WSOP 2007 - Tournoi #1 – Billirakis plus jeune vainqueur de l'histoire

WSOP 2007 - Tournoi #1 – Billirakis plus jeune vainqueur de l'histoire 0001

Pour la première fois lors des World Series Of Poker, quatre tournois se tenaient en même temps.

Deux tournois, le tournoi #4 1500$ Pot Limit Hold'Em et le tournoi #5 2500$ Omaha Hold'Em/Seven Card Stud Hi/Lo, ont débuté tandis que le tournoi #3, le tournoi massif de No Limit Hold'Em à 1500$ entamait son deuxième jour déjà dans l'argent et allait vers la table finale.

La plupart de l'attention cependant était centrée sur le premier tournoi officiel pour un bracelet lors de ces WSOP 2007, le tournoi #1 et le « Mixed Game World Championship » à 5000$.

La nouvelle aire des tables finales des WSOP propose une réelle amélioration par rapport aux autres années. Le nombre de sièges a été augmenté et, probablement pour éviter aux spectateurs de déranger les joueurs par leurs demandes après des serveurs des finalistes, un bar se trouve aussi sur les lieux. Alors que les nouveaux aménagements étaient bienvenus par la majeure partie de la foule, les neufs joueurs rivalisant pour le premier bracelet de 2007 les ont ignorés et se sont dirigés vers la table dans cet ordre :

Siège 1 – Musicien participant aux WSOP pour la première fois, le joueur John Younger – 94 000

Siège 2 – Légende du poker online de Caroline du Nord Jon « Pearljammer » Turner – 88 000

Siège 3 – Le vainqueur d'un bracelet des WSOP 2002 Fred Berger – 942 000

Siège 4 – Vétéran du poker Roger McDow – 320 000

Siège 5 – Joueur professionnel Greg « FBT » Mueller – 683 000

Siège 6 – Vainqueur d'un bracelet des WSOP 1998 / Second au WPT en 2007 Kirk Morrison – 512 000

Siège 7 – Joueur de 21 ans et 10 jours (plus jeune joueur à une table finale de toute l'histoire des WSOP) Steve Billirakis – 562 000

Siège 8 – Champion d'un tournoi du WPT 2006 Steve Paul-Ambrose – 771 000

Siège 9 – Professionnel de poker de 25 ans Tony George – 546 000

Du fait de la nature partagée de l'évènement (1/2 heure en Limit, 1/2 heure en no-limit, alternant tout le long), la plupart de l'action a pris place lors des parties de no-limit, étant donné la capacité dans ce type de jeu de maximiser la valeur des mains avec des mises illimitées. L'action du jour débutait en limit, et vous auriez pu penser que l'action aurait été longue. Erreur.

Sur la toute première main, John Younger, avec son petit tapis, a joué le tout pour le tout pour avoir une chance d'avoir un bracelet. Apres une relance de Graig Mueller, Younger a sur-relancé pour trois mises (« three bet ») à 90 000$ avec seulement 4000 jetons en réserve. Fred Berger est allé jusqu'à 120 000 et Mueller est sorti du coup avant que Younger ne pousse le reste de ses jetons au milieu. Il s'est senti confiant quand il a retourné A-Q dépareillé ; sa confiance a vite disparu quand Berger a montré son « big Slick ». Younger a été la première victime de la table finale en finissant neuvième avec 33 915$.

Malgré des moments de tension, aucun autre joueur n'est parti lors des trente mains suivantes. Lors du no-limit, avec les blinds à 10 000/20 000 (pas d'antes dans le format « Mixed Game »), Kirk Morrison a commencé par relancer à 55 000 pour voir Jon Turner aller à tapis pour 325 000 au total. Berger a suivi de la grosse blind, laissant Morrison avec une décision difficile. Il a finalement décidé de rester encore un peu et il s'est couché, laissant le A-K de Turner se battre contre la paire de Dames de Berger. Après un autre tableau sans surprise, Jon Turner était éliminé à la huitième place et a récupéré 46 663$ pour ses efforts.

Cette main a permis à Berger de prendre la tête face à Mueller. Avec le retour en limit (et les blinds de 20 000/40 000$ avec des niveaux de mise de 40 000/80 000), Morrison était prêt à risquer son tournoi. Après que Berger ait augmenté le pot à 80 000, Morrison l'a à son tour élevé à 120 000 du bouton. Steve Paul-Ambrose a misé quatre fois la grosse blind et, après que Berger se soit couché, Morrison a suivi, avec seulement 1000 jetons encore devant lui. Paul-Ambrose a misé 10 000 et les deux joueurs ont vu le flop {q-Hearts} {6-Diamonds} {2-Hearts}. Morrison a immédiatement suivi et a montré sa paire de 10 avec un cœur ; Paul-Ambrose, tout aussi vite, a retourné sa paire de Dames pour un brelan. Un troisième cœur au tournant a fait espérer un cœur à Kirk qui hurlait « Heart ! » mais la rivière ingrate ne le lui a pas donné et Kirk Morrison a quitté le « Rio » à la septième place avec 63 591$.

Sur la main 47 (toujours en limit), Roger McDow était le prochain à partir. Après le « limp-in » de Mueller et Paul-Ambrose, Berger a relancé à 80 000 de la petite blind et McDow a suivi de la grosse blind pour 70 000. Greg et Steven ont tous les deux suivi la relance de Fred, amenant le flop {a-Diamonds} {k-Hearts} {8-Spades} pour les quatre joueurs. Berger a sorti 40 000, Mueller a suivi, Paul-Ambrose s'est couché et McDow a du se sentir mal avec toute l'action qu'il recevait. La {q-Spades} sur le tournant a initié un check de Berger, une mise de 80 000 de Mueller et un call pour voir la {q-Clubs} sur la rivière. Berger et Mueller ont tous les deux fait parole et Berger a montré une paire de 4 pour une double paire aux Dames. Mueller, cependant, avait touché l'As sur le flop (ayant A-9 dépareillés) pour une double paire d'As et McDow s'est couché silencieusement finissant la nuit à la sixième place avec 84 788$.

Il faudra attendre encore trente mains (et la totalité de la session de no-limit suivante) avant qu'un autre joueur ne sorte. Jouant à nouveau à 30 000/60 000 et de grosses mises de 60 000/120 000, Berger a relancé à 120 000 pour suivre la grosse blind, et a vu Billirakis monter la mise à 180 000. Berger a suivi et les deux ont vu le flop {q-Clubs} {10-Hearts} {5-Hearts} ce qui a amené une mise de 60 000 de la part de Billirakis. Berger s'est senti bien montrant A-Q. L'A-2 de Berger n'entrait pas de taille avec la main de Billirakis et après un innocent {6-Spades} sur le tournant, Billirakis a touché un {10-Clubs} inutile sur la rivière pour prendre la main et éliminer Fred Berger a la cinquième place avec 108 105$.

Mueller a continué à donner le ton du Championnat du monde de « Mixed Game », mais a essuyé un mauvais coup venant du petit tapis Steve Paul-Ambrose. Apres deux pertes successives face à Billirakis, Paul-Ambrose a sur relancé les 120 000 à 180 000. Mueller est monté à 240 000 et Paul-Ambrose a suivi la mise pour le reste de son tapis. L'A-Q de Mueller était derrière la paire de Valets de Paul-Ambrose. Le tableau n'a pas aidé « FBT » et Paul-Ambrose était de retour dans la course !

Ce fut un répit de courte durée.

Jouant encore en limit (et juste avant la pause pour le dîner), Billirakis a juste suivi depuis la petite blind et Paul-Ambrose a fait parole depuis la grosse blind. Le flop a donné {j-Diamonds} {10-Diamonds} {7-Diamonds} et une mise de Billirakis suivie d'une relance à 120 000, puis un « three-bet » suivi par Paul-Ambrose. L'As de cœur sur le turn a amené une mise de 120 000 de Billirakis et une relance pour un peu plus de Paul-Ambrose que Billirakis a suivi. Sa paire d'As fermée (avec un carreau) lui donnait un brelan contre le J-8 de Paul-Ambrose pour une paire de valet et un tirage suite par le ventre qui ne lui laissait comme chance que trois 9 (le Neuf de carreau donnant la couleur max à Billirakis) pour gagner la main. Le turn a donné un Neuf et des cris de la foule… avant qu'elle ne réalise que c'était le Neuf de carreau donnant à Billirakis la couleur max contre la suite à Valet de Paul-Ambrose. Paul-Ambrose pouvait se réconforter avec sa quatrième place et les 146 259$ qui allaient avec.

Apres la pause repas, les trois joueurs restants sont revenus avec les tapis suivants :

Siège 5 – Greg 'FBT' Mueller – 1 510 000

Siège 7 – Steve Billirakis – 2 270 000

Siège 9 – Tony George – 740 000

Cela n'a pas pris beaucoup de temps avant que l'action ne reprenne au cours de la phase suivante de no-limit. Avec les blinds à 20 000/40 000 sur la main 93, Mueller a relancé à 120 000 depuis le bouton pour voir Tony George envoyer son petit tapis. Mueller a rapidement suivi et a montré son « Big Slick » (A-K) contre la paire de Cinq fermée de George, la course pouvait commencer. Mueller a trouvé quelques « outs » de plus quand le flop a amené {j-Hearts} {10-Spades} {8-Clubs}. George a encore survécu au {6-Clubs} du tournant mais la {q-Diamonds} a surgi à la rivière Mueller a trouvé une « Broadway straight » (suite à l'As). Alors que Mueller tapait dans les mains de ses supporters chantant « FBT! FBT! FBT! », c'est un George démoralisé que l'on a vu s'éloigner de la table finale à la troisième place avec 218 329$.

Le « Heads up » pouvait commencer avec une égalité presque parfaite :

Greg Mueller – 2 350 000

Steve Billirakis – 2 170 000

Billirakis en position de devenir le plus jeune joueur de l'histoire à gagner un bracelet des World Series (à 21 ans et 10 jours, il était légèrement plus jeune que le joueur des WSOP 2006, Jeff Madsen) a admis qu'il ne voulait pas se retrouver en face-à-face contre Mueller et jouer en limit car il ne joue pas normalement cette variante. Heureusement pour lui, il restait encore presque vingt minutes à jouer en no-limit.

Billirakis a repris la tête face à Mueller dés le début. Mueller toutefois fût capable de revenir petit à petit à égalité après les quinze premières mains de no-limit. « FBT », comme Steve le craignait, regagna encore du terrain au cours du segment suivant de jeu en limit et alors que l'on repassait en no-limit le décompte était le suivant :

Greg « FBT » Mueller – 3 405 000

Steve Billirakis – 1 115 000

La bataille fit rage durant le segment suivant de no-limit, avec Billirakis se jetant à l'assaut de l'avance que Mueller avait construite. Cinquante mains de face-à-face étaient passées au total et le jeu en limit revenait. Cette fois cependant, il semble que la bonne fortune était au côté de Billirakis.

Avec des blinds à 50 000/100 000 et des limites à 100 000/200 000, Billirakis est passé à l'offensive et les cartes ont coopérés. Il a touché deux fulls successivement pour prendre la tête. A la main 157 (la 63ème du face-à-face), Billirakis et Mueller se lancent dans une bataille de relance où Mueller finit par envoyer son tapis. Le K-2 dépareillé de Billirakis avait un petit avantage face au {5-Diamonds} {4-Diamonds} de Mueller et alors que le tableau n'apportait rien pour Mueller, le plus jeune champion de toute l'histoire des World Series était couronné en la personne de Steve Billirakis.

Joueur – Prix

1. Steve Billirakis – 536 287$

2. Greg 'FBT' Mueller – 328 554$

3. Tony George – 218 329$

4. Steve Paul-Ambrose – 146 259$

5. Fred Berger – 108 105$

6. Roger McDow – 84 788$

7. Kirk Morrison – 63 591$

8. Jon 'Pearljammer' Turner – 46 633$

9. John Younger –33 915$

Alors que Billirakis recevait le premier bracelet du tournoi de cette année, le présentateur de la chaine ESPN Norman Chad a entamé l'interview du vainqueur. Il a questionné Billirakis au sujet de sa confiance, car Billirakis avait annoncé qu'il gagnerait.

Avec un certain esprit, Steve répondit « Que suis-je censé dire ? Je pense que je vais finir second ? ». Alors que l'audience s'esclaffait, le décompte des bracelets commençait officiellement pour ces WSOP 2007 avec la victoire de Steve Billirakis au « $5,000 Mixed Game World Championship ».

Steve Billirakis est un joueur américain de la ville de chicago. Son premier fait d'arme remonte à l'année 2004, une place payée lors d'un $ 100 No Limit Hold'em.

NDR: connectez vous au blog "Reportage live poker" pour suivre en direct les World Series Of Poker

NDR : téléchargez Everest Poker ici et qualifiez-vous pour la finale du championnat amateur EPEC

Steve Billirakis - Vainqueur du tournoi #1 WSOP 2007

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?