WSOP 2006 - Coup d'envoi du Main Event Day 1 'A'

WSOP 2006 - Coup d'envoi du Main Event Day 1 'A' 0001

L'excitation était littéralement palpable ce samedi 29 juillet au Rio Convention Center à Las Vegas chez les joueurs et le public venus par milliers pour le premier jour du tournoi principal de ces WSOP 2006. L'acteur James Garner avait donné le coup d'envoi du tournoi le plus important de l'année à midi juste.

Des milliers de fans se pressaient sur les ailes de la salle pour assister aux premiers abattages de cartes. Perdu dans la foule, Phil Gordon brandissait son micro pour interviewer les joueurs et diffuser ses reportages en broadcast. Robert Horry, Michael Finley et une grande variété de joueurs de basket émergeaient de l'assistance tandis que le joueur professionnel de poker Joe Sebok portait un costume du super héro Robin résultat d'un pari perdu contre Gavin Smith.

Quant au champs de joueur, il contrastait vivement avec celui rencontré lors de dizaines de tournois qui s'étaient tenus auparavant. Habituellement, lorsque je traverse les allées de la salle, je peut reconnaître au moins deux ou trois joueurs professionnel à chaque table. Mais pour ce Main Event, j'ai pu croiser près de 200 tables sans rencontrer de visages connus ! Il faut dire que ce tournoi est marqué par une affluence d'amateurs qui semblent clairement assister pour la première fois à un tournoi live de poker. J'ai entendu cette entendu cette question : « Pourquoi il est interdit de miser moins ? », « est-ce à mon tour de miser ? », ou encore cette interrogation qui est ma favorite : « Qu'est-ce que vous dites ? Un « straddle bet », c'est quoi ça ? ». Le champion Mark Vos résume la situation joliment : « Voilà, je joue avec une collection des plus mauvais joueurs de la planète, et je ne peux pas gagner une seule main. » La chance a dû tourné pour lui puisqu'il possédait 60.000 jetons juste après la pause du dîner.

L'une des tables était une démonstration parfaite du phénomène du poker amateur : les joueurs aux sièges 1, 2, 3, 5 et 7 étaient sponsorisés par Party Poker, un joueurs aux couleurs du site Bodog occupait le siège 6 et un autre joueur ayant remporté sa place sur un logiciel en ligne européen avait pris le numéro 10. Malgré la marée de qualifiés en ligne, on pouvait apercevoir un certain nombre de joueurs connus.

Le joueur français David Benyamine, Dan Harrington, Daniel Alaei, Layne Flack, Michael Mizrachi, Perry Friedman, Amir Vahedi, Eskimo Clark, Hoyt Corkins, et Scotty Nguyen faisaient partie des quelques joueurs pros s'étant inscrits pour ce Day 1. Les stars n'étaient pas en reste non plus : Norm MacDonald avaient pris le Chip Lead de sa table avant de retomber lourdement bien plus bas, Tobey Maguire s'accrochait durant quelques tours avant de sombrer face à Mike Sexton et l'actrice Laura Prepon de la série "That 70's Show" croisait durement le fer face à d'illustres inconnus.

On remarquait également une nonne, ou du moins une femme portant des habits religieux. Fruit sans doute d'une intervention divine, une pile impressionnante de jetons trônait devant elle. Elle fut à plusieurs reprises la Chip Leader de sa table durant la journée…

La chaîne de casinos Harrah avait offert à chacun des joueurs un souvenir, une carte All In. Lorsque les joueurs tentait All in, ils n'avaient qu'à lancer sur la table la carte. Certains joueurs inexpérimentés se sont emmêlé les poinceaux, jetant la carte alors qu'ils n'avaient pas l'intention de pousser un All In. J'ai vu quelques joueurs jeter à la poubelle cette carte All In - sans doute qu'ils estimaient que le prix de $10,000 était trop sérieux pour s'adonner à quelque futilité que ce soit.

Une chose est certaine cependant : le nombre de joueurs participant à au tournoi principal des WSOP promet d'être immense. Si ce Day 1 peut nous donner des indications, ce Main Event promet d'être un véritable zoo mêlant médias, joueurs et fans l'esprit rivé sur la table finale qui se dégagera de cette marée humaine.

NDR : Pokernews Casino

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?