WSOP 2017 EN DIRECT
2017 World Series Of Poker Le coverage du PSF Lille

Les fondateurs de Neteller accusés de blanchiment

Les fondateurs de Neteller accusés de blanchiment 0001

L'opérateur bancaire Neteller plc, fournisseur de comptes et de transactions en ligne, vient d'annoncer qu'il suspendait sa cotation sur la place financière de Londres. Ce retrait du marché boursier intervient après l'arrestation lundi aux Etats-Unis de ses deux fondateurs et anciens dirigeants canadiens.

La récente déclaration de Neteller laisse les actionnaires dans la plus grande confusion :

Lundi 15 janvier 2007, alors qu'ils voyageaient séparément aux EU, Stephen Lawrence et John Lefebvre, ont été retenus par des autorités américaines. Hormis la possession d'actions Neteller, les deux anciens Directeurs n'ont plus aucune responsabilité ni aucun lien avec le groupe. À ce jour, les autorités américaines ne nous ont fourni aucune explication quant à cette affaire.

« En attendant un complément d'information le comité directeur à préféré suspendre provisoirement l'action Neteller sur la place de Londres. De plus amples informations seront délivrées en temps utile.»

Après avoir Présidé le Conseil d'administration jusqu'en 2006, Stephen Lawrence avait également abandonné son siège d'administrateur le 13 octobre 2006. Quant à John Lefebvre, il avait quitté le conseil d'administration le 15 décembre 2005. Néanmoins, bien qu'actionnaires minoritaires, ils possèdent toujours des parts dans la société.

Ces arrestations interviennent alors que, depuis les précédents affaires impliquant des dirigeants de sociétés de jeux en ligne, les autorités américaines font l'objet de différentes allégations faisant état d'importants dysfonctionnements. Néanmoins, tout laisse à penser qu'il s'agit de pression visant à fragiliser Neteller, tandis que la récente législation interdisant aux Etats-Unis les transactions financières relatives aux jeux en ligne est dans une période de de mise en place pour neuf mois avant sa mise en application.

Neteller plc bien que n'étant pas sous la juridiction des Etats-Unis a toutefois affirmé à maintes reprises par le passé son intention de respecter la législation américaine. Il reste que la société continuait d'assurer les transferts de fonds avec des sociétés de jeux en ligne, notamment PokerStars, Full Tilt, et Mansion Poker, trois des plus importants opérateurs sur le marché américain.

Les deux hommes devront répondre d'accusation de "conspiration à des fins de blanchiment d'argent" prévu dans le code pénal américain. L'infraction issue du Code concerne "le transport, la transmission ou le transfert, les tentatives de transport, de transmission ou de transfert d'instruments monétaires ou de fonds depuis les Etats-Unis vers l'extérieur ou sur le territoire avec l'intention de favoriser la continuité d'une activité illégale spécifique."

Les forums en ligne sont actuellement alimentés de nombreux messages allant dans le sens d'une pression sur Neteller, tous les moyens seraient mis en œuvre pour mettre Neteller en difficulté et d'endiguer l'alimentation des comptes utilisateurs sur les sites de jeu en ligne.

En attendant, les actionnaires, les employés et les clients doivent s'attendre dans les prochains mois à deux nombreux remous outre-Atlantique.

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?