EN DIRECTEvents
PokerStars Championship Prague
888poker
New poker experience at 888poker

Join now to get $88 FREE (no deposit needed)

Join now
PokerStars
Double your first deposit up to $400

New players can use bonus code 'STARS400'

Join now
partypoker
partypoker Cashback

Get up to 40% back every week!

Join now
Unibet
€200 progressive bonus

+ a FREE Unibet Open Qualifier ticket

Join now

Bilan Poker - Les neuf meilleurs joueurs de poker de l'année

Bilan Poker - Les neuf meilleurs joueurs de poker de l'année 0001

2006 aura été l'année durant laquelle le plus grand nombre de grands tournois de poker . Il semblerait que chaque mois aux Etats-Unis, il y avait entre trois et cinq tournois proposés dont les caves étaient à 10.000$. Par conséquent, il était bien difficile pour les professionnels comme pour les amateurs de choisir où jouer. Dans ce cadre, 2006 aura vu l'émergence soudaine de plusieurs noms importants dans le poker, et non sans quelques surprises.

Les neufs hommes décrits dans les paragraphes qui vont suivre ont prouvé leurs qualités exceptionnelles en tant que joueurs de poker au cours de l'année 2006. Ils ont fait de 2006 la meilleure année de l'histoire du poker. Sans exclure, bien sûr, la possibilité de contester mes choix (nous vous encourageons d'ailleurs d'ajouter vos commentaires en bas de la page), je pense que ce sont les joueurs qui le plus marqué ces douze derniers mois.

1. Michael "The Grinder" Mizrachi - Après avoir montré un jeu extraordinaire en 2005, on était en droit de douter que « The Grinder » (notre photo) puisse faire mieux. Mais il s'est dépassé, accumulant les victoires tout le long de l'année. Et c'est pour cette raison, qu'il a par ailleurs été nommé Poker Player of the Year (le joueur de poker de l'année).

En 2006, Mizrachi a commencé le mois de Janvier en finissant deuxième au World Poker Tour Gold Strike World Poker Open à Tunica, dans le Missouri. Huit jours plus tard, il a gagné le premier Borgata Winter Poker Open du WPT à Atlantic City. Cette victoire lui a donné un grand avantage dans la course pour le titre de POY (joueur de l'année), mais il ne s'en est pas contenté. Il a remporté deux tournois préliminaires, ceux du Mandalay Bay Poker Championships et du Winnin'O' The Green. Il a également fini second lors du L.A. Poker Classic. Lorsqu'il clôtura son année en finissant 29ème au Five Diamond World Poker Classic, Michael a mis fin à une année 2006 merveilleuse. Il mérite le titre discutable de « meilleur jeune joueur » actuellement sur le circuit professionnel aux Etats-Unis.

2. Jeff Madsen - Quand le World Series of Poker ont débuté au mois de juin 2006, Jeff Madsen n'avait que 20 ans. Il ne pouvait donc pas jouer. Avant la fin des WSOP au mois d'août, Madsen a pu entrer pour accomplir une série de victoires le distinguant comme un jeune talent au poker. S'il y avait un prix « Rookie of the Year » (bleu de l'année) au poker, ce serait Madsen qui le gagnerait.

Quand il eut 21 ans, pendant les WSOP donc, Madsen est parti pour Las Vegas s'inscrire à quelques tournois. Il a créé un séisme au sein de la communauté des joueurs de poker après avoir ramené deux bracelets WSOP, participé à quatre tables finales, et s'être vu décerné le titre de "Joueur de l'Année WSOP". Le plus impressionnant était la diversité de ses talents au poker : il maîtrise le Hold'em aux tables de 6 joueurs, le Hold'em classique, le Omaha et le Seven Card Stud (versions lo et hi). Madsen, qui dispose d'une maturité qui dépasse ses 21 ans, est ensuite retourné à l'université au lieu de rester à Las Vegas pour poursuivre une carrière dans le poker. Lors des tournois préliminaires du "Five Diamond", il a fini à la dernière table pour nous rappeler son talent. Quand il aura fini ses études, il deviendra rapidement une présence inconditionnelle dans le poker.

3. Roland De Wolfe – Ce joueur personnifie l'aspect international du poker avec son jeu puissant qui refuse d'être contenu par un pays, un tournoi ou une monnaie !

Roland a commencé son année un peu plus tard que les autres, mais il l'a terminé d'une manière impressionnante. Au mois d'avril, De Wolfe a fini troisième derrière Joe Bartholdi au championnat World Poker Tour. Par la suite, après avoir touché les places payées deux fois et joué une table finale aux WSOP, il s'est envolé de l'autre côté de l'Atlantique pour conquérir le European Poker Tour. Sa performance lors de l'"EPT Dublin Classic" a montré qu'il pouvait jouer n'importe où et n'importe quand. Il a gagné plus de 2 millions de dollars aux États-Unis cette année, il devrait y être encore plus présent l'année prochaine.

4. Joseph Hachem – Le champion du monde des World Series of Poker 2005, l'Australien Joe Hachem, a prouvé qu'il n'était pas simplement une star pour un jour, une étoile qui disparaîtrait aussitôt.

Joseph est retourné jouer les WSOP 2006 en cherchant peut-être une opportunité de valider sa victoire de l'année précédente. Il l'a eu quand il joua très bien au Rio, ratant son deuxième bracelet WSOP d'une carte contre Dutch Boyd. Il joua aussi très bien au Pot Limit Hold'em en finissant quatrième. Il a remporté de l'argent quatre fois en tout et pour tout aux WSOP (avec une 238ème au tournoi principal). Mais le meilleur était encore à venir. Contre les meilleurs joueurs du monde au "Five Diamond World Poker Classic" au mois de décembre, Joseph a battu un total de 538 joueurs pour remporter un tournoi qui était à $15,000 de buy-in. Il doit sentir maintenant qu'il mérite son titre !

4. Phil Hellmuth – Il continue à montrer ses talents. Phil Hellmuth a ajouté une ligne à l'histoire du poker en 2006.

En 2006, Phil a continué à montrer pourquoi il est considéré comme l'un des meilleurs joueurs de l'histoire du poker No Limit. Lors de la première semaine des WSOP, Phil a franchi le seuil du demi-siècle pour des encaissements lors de l'événement célèbre (il a terminé le WSOP ayant encaissé 57 fois pendant sa carrière, un record). Mais il était évident qu'il cherchait à acrocher un autre record. Il a été un peu retardé dans sa quête après avoir fini second sur un tournoi WSOP derrière Jeff Cabanillas, mais le 25 juillet, Hellmuth a atteint son but : remporter son dixième bracelet (à égalité avec Doyle Brunson et Johnny Chan) contre Juha Helppi. Il n'a peut-être pas beaucoup joué pendant la dernière moitié de l'année 2006, mais son jeu aux WSOP 2006 nous signale que le « Poker Brat » n'est pas encore vaincu.

6. John Hoang – Il n'a peut-être pas gagné beaucoup d'argent cette année, et il n'a pas gagné beaucoup de tournois. Mais quand on cherche des personnes qui ont bien joué au poker en 2006, on ne voudrait pas manquer de mettre en exergue John Hoang.

Son amour pour le jeu est démontré par le fait qu'il jouerait n'importe où et n'importe quand. Il arrive à quatorze tables finales entre la Californie et le Connecticut aux Etats-Unis. Il a prouvé sa valeur aux cours de tournois de faible envergure. Il semble qu'il ne lui manque qu'une victoire majeure pour le pousser aux rangs d'une star. En 2007, ce ne serrait pas surprenant qu'il y arrive.

7. Allen Cunningham – L'aspect stoïque, limite désintéressé d'Allen Cunningham, cache la passion de ce joueur de poker. Le joueur de l'année WSOP 2005 a continué à montrer tout le long de l'année pourquoi il est l'un des joueurs les plus dangereux du jeu.

Aux World Series de 2006, Cunningham a décroché son quatrième bracelet WSOP, et il est le seul avec Phil Ivey à en avoir gagné autant avant l'âge de 30 ans. Ensuite, il s'est très bien défendu parmi les 8,773 joueurs du tournoi principal WSOP pour finir 4ème, de loin la meilleure performance d'un joueur professionnelle dans ce tournoi. EAlors qu'il entame l'année 2007, malgré son aspect réservé, Allen pourrait devenir une force encore plus grande dans le monde du poker.

8. Cliff Josephy – Son pseudo en ligne est "JohnnyBax," et Josephy a prouvé cette année que les joueurs de poker en ligne sont à surveiller de près lors de tournois live.

Même s'il n'a pas gagné un championnat en 2006, Josephy a très bien joué, il a montré qu'il est capable d'ajouter à son palmarès un prix autre que son bracelet WSOP 2005. Son point culminant fut une seconde place lors de l'Aruba Poker Classic d'Ultimate Bet. Mais il connut aussi quelques victoires lucratives lors de tournois majeurs en 2006. Vous pouvez vous attendre à en voir plus de la part de Cliff dans les futurs championnats de poker.

9. William Chen – Au début des WSOP 2006, les parieurs sportifs misaient majoritairement sur le fait qu'il y aurait un joueur gagnant deux bracelets. Tout comme Jeff Madsen, William Chen aura fait gagner pas mal de gens qui avaient parié sur lui.

Chen, l'auteur du livre « The Mathematics of Poker » (« Les Mathématiques du Poker »), a fait une démonstration de ses capacités au poker après avoir gagné deux bracelets au Rio. Il a encaissé quatre fois encore durant les WSOP. Au cours des WSOP, il a manifesté son amour du jeu avec son sourire constant et son comportement chaleureux. Nous espérons voir plus de sa techniques et de son enthousiasme qui sont sincèrement appréciés sur le circuit.

Comme beaucoup de listes « Best of », celle-ci peut provoquer des débats et des questions. Qui n'a pas éténe figure pas sur la liste et que vous auriez aimé voir ? Partagez votre opinion en pubiant un commentaire. L'année prochaine, cette personne (où peut-être vous?) figurera peut-être sur la liste des meilleurs joueurs de poker 2007.

Retrouver les meilleurs joueurs de poker , vos préférés ou tous ceux qui on su laisser leur trace dans le temps, dans notre section Joueurs de poker

NDR : Vous pouvez rejoindre sans plus attendre la meilleure team de joueurs de poker, et les côtoyer en ligne sur Fulltilt Poker

PLUS D'ARTICLES

Joueurs

Qu'en pensez-vous ?