Le Showdown Poker Tour saute l'étape française

Le Showdown Poker Tour saute l'étape française 0001

Présenté en avril dernier, le nouveau tournoi européen "The Showdown Poker Tour" devait se tenir dans sept villes européennes entre mai et novembre 2006. La série de tournoi peine à rencontrer son public avec une vigntaine de participants lors des deux premières éditions à Londres et à Dublin en mai 2006.

Le Showdown Poker Tour devrait du reste se déplacer en Estonie à Tallinn du 31 août au 3 septembre 2006 pour la 3ème étape de cette saison inaugurale. En réalité, Tallinn devait être la 4éme ou 5éme étape programmée à l'origine. Le Tour devait s'arrêter pour cinq jours au Casino Barrière de Trouville du 6 au 10 août.

Prévue du 6 au 10 août, l'étape française a récemment été repoussée par les organisateurs du Tour. Dans un précendent article, nous nous demandions si beaucoup de participants allaient se présenter à Trouville. Le tournoi coincidait avec le déroulement de l'événement le plus important de l'année pour les joueurs de poker, c'est à dire le tournoi principal des World Series of Poker à Las Vegas. La plupart des bons joueurs capables de payer les 5.300$ de "buy-in" devaient logiquement se rendre à Las Vegas plutôt qu'en Normandie.

Cependant, il cette incertitude n'est pas à l'origine du changement de programme du Tour. Voici la raison donnée par le Showdown Tour: "Etant donné les modifications actuelles de la réglementation des jeux de casino en France, notre tournoi prévu pour le mois d'Août à Trouville est repoussé un peu plus tard dans l'année. Il aura lieu dans un autre casino du groupe Lucien Barrière. Nous faisons notre possible pour organiser ce nouveau rendez-vous au plus vite." Les casinos en France sont en effet engagé une expérimentation pour quelques mois d'un nouveau "Protocole sur la promotion du jeu responsable". Ce protocole permet désormais aux casinos de proposer sous certaines conditions des tables de poker (auparavant réservées aux seuls "cercles de jeux").

En Estonie, le tournoi proposera un droit d'entrée habituel de 5000€+300€ pour une capacité maximum de 200 places. Etant donné que les deux premiers tournois ont attiré chacun une vingtaine de joueurs, un vrai problème peut se poser pour le Showdown Poker Tour. Avec seulement 20 participants, les quelques joueurs paieront une somme colossale pour ne gagner que s'ils finissent dans les 3 ou 4 premières places, dotées d'un gain modeste. Sans les joueurs, cette compétition ne pourrait pas se propager puisqu'elle devra faire face aux tournois plus reconnus et moins chers comme les étapes de l'European Poker Tour.

Les joueurs du collectif britannique "Hendon Mobsters", Barny Boatman, Ross Boatman, Ram Vaswani et Joe Beevers ont signé un contrat aux termes duquel ils se doivent de participer aux tournois du Showdown. Matt Savage occupe la fonction de Directeur de tournoi, mais il fut indisponible pour l'étape irlandaise. Matt Savage est l'un des plus sérieux directeurs de tournoi de poker à l'heure actuelle. Lui et son équipe ont notamment dirigé les World Series of Poker durant trois années consécutives (2002, 2003 et 2004).

Dans la foulée du tournoi organisé à Tallin, quatre autres tournois du Showdown Tour devraient se tenir par la suite. Si l'on consulte le site officiel du Showdown Tour, deux dates fermes sont prévues pour le moment au Danemark et en Allemagne :

-

Danemark

: du 19 au 22 Octobre 2006; Casino Marienlyst; Elsinore; 5.000€+500€;

-

Allemagne

: du 27 au 30 Novembre 2006; Casino Esplanade; Hambourg; 10.000€+500 €.

Les deux autres rendez-vous prévus par la suite devraint donc être Trouville en France et Vilnius en Lithuanie (au "Reval Hotel Lietuva"). Ce dernier événement semble être mis entre parenthèse depuis le début.

Tout ce que les joueurs intéressés par cette série de tournois est d'attendre l'annonce ferme des dates de tournoi. En espérant que le succès progressif du ShowDown Poker Tour lui permettra de rejoindre le cercle fermé des grands tournois européens.

NDR: qualifiez-vous pour le Showdown Poker Tour sur Poker.com, Betfair.com et Eurobet.com

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?