Atelier Poker : premiers cours de poker à Paris

Atelier Poker : premiers cours de poker à Paris 0001

Première école de poker sur Paris, les Ateliers Poker proposent toutes les semaines depuis février 2006 aux joueurs de rencontrer François Montmirel, auteur d'ouvrages sur le jeu. Reportage.

L'ultime cours de poker de la saison devait se tenir mercredi 12 juillet 2006 au soir entre les murs du magazin de jeux de société « Docteur Stratagème » à Paris dans le neuvième arrondissement. Depuis février 2006, les cours de l'« Atelier Poker » auront été distillés par François Montmirel, qui se trouve être le seul (ou presque) auteur de livres sur le poker en France. Son dernier ouvrage, « Poker Cadillac » est d'ailleurs depuis juin disponible en librairie. Il s'agit d'un imposant recueil illustré synthétisant ses analyses personnelles, de contributions de joueurs français ainsi que des articles spécialisés publiés aux Etats-Unis.

L'Atelier Poker est annoncée comme la « première école » de poker à Paris. Poussés par la curiosité, nous nous sommes rendus récemment à l'un de ces cours, début juin. La leçon du jour était consacrée au « Cash Game », c'est-à-dire la partie d'argent pure et dure que l'on oppose au tournoi basé sur l'élimination directe et le paiement d'un droit d'entrée que se partagent les finalistes.

Le Cash Game ? « Tout le problème est de dégager une rentabilité positive, surtout dans les jeux No Limit, le plus complexe est de gérer son capital jeu » explique en guise d'introduction François Montmirel devant une assemblée de douze joueurs (dont une seule femme) de tous les âges. L'introduction dure une vingtaine de minutes entre posters Marvel, masques tirées de scénarios fantastiques et coffrets de jeu de poker, de jeux de rôle et de société. Les cours sont divisés en trois niveaux, du débutant à l'expert. Les joueurs réunis ce soir là avaient opté pour le niveau « Expert ».

Après les considérations théoriques et pratiques, les questions fusent avant d'engager une simulation de partie réelle (sans argent) autour de la table dressée pour l'occasion : quel est le style de jeu le plus profitable ? Faut-il préférer sur Internet Everest Poker ou Full Tilt ? Party Poker ou Pokerstars ? Sur quelles tables « pigeonner » ? Les salles sont-elles honnêtes ? François Montmirel répond avec un sourire communicatif et des yeux pétillants. Les joueurs ont aussi leurs idées sur la question, ils cherchent autant à échanger qu'à apprendre. Le cours au total aura duré trois bonnes heures.

Eric, 21 ans, joue depuis près d'une année surtout avec ses amis étudiants comme lui. Il commence à gagner, et c'est la raison pour laquelle il veut paradoxalement ou non prendre des cours de poker. Il compte apprendre la base du jeu : « Je pense que je m'améliore, surtout depuis que j'ai découvert les cotes financières au poker lors d'un précédent cours » explique-t-il.

Il est vrai aussi que l'expérience, au poker comme ailleurs, est fait de milles enseignements accumulés dans le temps. Et c'est-ce qu'est venu chercher ce soir là Eddy, la cinquantaine : « Je joue depuis un an en Cash Game, mais je ne gagne pas d'argent. J'ai lu tout de même une quinzaine de bouquins sur le poker, dont ceux de François. J'ai joué à tous les jeux possibles, y compris le backgammon. Alors je n'apprend rien de révolutionnaire, c'est par la suite que je verrai si mon jeu s'est amélioré. Là, je dirais avoir retenu principalement une chose : éviter le « Limp In », en d'autres termes, relancer au lieu de suivre. »

Emmanuelle, 37 ans, joue quant à elle depuis 4 à 5 ans, en ligne ou hors ligne, mais n'a jamais touché aux Cash Games : « J'adore les cartes, j'ai joué également au bridge, il m'arrive de jouer des tournois de poker sur Internet jusqu'à deux heures du matin, tout en travaillant à plein temps, et je suis là pour corriger des défauts naturels, je veux savoir comment m'y prendre pour aller contre ma nature qui me pousse à m'emballer trop facilement, je suis émotive, mais rassurez-vous, je ne perd jamais ma chemise, je veux faire partie des 20% de joueurs qui gagnent régulièrement. C'est le deuxième cours que je prend, on va voir ce que cela va donner car l'intérêt est de mettre en pratique, et quand on prend un cours sur le Cash Game, on prend un cours sur le poker finalement. »

Les cours de poker prennent fin cette saison ce mercredi soir 12 juillet avec un retour sur les fameuses cotes financières? Ce cours doit permettre au joueur de mesurer l'intérêt financier à jouer les mains qui se présentent à lui au cours d'une partie. Les cours reprendront en septembre prochain. Pour vous renseigner sur l'Atelier Poker et le prix de ses cours, vous pouvez vous connecter sur le site de la boutique parisienne « Docteur Stratagème » (www.docteurstratageme.com) ou encore sur le blog de François Montmirel (www.over-pair.com).

NDR : Fulltilt ou Poker.com ?

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?