EN DIRECTEvents
PokerStars Championship Prague
888poker
New poker experience at 888poker

Join now to get $88 FREE (no deposit needed)

Join now
PokerStars
Double your first deposit up to $400

New players can use bonus code 'STARS400'

Join now
partypoker
partypoker Cashback

Get up to 40% back every week!

Join now
Unibet
€200 progressive bonus

+ a FREE Unibet Open Qualifier ticket

Join now

Le fondateur de Neteller plaide coupable

Le fondateur de Neteller plaide coupable 0001

Accusé de "complot", Stephen Lawrence, l'un des co-fondateurs de Neteller plc, a choisi de plaider coupable devant un tribunal de New York aux Etats-Unis pour ses anciennes activités liées aux jeux online.

Neteller est la plateforme financière bien connue des joueurs de poker online. Elle permet de transférer leurs fonds vers leurs comptes sur le salles online.

Devant le tribunal, Lawrence a également accepté de coopérer avec les autorités publiques américaines dans le cadre de l'enquête menée sur les activités de la plate-forme. Lawrence a platement déclaré devant le tribunal : « J'ai fini par comprendre que fournir des services de paiements pour les jeux online sur des sites Internet ouverts aux clients américains, c'était mal. »

M. Lawrence, un ancien président de la société Neteller, pourrait encourir une sanction pénale maximale de cinq ans pour son ancienne responsabilité au sein de la société. Stephen Lawrence devra désormais attendre jusqu'à la fin octobre 2007 avant de connaître son sort. La date du jugement a été fixée au 29 octobre 2007.

Son avocat, Peter Neiman a notamment déclaré : « M. Lawrence est ravi que cette affaire puisse être considérée désormais derrière lui, il est impatient de passer à autre chose dans sa vie. »

Le second co-fondateur en cause dans l'enquête menée par les autorités américaines, John Lefebvre, est toujours en attente de procés.

Basées sur l'île de Man, en mer d'Irlande, au centre des îles Britanniques, la société Neteller plc a connu un phénoménal succès financier après avoir capté l'essentiel du marché des transferts de fonds électroniques entre les salles de poker online et les comptes en banque des joueurs. Cotée en bourse, Neteller voit ses actions échangées sur le marché AIM (« Alternative Investment Market ») de la bourse de Londres.

Les comptes des clients américains de Neteller avaient été bloqués en février 2007 après le déclenchement des poursuites américaines à l'encontre notamment de ses deux fondateurs. Depuis avril 2007, Neteller a cessé de procéder aux virements liés aux sites de jeux d'argent pour les citoyens canadiens et turcs.

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?