WSOP 2017 EN DIRECT
2017 World Series Of Poker Le coverage du PSF Lille

Poker live - Freezout, re-buy, deep stack : la frivolité des modes

Poker live - Freezout, re-buy, deep stack : la frivolité des modes 0001

Il n'y a rien de plus volage que la mode, au poker comme dans la vie. Une mode particulière a énormément changé durant les 12 derniers mois. C'est la popularité relative des petits tournois avec « re-buy » (avec recave) dans les salles de poker en angleterre. Le principe derrière cette attraction est assez simple. Pour très peu de frais, espérons-le, il existe la possibilité d'un bon retour sur investissement en finissant bien placé à la table finale et en ramassant votre part des multiples « re-buys » des autres joueurs.

Cependant, l'année passée, il y a eu une réaction contre de telles compétitions et ce particulièrement parmi les nouveaux joueurs. Très souvent, vous pouvez vous trouver tranquillement assis au bar et entendre un refrain commun : « J'ai apporté 50£ avec moi mais j'ai un type à ma table qui a fait 15 « re-buys » et je ne peux pas rivaliser. Il m'a eu à la fin bien sur et j'ai du recommencer » ou « ces types ne jouent pas au poker, ils jouent au loto » ou « il y a un gars à ma table qui a fait tapis en aveugle les huit premières mains ».

Bien entendu pour les joueurs expérimentés, il existe divers moyens parfaitement légitimes pour jouer une période de recave. Apres tout, le but est d'obtenir un tapis substantiel pour la compétition après la fin de la période de « re-buy » et leur expérience leur a appris que rester serrés en attendant des mains premium n'aide pas étant donné que leur fréquence est trop faible pour atteindre leur but. Une grosse main peut être descendue de toute façon et le schéma de jeu est bien trop prévisible. Alors à la place, plus grande est l'utilité de jouer des mains « funky » touchant des flops inattendus et en prenant des risques quand nécessaire.

Tout ceci a abouti à des résultats intéressants. Premièrement, un certain nombre de joueurs a commencé à stagner dans ces tournois avec «re-buy». Les mêmes joueurs ont commencé à souvent se partager les prix entre eux en fonction de la variabilité à court-terme des résultats. Deuxièmement, de nouvelles compétitions peu chères et en «freeze-out» (sans recave) ont été organisées ; celles-ci se sont montrées très populaires pour les débutants, avec une dépense limitée, prévisible et la sensation qu'ils pourraient jouer du vrai poker sans être intimidés. Troisièmement, j'ai remarqué que les standards du poker dans les lieux traditionnels ont commencé à décliner. Aucun sang neuf n'entrait dans les tournois pour mettre à l'épreuve ces joueurs avec de mauvaises habitudes. Durant les événements à plusieurs tournois, certains joueurs avaient oublié comment jouer en «freeze-out». Ils étaient impatients et en manque de leur dose d'action. Pas surprenant quand on sait qu'ils avaient l'habitude, dans leur casino local, de « re-buy » pas chers 7 jours par semaine !

Depuis, j'ai remarqué une nouvelle réponse apportées par les casinos lors des trois derniers mois. Dans mon quartier, deux chaînes de casinos organisent désormais des « deep-stack » (grande profondeur de tapis au début de la partie) sans recave. Le casinos Stanley organise un tournoi sans recave à 50£ une fois par semaine avec 10.000 jetons au départ et une lente augmentation des blinds. Le tournoi plein toutes les semaines. En réponse, le Grosvenor local propose des plans pour trois « freeze-out » par semaine : l'un est un « deep-stack » et les deux autres sont des tournois à moins de 100£. Pour les premiers tournois, les inscriptions étaient de l'ordre de 65 à 75 personnes. Les tournois avec recave attiraient 25 à 35 participants.

La chaîne de casinos Gala a introduit des tournois sans recave deux fois par semaine mais de façon un peu différente. En effet, ces compétitions sont basées sur une structure rapide afin d'interpeller les joueurs qui veulent une partie rapide après le travail et être de retour chez eux à une heure décente. Ces compétitions finissent en général à minuit et affichent complet dans de nombreux casinos. Cette semaine, il était également intéressant de voir que le casino Grosvenor a accepté d'accueillir un tournoi de l'APAT (« Amateur Poker Association & Tour »). La proposition pour les joueurs est un tournoi à moins de 100£ pour un « deep-stack » sans recave et à structure lente. Le dernier tournoi de ce type avait affiché complet en moins d'une demi-heure.

Maintenant que les grandes chaînes de casinos semblent avoir compris le mouvement en marche, il y a eu une résurgence du nombre de joueurs participant aux tournois de poker en province. Donnez aux gens ce qu'ils désirent et la popularité du poker fait qu'ils viendront. En ce moment, ils veulent des « freeze-out » pas chers. Certains se soucient d'une structure « jouable », d'autres s'en fichent clairement.

Toutefois, il est vital pour tous que les dépenses potentielles soient clairement définies. Pas de doute que quelques uns de ces nouveaux joueurs progresseront vite vers des tournois plus gros. Ils y gagneront une meilleure connaissance des fondamentaux requis pour bien jouer au poker, ce que ne permet pas un régime constant de «re-buys». Dans tous les cas, la quantité de joueurs augmente car l'offre est plus variée et plus attirante pour les joueurs de tous types.

Bien sur, il y a encore beaucoup à faire. Certains casinos sont loin derrière les progrès qui sont fait ailleurs. Dans certains casinos, vous devez encore endurer le « re-buy bingo » si vous voulez une partie près de chez vous. Il n'y a pas d'alternatives. Peut être serez-vous obligé de vous asseoir dans une salle de poker qui autorise les gens à fumer. Ou encore, de jouer dans un « cash game » où il semble que les cartes ne sont distribuées que pour le pourboire. Ou encore, vous devrez subir la stratégie de deux amis ayant décidé tacitement de ne pas jouer l'un contre l'autre alors que les autres joueurs et le personnel ferment les yeux.

Partout les progrès à venir devraient impliquer que les casinos apportent une plus grande valeur ajoutée et que les services offerts justifient pleinement les frais. De plus, les joueurs aimeraient voir une certaine universalité des règles dans tous les casinos et les progrès à faire de ce côté sont énormes ! A ce jour, il semble toutefois que certains casinos se soient réveillés après un long, très long sommeil.

NDR: bonus d'inscription de 100$ puis bonus mensuel de 100$ sur Sun Poker

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?