WSOP 2017 EN DIRECT
2017 World Series Of Poker Le coverage du PSF Lille

WSOP 2006 - La «vieille école» domine le Tournoi des champions

WSOP 2006 - La «vieille école» domine le Tournoi des champions 0001

Le présentateur du World Poker Tour, Mike Sexton, remporte le Tournoi des champions en ouverture des World Series 2006. Démonstration est faite que la vieille école a toujours son mot à dire.

Les premiers jour de ces World Series of Poker (qui ont débuté le 25 juin 2006) ont été marqués comme en 2005 par une foule intense composée tout autant de compétiteurs que de fans. Le premier tournoi officiel aura été celui des employés du casino, un $500 No-Limit Texas Hold 'Em. Il aura également battu un record avec la participation de 1100 joueurs venus jouer autour du tapis vert. L'audience était toutefois plus intéressée par la table finale du Tournoi 2006 des Champions (2006 Tournament of Champions - TOC).

La version 2006 du TOC fut un tournoi ultra exclusif bien sûr. Seuls vingt-sept joueurs étaient invités à prendre part au tournoi : la table finale de l'édition 2005 du tournoi, les douze vainqueurs des tournois des World Series of Poker et six joueurs sponsorisés par la chaîne de casinos Harrah, l'hôte des WSOP. Ceci donna un champ de joueurs de grande qualité et la table finale fut remplie par de grands noms du poker et d'espoirs de voir des prouesses à la table.

Après s'être extirpé du groupe initial des 27 talents, les joueurs suivants ont atteint la table finale du Tournoi des Champions 2006 :

Siège Un : le gagnant WSOPC Thang "Kido" Pham, 238,000 jetons

Siège Deux : l'ancien champion du monde Chris "Jesus" Ferguson, 166,000

Siège Trois : le joueur pro sur Internet Darrell "Gigabet" Dicken, 154,000

Siège Quatre : le champion TOC sortant Mike Matusow, 213,000

Siège Cinq : le joueur de l'année World Series 2004 Daniel Negreanu, 443,000

Siège Six : le Chip Leader Andrew Black, 942,000

Siège Sept : le présentateur du World Poker Tour Mike Sexton, 161,000

Siège Huit : "The Great Dane" Gus Hansen, 74,000

Siège Neuf : le vainqueur du tournoi WSOP - Atlantic City Chris Reslock, vraiement limite avec 64,000

Siège Dix : le pro suédois Daniel Bergsdorf, 245,000

Alors qu'il n'y avait plus que dix joueurs à la table, seuls neuf d'entre eux allaient repartir avec une partie des deux millions de dollars du Freeroll de luxe. Tandis que le vainqueur devait empocher un million de dollars, le premier joueur à être éliminé repartirait le mains dans les poches avec… nada. Et il n'a pas fallu longtemps pour connaître l'identité de ce joueur.

Après seulement 10 mains de jouées, Gus Hansen décida d'agir après que Daniel Negreanu se soit calé sur le blind de Pham. Black surenchérit sur le pot jusqu'à 16.000 $ (avec des blinds à 2K/4K et un ante de 500$). Hansen se mit All In. Tout le monde excepté Black se retira et il s'avéra qu'Andrew était sur ce coup le favori Pre-Flop avec une paire de neuf contre le A-K d'Hansen. Lorsque les cartes s'étalèrent devant Hansen, celui-ci réalisa qu'il était le joueur infortuné qui devrait prendre la direction de ses pénates sans le bénéfice du Freeroll.

Les premiers mouvements furent dominés par l'Irlandais Andrew Black, celui-ci utilisant sans vergogne son statut de Chip Leader contre ses concurrents à la table. Negreanu fut également l'un des protagonistes les plus actifs : il allait bientôt réclamer la tête de la prochaine victime de ce Tournoi des Champions. Daniel Bergsdorf surenchérit sur le pot avec le seul Negreanu à ses trousses. Negreanu l'appela et le Flop dévoila 9-J-8. Black misa un petit 20K$ sur le pot. Negreanu fit un saut de puce de 50K$ dans le seul dessein de voir Bergsdorf puiser dans son tapis restant, c'est-à-dire 214K$. Negreanu était pour le moins satisfait d'avoir appeler ce coup : ses Q-10 en embuscade avaient touché une suite. La paire de rois de Bergsdorf faisaient désormais pâle figure. Pas de miracle, Daniel Bergsdorf dû se lever et quitter de la salle Amazon avec une neuvième place et 25,000 $.

La tension n'est pas retombée par la suite à la table, loin de là, puisque dix mains plus tard Andrew Black poussa encore des jetons en direction du pot. Kido Pham pris du temps pour penser avant d'ajouter l'ensemble de son tapis de 115k au pot. Black ne se fit pas attendre pour répondre et lorsque les cartes se dévoilèrent, il s'avéra qu'il avait eu une excellente lecture de la force du jeu de Pham. Kido se trouvait sur le grill avec J-3 et Black était le cuisinier devant le grill avec A-7. Alors que le Flop donna un moment d'espérance à Kido, un 7 au Turn plia l'affaire et Black étoffa son tapis tandis que Kido fut éliminé pour finir à une huitième place d'une valeur de 25.000 $.

Il y eu un taux incroyable de jeu pré-Flop dans ce Tournoi des champions. Parce que la structure des blinds était basse et que les tours de table mettaient près de 90 minutes, près de 75 mains eurent lieu avant que ne soit éliminé un autre joueur. Chris Ferguson avait bien essayé de redonner vigueur à son propre tapis grâce à plusieurs All In mais il ne parvint pas à se faire accompagner jusqu'au tapis fatal. Lorsque « Jésus » Chris poussa tous ses jetons avec une pair de six et se mit en concurrence avec la paire de huit de Darrell Dicken, c'en fut bel et bien fini pour l'ancien Champion du monde. Il fut éliminé à la septième place après que les cartes ne virent pas redresser sa situation. Jesus s'en est allé avec 50.000$ en guise de consolation.

Nous voici avec six joueurs. Negreanu prit le contrôle des événements quand lui et le Chip Leader Andrew Black entrèrent en collision frontale. D'un côté la paire de rois de Negreanu, de l'autre les A-K dominés de Black. Le tapis du présentateur du World Poker Tour Mike Sexton, qui avait bénéficié d'une invitation pour ce tournoi, se portait de mieux en mieux tandis que Matusow, Black, Dicken et Reslock tentait de rester en contact visuel avec les leaders. Quant vint la main 114 (après la pause du dîner), Darrell Dicken décida de provoquer Mike Sexton sur un Flop de 4carr.-Kcarr.-4piqu. Dicken misa 28k, Sexton surenchérit de 100K ce qui amena la All In de Dicken et le suivi de Mike Sexton. Dicken montra un très bon début de couleur avec A-5 à carreau, mais Sexton toucha au Flop avec son K-5. Un autre quatre vint au Turn, puis un Deux sans signification vint clore le jeu pour "Gigabet", qui reçut 75.000 dollars pour sa sixième place.

La fin de la nuit allait également venir pour Andrew Black malheureusement. Lors de la main 122, l'Irlandais misa sur le pot pour voir "The Mouth" (la Bouche) Mike Matusow surenchérir sur lui de 100k. Black tenta de dissuader le champion sortant du TOC mais en vain. Mike était parti à la chasse avec une paire de rois qui domina les K-9 de carreau d'Andrew. Après la découverte du Flop et de ses deux carreaux, rien ne vint sauver Andrew Black qui fut éliminé à la cinquième place après être entrée en phase finale dans la position de chip leader. Il empocha 100.000$ pour son parcours.

Quarante mains plus tard, Chris Reslock croisa le fer face à Mike au cours d'un main que l'on pourra qualifier de très intéressante. Sur un flop de Q-10-Q, Reslock se mit All In conter Sexton. Après ce qui sembla une éternité, Sexton appela comme à contre-cœur. Il s'avéra que ce fut le bon choix, puisque Sexton et ses K-10 étaient placés devant Reslock et ses 10-9 de Pique. Il y eut un rayon d'espoir pour le vainqueur du tournoi du circuit lorsqu'un valet se montra au Turn mais aucune autre carte ne vint empêcher Chris Reslock de prendre la quatrième palce. Chris repart avec la belle somme de 150.000 $.

« Je ne pouvais pas joueur autre chose sur ce coup là » me confiait Reslock après être sorti de la table. « Mike savait ce que j'allais faire si j'avais une dame (pour un brelan), je me demande donc pourquoi il a mis tant de temps à appeler » a-t-il ajouté en riant. « Je n'ai jamais eu assez de jetons pour faire ce que j'aurais voulu faire. Mais finalement, je suis assez content de la manière dont j'ai joué. »

Avec maintenant trois joueurs restant, la bataille allait être plus âpre que jamais. Matusow, Negreanu et Sexton se rendirent coup pour coup durant près de 60 mains avant que l'un d'entre eux ne soit éliminé. La frustration semblait saisir toujours un peu plus Mike « The mouth » Matusow à mesure que les deux autres joueurs jouaient une série de coups contre lui. Et lors de la main 216, il se mit All In. Sexton appela avec une paire de sept et Matusow montra un A-4 plutôt décevant. Alors que Matusow touchait un second 4 sur le Turn, aucune autre carte ne vint plaider en la faveur de l'ancien vainqueur du Tournoi des champions qui dû prendre la troisième place, et empocher la somme de 250.000$

Au commencement du tête à tête, la répartition des jetons ressemblait à ceci :

Sexton 1.488 million

Negreanu 1.212 million

S'en est suivi l'une des plus belle démonstration de poker qu'il m'ait été donné de regarder. Les deux hommes jouèrent près de TROIS CENT mains, le Chip Lead passant de l'un à l'autre des joueurs durant le déroulement de la partie. Alors que l'horloge marquait les premières heures du matin, les deux combattants se concentrèrent sur une statégie pré-Flop, ce qui eut le don de réveiller une foule à la peine en cette heure tardive. Ni Negreanu, ni Sexton ne parvinrent à s'adjuger le contrôle des jetons durant cinq heures d'affilée, ce qui venait s'ajouter à la fatigue de la foule (et des joueurs eux-mêmes).

Pour preuve, lors de la main 451, Negreanu fut en mesure de prendre la contrôle du jeu lorsqu'il toucha une paire importante, munie d'un kicker de choix, un Valet. Seulement 32 mains plus tard, Sexton repris le contrôle lorsqu'il doubla son tapis sur un K-Q prenant le dessus sur les Q-J de Daniel. Negreanu fut dans l'impossibilité de revenir dans la partie après ce coup qui lui avait été porté et Mike continua à mettre la pression sur le Joueur de l'année 2004.

Main 504 : Sexton misa à hauteur du pot dans le seul dessein d'être attaqué par Negreanu. Mike prit son temps pour peser la situation avant de déployer son piège à l'attention de Negreanu en misant à nouveau à hauteur de 180K$ en jetons. Negreanu appela et, avec un Flop de 8carr.-4-10carr., ne tarda pas à miser tout son tapis. Mike fut plus que content d'appeler Daniel et dévoila une paire d'As tandis que Daniel ne possédait que l'espoir de réaliser une suite avec Q-J. Lorsque qu'un As tomba sur le Turn et qu'un autre huit arriva, Sexton avait surpassé la main de Negreanu et remporté le Tournoi des champions.

Après presque 16 heures de jeu à la table finale, les deux joueurs étaient pour le moins sur les genoux. Negreanu, en fait, ne pouvait raisonnablement plus participer au premier tournoi des WSOP alors que le Tounoi des Champions prenait juste fin. Ses efforts durant ce tournoi furent tout de même largement récompensés, puisqu'il repartit avec la somme de 325.000 $ pour sa seconde place. Sexton, quant à lui, s'adjugea la part du lion sur le Prize Pool avec pas moins d'un million de dollars.

« Vous savez, parfois, je suis heureux d'avoir un travail régulier » dit Sexton en riant alors qu'on lui remettait le trophée du Tournoi des champions. « Je suis fier de la manière dont j'ai joué, j'ai sans doute prouvé que les gars de la « vieille école » ont toujours leur mot à dire. » Nous verrons le long des six semaines à venir si la « vieille école » a toujours voix au chapitre. Pour l'heure, c'est le cas avec la victoire de Mike Sexton au Tournoi des champions 2006.

NDR : Mike Sexton soutient la salle virtuelle Party Poker… L'ambassadeur du poker peut-il se tromper ?

PLUS D'ARTICLES

Joueurs

Qu'en pensez-vous ?