WSOP 2017 EN DIRECT
2017 World Series Of Poker Le coverage du PSF Lille

World Series of Poker 2006 – Finalistes du Main Event: que sont-ils devenus ? (II)

World Series of Poker 2006 – Finalistes du Main Event: que sont-ils devenus ? (II) 0001

Dans la Partie I de cet article nous avons abordé les finalistes de la dixième à la sixième place du Main Event des WSOP 2006. Dans la partie II, nous traiterons du top 5 des finalistes du tournoi doté du plus gros prix de l'histoire.

Rhett Butler

Il serait difficile d'oublier le joueur ayant fini à la cinquième place du Main Event 2006 avec les nombreuses références faites par Norm Chad sur ESPN dans "Autant en emporte le vent". Bien que Rhett Butler n'ait jamais fini dans les places payées d'un tournoi majeur avant son apparition à cette table finale, cet ancien agent d'assurance a consacré son temps à ses débuts en tant que joueur. Butler a passé l'année dernière à jouer au poker et a utilisé la manne financière apportée par ses gains à monter le Project Lifesaver Foundation, une organisation créée par lui et sa femme afin de soutenir l'oeuvre de bienfaisance Project Lifesaver International. Butler a ajouté 100 000$ à sa bankroll depuis, en jouant la table finale du Bellagio Five Diamond event et en remportant le Wynn Classic H.O.S event.

Allen Cunningham

Allen Cunningham (notre photo) avait déjà un palmarés à faire envie avant sa quatrième place au Main event de 2006 avec 99 places payées dans des événements majeurs, incluant quatre bracelets WSOP et le prix du joueur de l'année 2005 décerné par ESPN/Toyota. Ce n'est donc pas une surprise si Cunningham a continué sur sa lancée. Il a fait 9 places payées durant l'année, dont quatre aux WSOP 2007 et un bracelet pour sa victoire au 5000$ Pot Limit Hold'em Championship.

Michael Binger

Si Cunningham a le plus grand nombre de tournois à son actif parmi les finalistes de 2006, Michael Binger est le plus diplomé. Deux mois avant le Main event des WSOP 2006, Binger reçoit son doctorat en physique théorique à l'Université de Stanford. Quelques semaines avant le Main event, Binger fait sa première place payée aux WSOP en jouant la table finale du 1500$ NLHE event. Bien qu'ils ne valent peut-être pas un prix Nobel, Binger a reçu quelques récompenses depuis qu'il a troqué la Théorie du M de Witten pour le M de Magriel décrit par Harrington. Depuis 2006, Binger a ajouté plus d'un demi million de dollars à ses gains. En 2007, Binger a battu le record des gains cumulés aux WSOP en une seule année, rejoignant le cercle très fermé des Humberto Brenes, Phill Hellmuth et Chris Ferguson. Binger a travaillé dur pour battre ce record, c'est pourquoi il a été vu en train de lire la section sur le Deuce to Seven Lowball du Super System II.

Paul ''Kwicfish'' Wasicka

Paul ''Kwicfish'' Wasicka était au départ un joueur de cash game online qui a décidé de tenter sa chance dans le monde des tournois live en 2006. C'était le bon timing pour Wasicka qui a remporté un satellite et fini à la quinzième place de l'étape du World Poker Tour au Bellagio, avant sa seconde place au Main event. Si 2006 fut une grande année pour Wasicka, 2007 n'a pas été décevante. Dans les quatre premiers mois de l'année, il a remporté plus d'un million de dollars en tournoi, incluant une douzième place aux Aussie Millions, une quatrième place au WPT LAPC, une victoire au NBC Heads-up Championship et une vingt-quatrième place au WPT Championship. S'il l'on devait lui donner une note, il aurait 20/20.

Jamie Gold

Les champions du Main event des WSOP ont traditionnellement échappé à la traversée du désert suivant leur victoire. Buoyed y a échappé financièrement et émotionellement. Les champions des WSOP ont généralement réalisé de gros gains l'année suivant la victoire d'un bracelet. Cela dit, le champion des WSOP 2006, Jamie Gold est peut-être l'une des premières victimes de ce syndrome. Il a seulement fait deux places payées mineures en 2006 pour à peine 14.000$. Même un joueur amateur relativement inconnu comme Robert Varkonyi a su faire mieux aprés avoir joué les WSOP 2002. En fait, Varkonyi a fait mieux cette année avec une 177eme place au Main event 2007. Pour sa défense, Gold a probablement plus de circonstances atténuantes et de motifs de distractions que les autres joueurs de 2006.

Le père de Gold, souffrant de la maladie de Lou Gehrid, est décédé juste quatre mois aprés les WSOP 2006. Il a été attaqué en justice au sujet d'un litige sur une part des gains remportés au WSOP. Et en janvier, le site de poker Bodog a mis fin à sa collaboration avec Gold. Mais Gold est relativement jeune et même aprés son différend avec Crispen Leyser, il lui reste une bankroll suffisante pour payer des buy-ins pour un bon moment encore.

Gains au Main Event des WSOP 2006 et ceux accumulés ensuite :

Gold ($12,000,000) $14,078

Wasicka ($6,102,499) $1,162,586

Binger ($4,123,310) $529,280

Cunningham ($3,628,513) $587,350

Butler ($3,216,182) $101,030

Lee ($2,803,851) $68,727

Kim ($2,391,520) 0

Friberg ($1,979,189) $366,237

Nassif ($1,566,858) 0

Goldberg ($1,154,527) $586,368

NDR: qualifiez vous pour les World Series of Poker Europe sur fulltiltpoker.com

Voir également : toute l'actualité des World Series of Poker

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?