58 casinos autorisés à proposer du poker live en France

58 casinos autorisés à proposer du poker live en France 0001

Dans une dépêche du 4 octobre 2007, l'Agence France Presse annonce que 58 sur les 193 casinos français ont reçu une autorisation administrative pour proposer des tables de poker à leurs joueurs. Les casinos disposant d'une autorisation mettent progressivement en place leurs tables.

Un panorama notamment des casinos français proposant des tables de cash game est accessible notamment sur une carte « Google Maps » réalisée par les membres du forum de joueurs « Club Poker » (clubpoker.net).

Depuis décembre 2006, seule la version la plus populaire du poker, le Texas Hold'em est autorisé dans le casinos en France. Auparavant, le jeu était réservé exclusivement aux Cercles de jeux, des associations spécifiques que l'on retrouve principalement dans les centres-villes comme à Paris, à Toulouse ou encore Reims. Les cercles continuent de proposer les autres variantes du jeu, comme le Omaha ou le Dealer Choice (plusieurs variantes jouées tour à tour).

Le poker proposé par les casinos représente majoritairement des tables de Hold'em No Limit dont les caves minimum varient en fonction de la clientèle.

Par exemple, la casino Barrière de Deauville, précurseur en la matière, a mis en place huit tables avec des caves comprises entre 100 (Blinds : 2/4€) et 500 euros ou plus (Blinds : 5/10€) . Le casino de Deauville faisait parti des quelques établissements « test » ayant permis d'évaluer la pratique du jeu avant la rédaction d'une réglementation définitive parue au Journal Officiel le 17 mai 2007. Le casino avait accueilli également deux étapes de l'European Poker Tour.

Autre exemple, le casino Partouche de Divonne-les-Bains propose également trois tables de 100€ minimum (Blinds : 1/2€) et 500€ minimum (Blinds : 5/10€). Le casino de Divonne-les-Bains était également un établissement ayant participé à la phase expérimentale. Toujours chez Partouche, le casino « Le Pharaon » situé à Lyon a mis en place six tables à minimum ou maximum 250€.

Le groupe Tranchant a de son côté lancé jeudi 4 octobre 2007 sa première table de poker au casino de Pougues-les-Eaux dans la Nièvre. D'ici la fin de l'année onze autres tables devraient être accessibles aux joueurs.

Les jeux d'argent en ligne sont, quant à eux, encore officiellement réservés au PMU et à la Française des jeux. Le groupes français opérateurs de casinos (Partouche, Barrière, Tranchant, Moliflor) ne peuvent donc pas proposer leurs tables sur Internet. En mars 2007, le Groupe Partouche avait d'ailleurs était rappelé à l'ordre par une décision de justice. Son président, Patrick Partouche, avait été condamné à 40.000 euros d'amende et à 12 mois de prison pour passé un accord de licence de marque avec un site de jeux d'argent en ligne, Poker 770.

Partouche avait pris trop d'avance… L'ouverture de la France à la concurrence européenne est actuellement examinée par le gouvernement français, pour l'heure dans le seul domaine des courses hippiques. Misant sur une ouverture du marché des jeux on-line en France également aux jeux de casino, le Groupe Lucien Barrière a annoncé fin septembre 2007 qu'il allait proposer le lancement de son casino virtuel pour 2008, avec une version payante en Europe, et gratuite en France. « [Le gouvernement] a ouvert une porte pour les paris sportifs, comptez sur moi pour mettre le pied dans la porte" avait annoncé Dominique Desseigne, président du conseil de surveillance du groupe Lucien Barrière lors de l'annonce.

Bonus premier dépôt de 100% jusqu'à 100$ sur Hollywood Poker

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?