Un professeur de droit d'Harvard utilise le poker comme outil d'enseignement

Un professeur de droit d'Harvard utilise le poker comme outil d'enseignement 0001

Les joueurs de poker doivent souvent convaincre leurs interlocuteurs que les leçons apprises aux tables peuvent servir dans la vie de tous les jours. Un professeur de l'Université d'Harvard n'aura pas à être convaincu, il encourage ses collègues à intégrer le poker dans les universités et les lycées.

Charles Nesson, professeur de droit à Harvard, devrait bientôt annoncer la création d'une association intitulée « Global Poker Strategic Thinking Society », soit « Groupe de réflexion sur la stratégie globale au poker », une organisation qui considère le poker comme un jeu d'adresse pouvant servir d'outil dans l'enseignement à un niveau universitaire et scolaire.

Charles Nesson devait présenter son projet à Singapour lors d'une conférence consacrée aux mondes virtuels, « State of Play IV» qui se tient du 19 au 21 août 2007. La conférence doit réunir des chercheurs et des étudiants spécialisés en droit, principalement venus des Etats-Unis et de l'université Nanyang de Singapour.

« Le Poker est l'une des meilleurs métaphores permettant d'enseigner les qualités nécessaires à la vie, et ce, au croisement de plusieurs matières » explique Nesson dans un article publié dans « The Crimson », le journal du campus de l'université d'Harvard. Selon le journal, Nesson est un professeur spécialiste de la législation du cyberespace, co-auteur d'un cours sur le monde virtuel Second Life intitulé « CyberOne: Law in the Court of Public Opinion ». Le chercheur atypique aurait aussi réalisé un logiciel en 1981 permettant de jouer sur un ordinateur au Five Card Stud.

Le futur groupe de réflexion aura pour but de proposer des ateliers et des séminaires pour les lycées et les centres associatifs, en utilisant le poker pour enseigner les facultés de penser une stratégie. L'un des objectifs du projet de Nesson est d'apporter un soutien aux personnes en difficulté sociale. Il espère également sponsoriser une équipe de joueurs de poker à la croisée d'un programme d'enseignement comportant du droit et du commerce particulièrement. Ce groupe devrait aboutir à un cycle de conférences touchant aux problématiques que connaissent les politiques publiques.

Les premières compétitions de poker initiées par Nesson devrait concerner différentes universités américaines.

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?