EN DIRECT Marrakech Poker Open

Une virée avec les Bad Boys du poker

Une virée avec les Bad Boys du poker 0001

A défaut de jetons, ce sont surtout les mots qui volèrent. Le "Bad Boys II" du World Poker Tour s'est déroulé samedi soir dernier à Los Angeles, au Commerce Casino.

Les fans de poker seront tous à leur magnéto pour enregistrer ce qui suit: le "Bad Boys 2" du World Poker Tour qui eut lieu samedi 25 février 2006 au Commerce Casino de Los Angeles.

Avec dans les starting blocks, Phil Hellmuth, Tony G, Mike Matusow, "Men the Master", Gus Hansen, et Jean Bobby Bellande, les spectateurs étaient sûrs de voir des étincelles, et en effet, les joueurs n'ont pas manqué à leur réputation.

Enveloppé dans un kimono d'apparat apparemment dégoté lors de son récent voyage au Japon, Tony G fut le plus expansif et le plus actif à la table. Après deux heures de jeu, Mike Matusow jeta un regard à Tony et dit : "Man, tu parles plus que moi, et tu sis que c'est plutôt difficile à faire."

Les joueurs participaient pour la "gloire", mais aussi pour l'inscription au championnat WPT à $25,000 du Bellagio, à Las Vegas. Le "Bad Boys" est l'une des tables finales les plus rapides du World Poker Tour, avec des blinds de départ à 3,000/6,000 et un stack de départ de 250,000 pour chaque joueur. La partie dura trois heures et vingt minutes.

La plaisanterie avait quelque chose de particulier. Pratiquement tout le monde s'en est pris à Hellmuth. Phil pris la chose avec le sourire, mais après une heure ou deux de barrage ininterrompu, vous pouviez sentir que la chose se présentait mal pour Phil. Le bavard impénitent qu'est Jean Robert Bellande était pour cette fois économe, lâchant ses piques ici ou là. Gus dit vingt mots tout au plus durant la soirée.

Certains échanges de bons mots à la table furent des plus croustillants. Matusow tirant à boulets rouges sur Tony G, Tony sortant le bazooka en retour. On devine qu'il y eut du poker à la table, mais il s'agissait juste et surtout d'un bon divertissement.

Gus fut le premier à partir, il mit ses derniers 5000 jetons dans le petit blind, et fut éliminé, avec 80,000 dans le pot. Tony G remporta quelques jetons face à "Men the Master" avec une pair de Reines contre l'Ace-Roi du "Master".

Le prochain à sortir fut Jean Robert, après quelques passes d'arme contre Tony G. Sur le flop 8 - 9 - 10, Robert effectua une mise. Tony fit une légère surenchère. Robert augmenta l'enchère et Tony le mit "all in". Robert montra un Valet - 7 tandis que Tony dévoila un Reine - Valet. C'en était fini pour Robert.

Avec maintenant, les deux tiers des jetons en jeu, Tony G était sur le point de prendre le contrôle du jeu. Avant qu'il ne le fasse effectivement, Hellmuth mit tous ses jetons sur une Reine et un 5, et Matusow l'appela avec une Reine et un 10. Ce fut au tour d'Hellmuth de sortir.

Durant le tête à tête final, Tony s'en pris un poil à Mike, jusqu'à ce que la main de la soirée entra en scène. Mike mit ses jetons sur le tapis avec une paire de Rois. Tony, qui possédait plus des deux tiers des jetons, en appela à sa "main magique", et appela avec 8 - 10 à carreaux. Les deux premières cartes du flop furent 8 - 10, et rien d'autre d'utile ne sorti par la suite.

Matusow regarda fixement le tapis en attendant un Full durant quelques bonnes minutes tandis que Tony arpentait la salle, levant les mains et prenant des photos. Tony G est le plus mauvais des garçons (du moins ce soir là), et l'épisode fera une bonne émission de télévision fin juin prochain aux Etats-Unis.

PLUS D'ARTICLES

Joueurs

Qu'en pensez-vous ?