World Series of Poker 2006 : le «in» et le «off»

World Series of Poker 2006 : le «in» et le «off» 0001

Les World Series of Poker ont débuté dimanche 25 juin à Las Vegas. Mais aux côtés des tournois officiels se tiennent nombre d'événements « off » attirant tout autant les joueurs de poker de la planète.

Alors que l'attention des fans et des médias se portent sur les batailles qui ne manqueront pas d'avoir lieu pour la conquête des bracelets durant les World Series of Poker, Las Vegas proposera beaucoup d'action hors de l'événement officiel. Bien sûr remporter l'un de ces cash games, l'un de ces tournois satellites ou encore l'une des autres parties dites de la « seconde chance » n'offre pas le prestige d'un bracelet des World Series, cependant l'intérêt saute aux yeux pour les joueurs : une place pour le « $10,000 Championship Event » ou une somme d'argent rondelette, du « hard cash » comme diraient les américains.

L'histoire des World Series ressemble aux réunions de famille. Au début, les joueurs sont fort heureux de rencontrer de vieux amis, renouent avec des connaissances perdues de vue, et prennent part aux tournois. Cepandant, les cash games ayant cours à côté des tables dévolues aux tournois officiels représentent la plus grosse activité des joueurs. Aux tables des cash games, les concurrents attaquent plus agressivement que lors des tournois « in » qui jalonnent le calendrier des World Series. Un flot de milliers de dollars sont déversés aux tables des casinos de Las Vegas car de nombreux joueurs marquent d'une croix blanche chaque année cet événement sur leur agenda.

A mesure que les World Series of Poker prenaient de l'ampleur pour atteindre leur envergure actuelle, l'attention portée aux tournois s'est intensifiée dans des proportions identiques. Mais ils n'ont jamais, et loin de là, éclipsé les parties de poker annexes. Pour les World Series of Poker 2006, ce sera encore le cas. Étonnamment, beaucoup de joueurs viennent aux World Series sans avoir prévu de participer aux tournois. L'action proposée en dehors du calendrier WSOP est ainsi à son apogée durant cette période de l'année, et il en résulte que les tables sont très généralement occupées par de très bons joueurs. Soyez sûr d'apporter à la table votre jeu le plus affûté si vous prévoyez de participer à quelque tournoi que ce soit durant les mois de juillet et d'août.

En 2005, le casino Rio ferma sa salle de poker et transféra tous ses cash games à l'Amazon Ballroom, où les World Series se tenaient cette année là. Cela arrivera encore en 2006, ce qui donnera lieu à un nombre très important de jeux proposés à toutes les heures de la journée et de la nuit. L'action est accessible pour tous les niveaux, du plus faible au plus haut montant concernant les cash games et les tournois de la seconde chance, ce qui permettra peut-être à certains joueurs de gagner assez pour prendre part aux tournois des World Series. Les offres de cash games seront susceptibles de satisfaire l'ensemble des joueurs également : il n'est pas extravagant d'entendre dire que les tables $1/$2 Limit Hold 'Em font le plein de joueurs aux côtés de parties beaucoup plus importantes, ce qui n'est pas le cas durant le reste de l'année. Les jeux disponibles ne sont pas limités au Hold 'Em : l'Omaha, le Seven Card et d'autres formes de jeu plus rares ont également pleinement droit de cité.

Un bon nombre de joueurs pourront participer aux nombreux tournois satellites qui auront débuté le dimanche 25 juin 2006. L'un d'entre eux, bien sûr, sera l'éternelle attraction des tables uniques, à savoir le $1000 de droit d'entrée. Et seule une personne repartira avec une place pour les Series (si aucun deal n'est conclu entre les joueurs). Les deux autres types de satellites sont de taille plus imposante et permettront aux plus chanceux d'entrer à peu de frais pour le $10,000 Championship Event.

Deux tournois super satellites coûtant pour s'y inscrire la somme de 225 $ se tiennent à 13h00 et 21h00. La possibilité de rachat de jetons (qui vous apportent à nouveau 200 $ en jetons) est proposée aux joueurs lors de ces tournois, une option qui peut porter encore plus haut le prix total que se partageront les finalistes. Passée la période de « rebuy » et de « add-on », un siège pour le Championship Event sera alloué aux joueurs à chaque 10.000 $ générés par les inscriptions. Ce sera une tâche difficile que de décrocher une place si l'on s'attarde sur la structure des tournois : les leaders et les gagnants seront ceux qui auront eu les cartes ou la chance de leur côté.

Les joueurs commencent avec 200$ en jetons pour des blinds de $5/$10. Les trois premiers rounds de trente minutes chacun seront ouverts aux possibilité de rachat. Une fois que les trois premiers rounds auront touché à leur fin et que la période de add-on se termine (les doubles add-on sont possibles), les niveaux augmentent toutes les 20 minutes. Comme vous pouvez le constater, ce ne sera pas chose facile répétons-le pour celui ou celle dont le but est de remporter un siège de cette manière. Les sièges ne concernent que le Championship Event toutefois.

Les mega satellites sont proposés aux joueurs qui se dégageront du temps pour jouer aux tables. Chaque jour des World Series se tiendra un « mega satellite » à 19h00 pour une inscription de 1060 $. Il n'est pas possible de racheter des jetons durant ce tournoi, ce qui est une bonne chose pour les joueurs comptant plus sur leur style pour gagner que sur le re-buy. Les joueurs disposent d'un tapis initial de $1000 pour des blinds débutant à $25/$25. Chaque niveau dure quarante minutes. Cette structure devrait permettre de jouer subtilement aux tables et de moins dépendre du « facteur chance » pour prétendre l'emporter. Une fois encore, pour chaque 10.000 $ générés par les inscriptions au tournoi, une place pour le seul Championship Event sera attribuée.

Pour les joueurs et les joueuses qui ont besoin d'argent pour participer à ces satellites, il existe des tournois « de la seconde chance ». Ces tournois seront âprement disputés car il seront payées en cash (ok, le gagnant remportera des jetons de casino, mais vous voyez où je veux en venir). Alors que ces tournois sont gratifiés de prix de moindre importance que ceux distribués lors des empoignades officielles (sans parler des bracelets décernés aux gagnants), ils présenteront l'avantage majeur d'être moins remplis de joueurs et de ne durer que quelques heures, et non plusieurs jours comme pour les officiels.

Deux tournois de la seconde chance sont proposés : un tournoi à 540$ l'entrée a lieu à 17h00, un tournoi à 225$ est prévu à 23h00 pour les oiseaux de nuit. Les deux tournois présentent des caractéristiques similaires au regard du tapis initial (1500$ pour le 540$, 1000$ pour le 225$). La structure des blinds sera également identique pour les deux tournois avec des niveau montant d'un cran toutes les trente minutes. La distribution des prix sera basée sur le nombre d'entrées enregistrées et annoncée au départ de chaque tournoi.

Comme vous le voyez, la pratique du poker aux World Series va bien au delà de ce qui est annoncé officiellement. Alors que débute les festivités au casino Rio à Las Vegas, nous vous tiendrons informés des principaux faits d'arme qui marqueront ces World Series of Poker 2006.

NDR : le jeu en tête à tête est la forme la plus pure du poker. Pacific Poker en propose de très bons en ligne

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?