WSOP 2006 – Table finale : Jamie Gold coaché par Johnny Chan

WSOP 2006 – Table finale : Jamie Gold coaché par Johnny Chan 0001

La table finale du tournoi principal des World series 2006 promet une belle intensité dramatique. Cela est dû à la répartition des jetons entre les neufs joueurs en compétition. Et ce n'est pas tous les jours que l'on joue pour 12 millions de dollars.

Le talentueux Jamie Gold a été l'attraction de ces derniers jours du tournoi. Gold est dans le « show business » depuis plus de 15 ans, il a travaillé avec des acteurs comme James Gandolfini, Lucy Liu, Donnie Wahlberg et la star de la série « Desperate Housewives », Felicity Huffman. Gold tente avec force de rester Chip Leader et de se rapprocher de ce qui serait le coup de sa carrière. Quant à ses mentor dans le poker, Gold est proche de l'un des meilleurs joueurs de la planète, en la personne du double champion du monde Johnny Chan. Chan a été vu plusieurs fois près de sa table lors du tournoi, et c'est la première fois que je le vois conseiller une autre personne que Phil Hellmuth. Gold doit aussi entretenir des relations professionnelles avec Chan également, puisque Gold prépare une émission télévisé intitulée « The Untitled poker show » avec Johnny Chan et Chris Moneymaker.

Personne ne pourra non plus être insensible à l'aura et au succès d'Allen Cunningham, qui fut nommé joueur WSOP de l'années en 2005. Impressionnant de le retrouver en 2006, non ? Cunningham amis les bouchée double pour revenir au niveau de Jamie Gold en jetons en contrant notamment les attaques hyper agressives de Jamie. Ici, les joueurs parlent beaucoup de ses chances de remporter le titre, mais il devrait bien jouer, très bien jouer… et avoir de la chance.

Ces dernières années, les World Series ont vu éclore nombre d'histoires de fées, et cette année ne fait pas exception à la règle. Présents à la table finale, Douglas Kim,et Rhett Butler n'ont jamais atteint les places payées dans un tournoi Live auparavant. Et ils vont toucher au moins 1,5 millions de dollars… ce qui est un poil mieux que ma première place payées à moi : 155$.

Avec le développement du poker sur Internet, les tables finales aujourd'hui sont composées d'une kyrielle de joueurs d'une vingtaine d'années, tous portés vers la rapidité d'exécution et les décisions éclairs. D'habitude, il y a toujours également un représentant de l'ancienne génération, de la « vieille école ». Cette année, c'est Richard Lee qui s'y colle. Lee est un homme d'affaire de 55 ans, il vit à Sn Antonio au Texas. Il est arrivé à cette table finale avec le troisième plus gros tapis et l'une des plus grosse expérience au poker - du moins en terme d'années de jeu.

La profondeur de tapis de chacun des joueurs indique quel genre de spectacle donnera cette table finale. Le plus court en tapis, Dan Nassiri, dispose pour survivre d'un volume de 15 grandes Blinds environ (80,000/160,000 ante 20,000 durant 2 heures). Après une progression de 5 niveaux de Blind dans cette table finale, les joueurs se partageront toujours un volume de jetons de 200 Grandes Blinds. Le jeu risque donc de durer un moment. Ceci dit, ce tournoi s'est déroulé jusqu'à présent sur un rythme assez rapide par rapport au niveau des Blinds, mais si les joueurs décident de ralentir, ils peuvent se le permettre.

La table finale devait être lancée jeudi 10 août à 14h00 (22h00 heure de paris). On se doute que les joueurs seront un peu nerveux. Ce n'est pas tous les jours que l'on joue pour 12 millions de dollars.

NDR: découvrez nos tournois Freerolls qualificatifs pour l'Aussie Million

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?