EN DIRECTEvents
PokerStars Championship Prague
888poker
New poker experience at 888poker

Join now to get $88 FREE (no deposit needed)

Join now
PokerStars
Double your first deposit up to $400

New players can use bonus code 'STARS400'

Join now
partypoker
partypoker Cashback

Get up to 40% back every week!

Join now
Unibet
€200 progressive bonus

+ a FREE Unibet Open Qualifier ticket

Join now

Police - Le directeur d'Unibet arrêté en Hollande

Police - Le directeur d'Unibet arrêté en Hollande 0001

Le directeur de l'opérateur maltais de jeux et de poker online Unibet a été arrêté par les autorités hollandaises lundi 22 octobre 2007 alors qu'il s'appretait à prendre un vol pour le Royaume Uni.

Directeur général d'Unibet depuis 2005, le Suédois Petter Nylander a été placé en garde à vue sur la base d'un mandat d'arrêt émis par les autorités française pour une infraction à la législation française organisant un monopole sur les jeux d'argent. Il était toujours retenu mardi matin.

Sur son site Internet, l'équipe de d'Unibet a déclaré dans un communiqué du mardi 23 septembre être "outragé par l'ignorance totale de la législation européenne par la France qui veut protéger un monopole commercial sur les jeux d'argent, cette politique est critiquée par la Commission européenne."

Le directeur intérimaire d'Unibet, Ragnar Hellenius, a ajouté dans le même communiqué : "Nous sommes très contrarié par cet acte illégal, cet harcèlement contre notre société et contre un citoyen européen, nous ferons tout pour porter cette affaire en justice."

Le site Unibet, un opérateur qui propose du poker on-line mais aussi notamment des jeux de casino et des paris sportifs, avait défrayé la chronique cette année 2007 en France en sponsorisant le tournoi amateur gratuit "France Poker Tour". L'un des tournois organisé par le FPT avait été perquisitionné par la police française en juin pour que soit retirée toute mention concernant la salle de jeu on-line. La finale du France poker Tour avait du avoir lieu en juillet au casino municipal de San Remo en Italie.

Cette arrestation, sans doute un point d'honneur pour la police hexagonale, survient après un "avis circonstancié" de la commission européenne demandant à la France de modifier sa règlementation empêchant la concurrence on-line entre opérateurs européens de jeux d'argent. Cet avis avait été suivi d'un arrêt de la Cour de Cassation du 10 juillet 2007 pris en défaveur du monopole du PMU en France.

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?