EN DIRECTEvents
PokerStars Championship Prague
888poker
New poker experience at 888poker

Join now to get $88 FREE (no deposit needed)

Join now
PokerStars
Double your first deposit up to $400

New players can use bonus code 'STARS400'

Join now
partypoker
partypoker Cashback

Get up to 40% back every week!

Join now
Unibet
€200 progressive bonus

+ a FREE Unibet Open Qualifier ticket

Join now

Le tour de passe passe d'UltimateBet Poker

Le tour de passe passe d'UltimateBet Poker 0001

Un jour avant que le Président américain Bush ne signe la loi retrictive sur les jeux d'argent ("Unlawful Internet Gambling Enforcement Act") le 13 octobre 2006, "Excapsa Software" a vendu ses parts à une société privée maltaise « Blast Off Ltd » pour 130 millions de dollars.

Excapsa, société mère de la salle de poker "Ultimate Bet.com », était l'une des dernières sociétés de jeux d'argent en ligne cotée en bourse à se séparer de ses activités américaines avant la signature de la loi. La société "Blast Off Ltd." était quant à elle associée à Excapsa dans le cadre de l'organisiotn de l' "Ultimate Blackjack Tour", invention de l'ancien champion WSOP et membre de l'équipe "Ultimate Bet" Russ Hamilton.

"PartyGaming Plc" fût l'une des premières sociétés cotée en bourse à annoncer sa décision de refuser l'accès aux joueurs américains après le vote au congrès de l'"Unlawful Internet Gambling Enforcement Act". Elle fût suivie de près par "888 Holdings Plc.". Plus tôt dans la semaine, les britanniques "Sportingbet" et "Leisure & Gaming" se sont eux aussi retirés du marché américain, vendant leurs parts américaines à un investisseur privé pour 1$. "World Gaming" a également jeté l'éponge, précisant qu'il n'était plus possible de poursuivre ses opérations et a fait appel à des administrateurs.

Les sociétés cotées se sont vues communément interdire par la régulation boursière de violer sciemment les lois des pays où elles opèrent. Les problèmes réglementaires ajoutés aux engagements auprès des actionnaires semblaient être le nœud du problème pour les sociétés de jeux online face au nouvel environnement légal aux USA. Certaines personnes ont spéculé sur le fait que le marché américain serait seulement ouvert à certaines entreprises privées comme Poker Stars, Full Tilt Poker et Doyle's room. Poker Stars avait prévu son entrée en bourse à Londres pour 1.6 milliards de dollars (offre initiale) au printemps prochain, mais a récemment retardé ces plans aux vues des évolutions de la législation américaine.

Bon nombre de personnes ont été stupéfaites par la récente affirmation d'Ultimate Bet indiquant qu'ils continueraient à accepter leurs clients américains, se demandant comment Excapsa pourrait contrer la réglementation avec un statut de société cotée. Le mystère est maintenant résolu. Ultimate Bet continuera à servir des clients américains, mais par le biais d'une nouvelle entreprise privée europénne.

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?