EN DIRECTEvents
PokerStars Championship Prague
888poker
New poker experience at 888poker

Join now to get $88 FREE (no deposit needed)

Join now
PokerStars
Double your first deposit up to $400

New players can use bonus code 'STARS400'

Join now
partypoker
partypoker Cashback

Get up to 40% back every week!

Join now
Unibet
€200 progressive bonus

+ a FREE Unibet Open Qualifier ticket

Join now

Secund Life interdit le poker à ses membres

Secund Life interdit le poker à ses membres 0001

Mercredi 25 juillet 2007, la société américaine Linden Labs a décidé d'interdire les jeux d'argent, dont le poker, aux huit millions de membres du monde virtuel Secund Life.

Linden Labs, dont les serveurs sont basés aux Etats-Unis, modifie donc sa politique initiale stipulant que les membres de la plate-forme Secund Life devait répondre des lois de leur pays de résidence. Cette nouvelle politique esquisse donc le principe que se seraient désormais les lois américaines qui régissent désormais le monde virtuel. Devant cette interdiction, certains membres ont demandé à Linden Labs de migrer ses serveurs vers un Etat off-shore.

Depuis la création du monde online en juin 2003, les casinos virtuels et les jeux d'argent basés sur la monnaie locale "Linden Dollars" (1 Linden = 180€) n'avaient de cesse de fleurir sur la plate-forme au point d'y devenir l'une des activités les plus populaires. Et l'une des plus décriées également, notamment en raison de doutes sur la fiabilité et la stabilité des nouveaux programmes expérimentés pour proposer ces jeux.

En avril 2007, Linden Labs avait invité les fonctionnaires américains du FBI à visiter ses lieux virtuels après l'adoption aux Etats-Unis d'une loi interdisant les jeux d'argent online. Dans la foulée, le 5 avril 2007, toute publicité des casinos de l'Internet étaient interdites sur Secund Life.

Selon l'agence américaine de presse Reuteurs, le jeu de poker générait en avril 2007 près de 3.000.000$ Linden (8.800€) en prélévements par mois sur principalement trois des plus grands casinos virtuels. Les blinds proposées sur les tables de cash games variant entre L$4 et L$600. Une nouvelle table de poker, plus stable, avait récemment vu le jour sur Secund Life, la VGA 2.0.

Une salle de poker virtuelle, dotée d'une capacité d'accueil de 100 joueurs simultanés, commençait à se faire un nom au sein de la communauté francophone des joueurs de poker : le Montana et sa salle "Paris".

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?