Poker live - Les casinos français se préparent à proposer du poker hold'em

Poker live - Les casinos français se préparent à proposer du poker hold'em 0001

Cercles et Casinos

Le poker est officiellement autorisé par décret dans les casinos en France depuis décembre 2006. Il restait pour les casinos à prendre connaissance des conditions exactes de mise en place des tables de poker. Celles-ci devaient être précisées par arrêté. Et c'est désormais chose faite.

Le 17 mai 2007, les autorités publiques françaises ont publié au Journal Officiel un texte très précis permettant aux 200 casinos en France de proposer des tournois et des tables cash game de Texas Hold'em. Rédigé avec les casinotiers, l'arrêté détaille précisemment comment le jeu doit être proposé par les établissements.

L'arrivée du poker hold'em dans les casinos ne sera cependant pas immédiate : chaque casino devra notamment obtenir une autorisation d'ouverture de tables auprès de l'Etat français, procéder à l'achat de tables et à l'embauche de personnel qualifié. Il faudra donc aux joueurs attendre quelques mois avant de voir se répandre en France les tables de poker hold'em dans les casinos.

Pour l'heure, aucun casinotier interrogé n'annonce un calendrier de mise en place du poker dans leurs salles. Le groupe Barrière, avec 31 casinos en France, déclare "éplucher le décret" et ne rien vouloir communiquer aujourd'hui. Le groupe Barrière avait été le précurseur de l'introduction du poker dans les casinos en France avec l'organisation par le passé à Deauville de l'étape française du Pokerstars European Poker Tour.

Les groupes Moliflor (21 casinos) et Tranchant (16 casinos) se déclarent interessés mais n'annoncent rien officiellement à ce jour. Pascal de Varine, responsable du développement du poker dans les casinos Tranchant, explique que "le groupe prévoit une ouverture progressive dans ses plus gros casinos (Dunkerque, Amnéville, Pau, Pougues-les-eaux, Grau-du-Roi), la problématique étant à terme surtout le nombre de tables à mettre en place." "Les tournois représentent à mon avis une bonne logique de jeu, avec une finalité pour le joueur," a-t-il ajouté, "et nous organiserons de petits tournois sur une table et exceptionnellement des gros tournois, il est probable que l'on fasse un tournoi national. Sans avoir de boule de cristal, je pense que dans deux ans tous les casinos seront équipés si l'introduction du poker marche en France" a-t-il conclu. Sur les 16 casinos du groupe Tranchant, 14 seraient partant pour lancer des tables de poker hold'em.

Partouche : 50 poker rooms

Le groupe Partouche est quant à lui sur les starting blocks. "Le poker, c'est une priorité" nous a déclaré Maxime Masquelier, en charge du développement du poker dans les casinos Partouche en france. "Nous voulons 50 "poker rooms" dans les 50 casinos du groupe partouche. Pour l'instant, il n'est pas possible d'avancer un calendrier. Tous les casinos doivent faire une demande d'exploitation des jeux, et tout dépend de la réponse des autorités" a-t-il ajouté. Selon M. Masquelier, le goupe Partouche compte mettre en place des tournois dans les plus grands casinos du groupe. Le "Partouche Poker Tour" devrait se tenir dans une dizaine de casinos, réunir pour chaque tournoi 600 joueurs pour une qualification en finale au casino Palm Beach à Cannes. Le site du Partouche Poker Tour est dores et déjà en ligne

Depuis le 4 août 2006, quelques tables de texas hold'em étaient expérimentées dans trois casinos, ceux de Deauville (Groupe Barrière), de Divonne-les-Bains et d'Aix en Provence (Groupe Partouche). Cette phase de test avait été lancée après la signature en janvier 2006 d'un « protocole du jeux responsable » entre le ministère de l'Intérieur et les casinotiers. Ce protocole devait permettre aux casinos en perte de vitesse de proposer de nouveaux jeux et un accès gratuit à leurs salles en contrepartie d'un meilleur contrôle à l'entrée des mineurs et des joueurs interdits de jeux, avec notamment un contrôle d'identité. C'est sur la base de ces expérimentations qu'a été rédigé l'arrêté du 14 mai 2007 permettant dans la pratique aux casinos de proposer des tables de Texas hold'em.

Jusqu'à l'été 2006, le poker ne pouvait être légalement pratiqué que dans les cercles de jeux en France, c'est à dire dans des salles spécifiquement consacrées aux "jeux de commerce" permettant aux personnes de défendre ses chances contre d'autres joueurs et non contre le casino. Les cercles de jeux se retrouvent principalement à Paris où les casinos sont interdits, mais aussi notamment à Toulouse (cercle des Pyrénées), à Reims (Le multicolore), et à Lyon (cercle de l'Union).

NDR : téléchargez Everest Poker ici pour participer aux championnat de poker amateur EPEC à 100.000€ de prize pool

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?