EN DIRECTEvents
PokerStars Championship Prague
888poker
New poker experience at 888poker

Join now to get $88 FREE (no deposit needed)

Join now
PokerStars
Double your first deposit up to $400

New players can use bonus code 'STARS400'

Join now
partypoker
partypoker Cashback

Get up to 40% back every week!

Join now
Unibet
€200 progressive bonus

+ a FREE Unibet Open Qualifier ticket

Join now

Table finale 2005 : les meilleurs espoirs 2005 (Partie 2)

Table finale 2005 : les meilleurs espoirs 2005 (Partie 2) 0001

Hachem, John Gale, Don Mullis, Nick Schulman ... Parmi les principaux tournois tenus en 2005, voici neuf joueurs que je considère comme les plus prometteurs de l'année.

Dans un précédent article, nous avions évoqué trois joueurs classés comme meilleurs espoirs : Michael Gracz, débutant de l'année, Todd Witteles, vainqueur d'un bracelet WSOP et John Smith, l'homme tranquille. Voici les six autres joueurs :

4. Joseph Hachem - Alors qu'il fit sa véritable percée en remportant le championnat du monde aux World Series cette année, Joseph Hachem était connu dans son pays en Australie pour être un joueur de qualité (un peu à la manière de la champion du monde 2004 Greg Raymer dans l'Etat du Connecticut). Hachem a travaillé dur dans l'ombre des tournois durant quelques années avant de tout casser à Las Vegas cet été ,et depuis, il a démontré qu'il fallait compter avec lui dans les temps prochains.

Joseph a de loin remporté le plus de prix en argent en 2005 (ces 7,5 millions de dollars gagné lors de l'événement principal des World lui assuraient une confortable avance !) mais il est également devenu un véritable ambassadeur de ce sport qu'est le poker. Il a aussi confirmé après sa victoire aux World Series : sur le circuit WSOP à Bali en novembre, il fut plusieurs fois le « chip leader » et faillit décroché le titre avant qu'un « bad beat » ne vient ne le sorte du tournoi pour une cinquième place. Bien qu'on puisse penser que cette année soit moins fructueuse financièrement, le déménagement d'Hachem en direction des Etats-Unis devrait lui être très profitable en 2006 dans les tournois de poker.

5. John Gale - Encore une fois, nous avons un résistant face à l'avalanche de jeunes joueurs déferlant dans le monde du poker. En janvier, Gale fut le survivant de la PokerStars Caribbean Adventure et il continua sur sa lancée dans les tournois des World Series 2005. Il fut à deux doigts de gagner un bracelet WSOP dans le tournoi 5.000$ Pot Limit Hold 'Em devant Allen Cunningham (classé 3ème au Joueur de l'année) et Cyndy Violette. C'est la faute à quelques coups bien sentis de Brian Wilson si Gale n'a pu ajouter ce bracelet à son titre WPT.

Il a continué de bien jouer lors de plusieurs tournoi à la fois aux Etats-Unis et en Europe. Maintenant, il peut de plus se concentrer sur son jeu car il vient de quitter son travail en Angleterre. Il sera sans doute une menace lors de tournois plus nombreux de part le monde. John est aussi l'un des nouveaux venus les plus agréables aujourd'hui, n'hésitant pas à s'entretenir de poker avec n'importe qui veut bien parler. C'est l'un des vrais champions de l'actuel renaissance du jeu !

6. Don Mullis - Voilà un nom qui ne dira pas grand-chose à la grande majorité, mais quand il percera en 2006, ce ne sera plus le cas. Notez que je n'ai pas dit « si ». Avec Don, on doit plutôt se demander « quand » explosera-t-il en en 2006 ! Mullis est le détenteur mérité de deux annaux conquis sur le circuit WSOP après les tournois préliminaires de Tunica et Lake Tahoe en 2005. Ce natif de Mooresville a été dur à battre lors des tournois WPT et WSOP auxquels il a participé.

C'est un joueur qui réclame haut et fort un sponsor depuis qu'il a démontré qu'il avait le talent pour battre les meilleurs gâchettes du poker aujourd'hui. Il s'est placé dans le Top 100 des joueurs de pokers toutes saisons confondues et est sur le point de se faire un nom au sein des tournois de poker. Tout ce qui manque à Don est le fait de pouvoir participer à plus de tournois majeurs, et s'il y parvient, le bracelet du championnat WPT ou WSOP sera à lui, c'est un probabilité assez forte. Alors que l'année 2005 a été plutôt bonne pour ce joueur, je m'attend à ce que plus de gens apprennent à connaître Don Mullis en 2006.

7. Joe Sebok - L'une des histoires les plus réjouissantes des World series 2005 est l'émergence de Joe Sebok sur la scène du jeu de poker. Le fils de Barry Greenstein, Joe, a pris le poker par le bon bout. Il est allé au lycée, puis eut son diplôme, puis eut un travail dans le « vrai monde » avant de décider qu'il était prêt pour tenter sa chance en tant que professionnel. Cela l'a conduit a prendre un bon départ pour une carrière prometteuse.

Joe a atteint deux tables finales durant les World Series et a connu un certain succès durant d'autres tournois cette saison. Il devrait être un joueur pouvant créer la surprise en 2006 à l'occasion d'un championnat majeur, et dans le cas contraire, il restera toujours honnête face à lui-même et face aux lecteurs sur son blog en ligne sur le site barrygreenstein.com. Il est le premier à reconnaître qu'il a encore beaucoup à apprendre, m'a-t-il dit récemment alors que j'avais eu l'occasion de lui parler lors d'un tournoi (note du rédacteur : son interview sera en ligne sur Pokernews très prochainement !).

8. Doug Lee - Le champion WSOP du tournoi de Las Vegas a continué en 2005 à très bien jouer. Le canadien a réussi à atteindre une table finale au cours des World series. Il a également réussi à de nouveau arriver à une table finale durant l'un des événements principaux des WSOP. Lee a un jeu très confondant et semble être un problème constant pour chaque joueur ayant pour ambition de lire son jeu.

Bien que certains pensent qu'il a atteint ici son seuil de compétence en 2005, le jeu de Doug devrait lui garantir un succès continue en 2006. Muni de son style inorthodoxe et imprédictible, j'attend de voir Doug Lee atteindre quelques tables finales de plus en 2006. Et peut-être bien plus lors des prochains tournois internationaux dans les années à venir !

9. Nick Schulman - Le vainqueur WPT de l'étape de Foxwoods en novembre a fini l'année 2005 avec style ! Il finit quatrième au tournoi « Showboat » d'Atlantic City comptant pour les WSOP. Alors que ses résultats ne lui permettent pas d'être classé parmi les meilleurs joueurs de l'année 2005, sa performance au cours de ces deux tournois majeurs en peu de temps d'écart le place en bonne position pour le reste de l'année 2006.

Tout juste âgé de 21 (et tout juste assez âgé pour jouer dans les casinos), Schulman est vraiment l'un des premiers de la génération Internet à se montrer (en ligne, Nick est connu sous le nom de «The Takeover»). C'est un joueur qui a fourbi ses armes en ligne et qui migre aujourd'hui dans le monde des tournois. Comme il n'est pas encore connu des joueurs professionnels dans les tournois, Nick devrait représenter une menace au cours de l'année 2006 dans tous ces tournois justement. Une fois que les joueurs majeurs auront compris son style, ce sera une autre histoire...

Tous ces joueurs ont déjà gagné un tournoi majeur, ils ont été les plus brillants parmi les espoirs en 2005. Ils ont aussi montré qu'ils possédaient un jeu pour faire encore mieux en 2006. Qui sera encore en haut de l'affiche cette nouvelle année ?

NDR : Entraînez vous sur Bet365 Poker et gagnez 50$ de bonus

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?