EN DIRECT EPT Barcelona

France : la flambée des clubs poker locaux sur le web

France : la flambée des clubs poker locaux sur le web 0001

Depuis le 13 février, "Marseille Holdem" propose aux joueurs marseillais de se retrouver sur Internet. En France, la liste des clubs locaux en ligne s'allonge.

"Marseille Holdem" ? C'est tout d'abord un site Internet animé par un jeune homme de 27 ans, Johan Remy dit "pleasurnpain". Johan est un joueur de l'Internet ou de parties entre amis après avoir découvert le jeu Texas Hold'em l'année passée. Son but : réunir une communauté de joueurs pour notamment des tournois gratuits et "freezout" (sans rachat de jetons) "avec uniquement des places pour de gros tournois à gagner", nous a-t-il appris lors d'un échange de mails.

Marseille Holdem est ensuite un site Internet en construction accessible depuis l'adresse : www.marseilleholdem.com L'espace permettant aux "membres" de s'inscrire n'est pas encore disponible. Mais les internautes pourront tout de même y trouver des actualités locales, quelques données générales sur le poker, un annuaire des communautés virtuelles en France et surtout : un forum réunissant 14 inscrits consacré au club et pour s'informer sur la mise en place de futurs tournois.

Mais pourquoi un article direz-vous ? Parce que Marseille Holdem est le dernier avatar d'un phénomène qui va en s'amplifiant : l'activité en ligne des communautés géographiques autour du poker.

Ce type de communauté est marqué à la fois par son activité sociale virtuelle, mais aussi par la proximité géographique de ses joueurs. Le site marseillais en compte huit : "Lorraine Poker Tour", "Atlantique Poker club", "LyonPoker", "Toulouse Quintessence", "Riviera Poker Club", "Reims Poker", "GrenoblePoker", "Poker à Lille"...

Et l'on peut gager qu'il en existe bien sûr bien d'autre sur la toile et que la liste dressée par Marseille Holdem cache une forêt. Une rapide recherche sur le net par exemple, et le blog d'une communauté de Basse Normandie accroche à l'hameçon : le "Cherbourg Poker Team" (CPT). Ce blogue renvoie vers six autres communautés inédites (Saint-Omer, Dunkerque, Poitiers, Alsace, Chalon). Ce qui nous fait 14 communautés trouvées sur Internet en quelques minutes de surf.

D'après ce qu'on le peut lire sur la partie publique de certains sites Internet, les communautés naissantes ont plusieurs motivations : la "passion" du poker tout d'abord, et la frustration de parcourir des kilomètres pour la pratiquer, mais aussi la reconnaissance d'un jeu de "semi hasard" et de "compétition" où les "dérives financières" n'ont pas leur place. C'est ce qu'explique Johan de Marseille Holdem sur ce dernier point : "Disons que tous les joueurs qui auront l'intention de jouer au poker comme on joue au casino ne seront pas les bienvenus dans mon club, tout ce qui est cercle de jeux, casino... et compagnie ne sont pas dans les projets du club".

Le nombre de membres inscrits sur leur forum peut varier de 16 pour le club de Chalon à... 300 pour "Poker à Lille", en passant par 32 inscrits à Saint-Omer, 65 pour Atlantic Poker (Vendée) ou 58 à Grenoble. On y parle façon "comptoir", "blabla", stratégie sous toutes ses formes, on y consulte "Docteur Bad beat" quand on ne relate pas ses divers "exploits".

Rares sont les sites, lorsqu'ils disposent de forums, c'est-à-dire presque tous, qui n'ouvrent pas une discussion sur le poker en ligne. Et même plus : certaines communautés ont investi les tables privées de salles sur Internet comme Pokerroom pour "Poker à Lille" ou le club LyonPoker qui propose de remporter via un tournoi privé sur Titan Poker un package pour l'European Poker Tour 2007. Lorraine Poker Tour, après avoir mené un sondage en ligne auprès de ses membres, va mettre en place début mars un premier tournoi privé "online Freeroll" en partenariat avec Titan Poker. Le club de Cherbourg, quoique plus adepte des parties maison et des tournois live, s'entraîne en ligne. Dans ce domaine, le club est multicartes et se ballade autant sur Pokerroom que sur Everest, Aviation Club de France et Titan. Enfin, d'autres clubs locaux ont monté leur propre équipe virtuelle à l'image de Saint-Omer sur Poker770 et de Grenoble sur Pokerstars.

Que seraient les clubs de poker si leur finalité n'était pas de faire se rencontrer des joueurs pour produire du jeu ? En dehors du net, la promotion des parties live entre des joueurs isolés ou bien des tournois plus organisés parait plus difficile. Pour preuve, ce récent incident survenu au sein de l'imposante communauté de Reims, dont le club compte 154 inscrits sur son forum. Son site Internet annonce dans un message du 26 janvier 2006 : "Suite à une dénonciation, nous avons été convoqués à la direction des Renseignements Généraux de Reims. Ces derniers nous ont verbalement informés de l'interdiction formelle d'organiser des tournois de poker. Reims Poker cesse donc à compter de ce jour l'organisation de Tournois".

Ces clubs sont en effet confrontés à la législation soit très stricte, soit inadaptée concernant l'organisation de parties de poker en France. D'une part, la situation du jeu est ligne est des plus foues, coincée entre une réglementation nationale d'après-guerre liée au concept inadapté de « maisons de jeux » et une jurisprudence européenne introduisant le principe d'équilibre entre libre concurrence dans l'Union et protection nationale du joueur. Cette dernière jurisprudence entrouvre une porte sur le marché français aux salles en ligne britanniques ou maltaises. En juillet prochain, la Commission européenne doit ainsi prendre connaissance d'une étude menée par l'Institut suisse de droit comparé (ISDC) sur les 25 Etats membres pour identifier les obstacles à un marché commun des jeux. Une harmonisation des législations des Etats membres sera peut-être à l'ordre du jour par la suite.

D'autre part, les annonces concernant la tenue de jeux hors ligne restent problématiques. Comme le rappelait à ce propos sur nos pages Murielle Cahen, avocate à la cour d'Appel de Paris, une infraction peut-être constituée si notamment ces trois éléments sont réunis : "l'existence de jeux de hasard, la mise à disposition de ces jeux au public ainsi qu'un enjeu en argent". Les joueurs doivent de plus respecter à la lettre un décret et une instruction datant de... 1947. Les sites comme ceux de Lille ou de Saint-Omer l'ont bien compris : ils demandent un mot de passe pour accéder à leurs annonces de parties live. La communauté alsacienne a quant à elle a mis en place une politique radicale : le site n'est accessible qu'aux membres.

Du côté de "Toulouse Poker Club - Quintessence", on s'interroge publiquement : "On peut se demander si une association loi 1901, qui fait payer une participation a ses membres pour l'organisation de tournois Free Roll (achats de jetons, location de salles etc....) sans reverser aucun gain au gagnant est pénalement fautive ou pas? Peut-on même envisager des lots sans argent?" Le club dit attendre une réponse des autorités publiques (préfecture, renseignements généraux) pour "enfin, organiser des tournois Free Roll en conformité avec la législation". Pour l'heure, les Toulousains pourront toujours patienter en téléchargeant sur le site du club un eBook consacré au Texas Hold'em, "Quintessence du poker".

NDR : voici la liste des clubs régionaux sur Internet que nous avons répertorié à l'occasion de la réalisation de cet article :

Marseille Holdem

http://www.marseilleholdem.com/

Alsace Poker

http://www.alsacepoker.com/

Atlantic Poker Club

http://atlanticpokerclub.free.fr/

Chalon/Saône Poker

http://membres.lycos.fr/chalonpoker/

CPT - Cherbourg Poker Team

http://cherbourgpoker.tooblog.fr/

GrenoblePoker - Pok38 Team

http://membres.lycos.fr/sgalliere/index.php?

Lorraine Poker Tour

http://perso.wanadoo.fr/lorrainepokertour/

LyonPoker

http://www.lyonpoker.com/

Poker à Lille

http://pokeralille.free.fr/

Poker à Saint-Omer

http://pokerasaintomer.free.fr/

Poitiers Poker

http://poitiers.poker.free.fr/

Reims Poker

http://www.reimspoker.com/

Riviera Poker Club (Antibes)

http://rivierapokerclub.free.fr/

Toulouse Poker Club - Quintessence

http://quintessence.poker.free.fr/

PLUS D'ARTICLES

Commentaires

Pas de commentaires. Postez le votre.

Qu'en pensez-vous ?
Inscrivez-vous pour publier un commentaire ou connectez-vous avec facebook