un professionnel soit capable ne serai-ce que de s'approcher de la table de finale et concourir pour le titre. Et devinez quoi, quel ancien champion du monde a fait la table de finale ? Oui, Dan Harrington.

Avoir réussi deux années de suite à se frayer un chemin parmi plus de 3 300 joueurs et être très prés de gagner à nouveau le tournoi majeur doit être un des plus grands exploits dans l'histoire des World Series et « Action » Dan Harrington est le seule à l'avoir fait.

2. Johnny Chan- coup sur coup...

Dans l'histoire des World Series, seuls quatre hommes ont gagné le tournoi deux années de suites. Johnny Moss a été « élu » le champion du monde la première année, mais est revenu l'année suivante pour remporter le titre de façon incontestable. Doyle Brunson et Stu Ungar ont également gagné le tournoi deux années consécutives avant que Johnny « l'Orient Express » ne réussisse à son tour l'exploit en 1987 et 1988.

Ce que certains oublient, c'est que Johnny est passé prés de devenir le premier à réussir trois victoires d'affilées. En 1989, Chan arrive en table de finale et rencontre un Phil Hellmuth de 24 ans. Hellmuth en battant le champion en titre est devenu ainsi le plus jeune joueur a gagné le tournoi et a empêché le légendaire Johnny Chan de remporter une inédite troisième victoire de suite.

Nous ne verrons probablement plus un Champion du Monde réitérer son exploit, c'est pourquoi il est essentiel que nous nous souvenions de ceux qui ont réussi cette prouesse. Chan aurait pu consolidé sa légende dans le poker en étant le SEUL joueur a avoir jamais gagné le titre trois fois de suite.

3. Stu Ungar -un grondement du passé

Alors qu'il y a trois hommes qui ont gagné les World Series deux fois, un seul homme a remporté trois fois le titre. Stu Ungar était l'un des quatre à avoir remporté le championnat deux fois de suite, puis il est tombé dans l'oubli.

Stu a connu une traversée du désert pendant plus d'une décennie, luttant contre ses démons et quiconque a lu un article sur Stu sait de quoi il s'agit. Mais en 1997, plus de seize ans après son deuxième championnat du monde, Stu s'est retrouvé à nouveau au sommet en remportant son troisième Championnat du Monde. Personne n'a encore réitéré cet exploit, et probablement personne n'y arrivera jamais.

Il mourut l'année suivante, on peut se demander combien de titres il aurait pu encore gagner et ce qu'il penserait du poker aujourd'hui.

4. Doyle Brunson- 2004

Alors qu'il est toujours un des grands noms du poker, même Doyle doit admettre qu'il n'est plus le joueur qu'il était. Un des quatre hommes à avoir remporté le titre coup sur coup, le temps et la nouvelle génération ont pris le dessus.

Mais la légende continue de jouer. Il a réglé leurs comptes aux nouveaux venus pendant le championnat 2004, en éliminant beaucoup, en particulier Howard Lederer. Il a fait son chemin, malgré la douleur qui était évidente et ses béquilles qu'il avait toujours avec lui, aux cours de ces longues journées et nuits éprouvantes que ce tournoi demande à un joueur.

Il s'est battu jusqu'à obtenir la 53e place, mais ce qui restera mémorable c'est l'ovation, tous les joueurs debout pour celui qui a fait du poker sa vie. Avec un geste de son chapeau, Doyle s'est dirigé vers une autre partie.

On imagine aisément le Parrain du Poker marquer de son empreinte les World Series pendant encore longtemps !

5. Barbara Enright- une reine parmi les rois

Aucune femme n'a encore remporté le tournoi des World Series . En fait, Amarillo Slim a dit qu'il commettra un acte contre nature contre lui même si cela arrivait un jour. Cela a bien failli se produire en 1995.

Cette année-là, Dan Harrington remporta le championnat du monde, mais ce qui a fait le plus de bruit c'est la cinquième place de Barbara Enright. Aucune femme n'a finit mieux placé dans ce tournoi. Et elle a continué depuis à prouver qu'elle était une des meilleurs à ce jeu, pas seulement une des meilleurs joueuses parmi les femmes.

Enright donne de l'espoir à la multitude de femmes qui joue au poker. Kathy Liebert, Cindy Violette et Annie Duke ont toutes gagné leur bracelet en 2004, et avec d'autres joueuses comme Jennifer Harman, Mimi Tranet aurons nous l'occasion d'assister à une nouvelle percée en 2005 ?

Alors qu'en pensez-vous ? N'est-ce pas passionnant de regarder un peu l'histoire du jeu quand nous sommes sur le point d'entamer cette excitante aventure qui va durer cinquante cinq jours au cours de cette été 2005.

Les World Series of Poker c'est maintenant !

Note : les deux derniers champions ont gagné leurs inscriptions sur PokerStars, serez-vous le prochain ?

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?