EN DIRECTEvents
PokerStars Championship Prague
888poker
New poker experience at 888poker

Join now to get $88 FREE (no deposit needed)

Join now
PokerStars
Double your first deposit up to $400

New players can use bonus code 'STARS400'

Join now
partypoker
partypoker Cashback

Get up to 40% back every week!

Join now
Unibet
€200 progressive bonus

+ a FREE Unibet Open Qualifier ticket

Join now

Un cheval de Troie menace une salle de poker

Un cheval de Troie menace une salle de poker 0001

Certains joueurs de poker en ligne sont en alerte depuis lundi 15 mai 2006 alors qu'un virus du type cheval de Troie aurait infecté des centaines d'ordinateurs connectés à une salle en ligne.

La semaine dernière, la salle de poker britannique Ladbrokes Poker dû rassurer leurs joueurs de poker après que ces derniers eurent accuse l'un de leur employé d'avoir dérobé la somme colossale de $30,000,000 sur les comptes de joueurs. Les joueurs ont invoqué un message sous forme de "pop-up" emis par Ladbrokes avertissant du vol tout en indiquant que le compte du joueur était « ok ».

Lundi 15 mai, Betfair Poker diffusa un communiqué à propos d'une attaque d'un virus ayant infesté le réseau Cryptologic network (comprenant également les salles Classic Poker et William Hill). Les joueurs ont été avisé par un mystérieux visiteur d'aller faire un tour sur le site de la radio d'information britannique BBC pour prendre connaissance d'un article sur la fraude de l'un des employés de la salle. Lorsque le site apparaissait, il paru évident à beaucoup de joueurs qu'il ne s'agissait pas du site Internet de la BBC.

Les plus précautionneux des surfeurs ont fermé la fenêtre de leur navigateur rapidement. Toutefois, un fichier téléchargeable .exe avait fait son effet. Il est probable que ce fichier soit un virus type cheval de troie.

Un cheval de Troie permet un accès à distance des ordinateurs connecté au réseau... et aux informations financières du joueur entre autres également. Ce virus montre qu'une fraude massive peut devenir une réalité.

Betfair a rapidement par la suite rassuré ses clients en expliquant : « un hoax a dirigé les utilisateurs vers un site factice de la BBC, prétextant donner à lire une histoire concernant une arnaque sur Betfair. Ce hoax contenait un lien vers un virus. L'histoire était malicieuse et entièrement fausse, et certains liens conduisaient au téléchargement d'un virus « cheval de Troie », un programme potentiellement capable d'accéder à l'ordinateur de la victime. Les conséquences potentielles de ce virus sont sérieuses. Un hacker peut avoir accès à des informations sensibles depuis un ordinateur infecté, en cherchant des traces de frappes au clavier et des données bancaires personnelles. Si vous pensez que vous avez été victime de ce hoax, vous devriez contacter le service client de votre logiciel anti-virus pour une aide. Nous voudrions confirmer que cette histoire n'a rien à voir avec Betfair ou la BBC, et nous encourageons les inscrits sur Betfair à prendre toutes les précautions lorsqu'ils ouvrent des liens provenant de sources non sûres. Nous recommandons également de scanner régulièrement votre ordinateur pour détecter la présence de virus. »

PokerNews informe tous ses lecteurs qu'il est risqué de télécharger ou d'installer des fichiers suspects et de se conformer aux indications indiquées plus haut concernant la sécurité de leur ordinateur. Un cheval de Troie est également appelé un "Trojan Horse" dans le vocabulaire informatique anglais.

NDR: Téléchargez Titan Poker pour un siège aux WSOP et un bonus de 500 $

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?