WSOP 2017 EN DIRECT
2017 World Series Of Poker Le coverage du PSF Lille

Comment se faire accepter comme joueur de poker (III)

Comment se faire accepter comme joueur de poker (III) 0001

Même si vous essayez ardemment de les convaincre avec de bons arguments, certaines personnes n'accepteront jamais le fait que vous êtes un joueur de poker. Une réaction naturelle pourrait consister à les laisser dire, mais le fait est que certaines de ces personnes peuvent dépendre de vous émotionnellement ou financièrement, et vous ne pouvez tout simplement pas les laisser hors du coup.

Certaines personnes n'acceptent pas que le poker fasse partie de votre vie parce qu'ils ne le comprennent pas. Essayez de les tenir informés autant que possible plutôt que de laisser planer le mystère autour de votre activité, et ainsi les braquer encore plus.

Certaines personnes ne l'accepteront pas, car ils ont peur que vous soyez ruinés. Ce n'est pas le poker qu'ils n'aiment pas, c'est l'échec potentiel que vous pourriez rencontrer, ils se sentent concernés. Ecoutez-les, ils ne veulent que ce qu'il y a de mieux pour vous, et essayez de faire de votre mieux pour leur expliquer que les risques que vous prenez sont minimes et calculés, mais ne leur volez dans les plumes.

Malheureusement, certains veulent que vous soyez en situation d'échec, ils vous demanderont comment vous vous en sortez avec un sourire sur leur visage, espérant entendre que vous avez perdu votre bankroll avec des Rois face à des As. Ne leur en voulez pas non plus, c'est, croyez le ou non, une réaction humaine naturelle de se délecter de l'échec d'un autre; nous appelons cela « schadenfreude » (un emprunt lexical de l'allemand signifiant « joie provoquée par le malheur d'autrui »). Au lieu de provoquer ces personnes, soyez juste honnête et humble, cela les calmera. La dernière chose à faire est de vous disputer au sujet de votre réussite ou de vos perte, car cela provoque une réponse standard du style « nous ne sommes jamais au courant des pertes réelles, n'est-ce pas ? » (ironiquement ce sont des pertes dont les joueurs de poker parlent le plus entre eux).

Il est très important d'être humble et honnête avec les autres et avec vous-mêmes. Quand j'ai commencé à gagner de façon conséquente, je l'ai dit à quiconque m'écoutait et j'agissais comme si j'avais gagné un bracelet des WSOP; personne ne s'en est soucié. Oui, j'ai gagné beaucoup d'argent au poker, mais j'ai des amis haut placés dans les affaires qui gagnent plus que moi, et qui ne s'en vantent pas.

Faites partager votre succès; pour la première fois l'année dernière, j'ai pu être dépensier pour les cadeaux de Noel de ma famille plutôt que de m'en tenir à un budget. Quand je fais une table finale, j'en profite pour amener ma petite amie au restaurant ou je lui offre un cadeau, ce qui rend le poker excitant pour elle aussi.

Soyez honnête avec votre employeur, et ne prenez pas de congés maladie pour jouer au poker. Tout se sait, particulièrement dans l'environnement confiné des bureaux. Ayant moi même été cadre, nous avons souvent tendance à associer nos soupçons à propos de l'absence injustifiée d'un employé avec ce que nous savons de sa vie sociale. Si un flambeur prend trop de congés maladie, nous serons enclins à penser qu'il pourrait être au casino plutôt qu'à la maison dans son lit.

Vous pourriez penser que lorsqu'une personne n'apprécie pas le poker, c'est qu'elle est contre vous, c'est faux. Ils ne le comprennent pas, ils ne veulent pas que vous soyez en situation d'échec, ils ne veulent pas échouer eux-mêmes. Plutôt que de leur en vouloir, soyez honnêtes, ouverts et objectifs avec eux, mais ne leur volez pas dans les plumes.

Si ca ne marche pas, il vous reste à gagner les WSOP, ils changeront vite d'avis.

NDR : téléchargez Everest Poker ici et qualifiez-vous pour la finale du championnat amateur EPEC

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?