EN DIRECTEvents
PokerStars Championship Prague
888poker
New poker experience at 888poker

Join now to get $88 FREE (no deposit needed)

Join now
PokerStars
Double your first deposit up to $400

New players can use bonus code 'STARS400'

Join now
partypoker
partypoker Cashback

Get up to 40% back every week!

Join now
Unibet
€200 progressive bonus

+ a FREE Unibet Open Qualifier ticket

Join now

Emission TV - L'émission "High Stakes Poker" perd de sa notoriété

Emission TV - L'émission "High Stakes Poker" perd de sa notoriété 0001

L'émission « High Stakes Poker » diffusée sur la chaîne GSN était promise à un bel avenir. Effectivement, la chaîne GSN nous annonçait pour la fin de la saison 4, la présence des meilleurs joueurs de cash game du monde, et cerise sur le gâteau, une augmentation du buy in de 100 000$ à 500 000$ !

Or, depuis que les Jamie Gold, Doyle Brunson ou autres Patrick Antonius ont un tapis de départ de 500 000$, l'émission a perdu de sa crédibilité. Car certes, nous avons vu lors du 12ème, le plus gros pot de l'histoire de l'émission entre Patrick Antonius et Jamie Gold, mais, ce pot faramineux de 743 800$ se voit être partitionné par un deal sur trois rivers. Ainsi, chaque river offrira un gain réduit à 247 000$ ! Ce système de deal est couramment utilisé lors de grosses parties de cash game mais fait perdre, sans nul doute, de la crédibilité à l'émission.

Ce sentiment grandit lors de l'épisode 14, où l'on se rend vraiment compte que l'augmentation du buy in à 500 000$ a également fait grimper une certaine tension entre les joueurs. L'illustration parfaite est faites lors d'une confrontation entre Sammy Farha et Jamie Gold. Ce dernier call la grosse blind à 1 200$ avec {k-Spades}{k-Hearts}. Quant à Sammy Farha, au bouton, il relance à 4200$ avec {a-Spades}{a-Diamonds}. Jamie Gold, qui se sent fort avec sa paire de rois, taquine alors Farha et dit « Tu crois qu'on devrait aller à tapis maintenant ou plus tard ? » et se décide à payer. Sammy Farha répond intelligemment « C'est beaucoup trop d'argent pour aller à tapis maintenant ».

Gold décide alors de checker « in the dark » et Farha profite de la situation pour miser 10 000$ avant de voir le flop. Gold prend cela à la rigolade et sur-relance de 20 000 $ et demande à Farha « Relances moi ! Relances moi ! ». A ce moment là, l'ambiance est encore bonne enfant avec un Jamie Gold plus souriant que jamais. Après une longue réflexion Farha annonce « Je relance à 90 000$ », et Gold répond « Tu relances ? Tu as les As ! Tu me fais tout ça avec la paire d'as ? ». Gold décide finalement de payer, et le pot est déjà de 191 300$ avant d'avoir vu le flop !

Le flop donne {10-Diamonds}{6-Spades}{9-Clubs} et la turn {4-Clubs}.Jamie Gold qui a tout d'un coup perdu son sourire décide de checker et commence à faire un travail sur Farha pour éviter qu'il ne mise gros : « Je t'aime bien, tu le sais, je t'aime bien, t'as qu'à checker Sammy ou sinon mise que 10 000$. » Farha ne se laisse pas amadouer et mise 100 000$ et Gold répond « Je dois te payer, je suis désolé, j'ai un monstre, je dois te payer » et il paye. La river donne un {10-Hearts} et Gold décide de checker mais il attaque avec des mots « Si tu fais tapis, je call, je call, j'ai mis trop dans le pot pour me coucher maintenant ». Farha veut miser mais Gold essaye de l'influencer « J'ai été gentil avec toi tout le long du coup Sammy, souviens toi en» et Farha décide finalement de checker son monstre et dit « J'ai checké parce que je t'aime bien » ! Et Sammy gagne, arrêté, un pot de 391 300$ !

En voyant le déroulement de cette main, on se dit que plus personne ne joue au poker, et que nous sommes en présence d'un table où l'on essaye de prendre le moins d'argent à l'adversaire. A quoi bon augmenter le buy-in à 500 000 $ si l'on joue arrêté dès la river, quand deux joueurs ont des monstres en main ?

Mais, le processus de « dé-crédibilisation » de l'émission est à son summum lors de l'épisode 15. Trois joueurs sont alors dans le coup : Sammy Farha relance à 4200$ avec {a-Hearts}{3-Spades}, Benyamine avec {a-Clubs}{8-Clubs} décide de caller, de même pour Guy Laliberté avec {k-Diamonds}{5-Diamonds}.

Le flop donne {k-Clubs}{3-Diamonds}{5-Clubs}, Benyamine touche un tirage couleur max, et Laliberte les deux top paires. Mais c'est Farha qui attaque le coup à 13 000$, Benyamine décide de sur-relancer à 43 000$. Quant à Laliberte, en dernier de parole, sur relance à son tour à 168 000$ ! Farha se couche, et Benyamine se lève pour réfléchir. On sent alors que tout peut se passer sur cette main, que les deux joueurs peuvent partir à tapis et former ainsi le plus gros pot de l'histoire !

Benyamine réfléchit une bonne minute avant d'annoncer « Tapis » à 600 000$ ! Laliberte réfléchit en laissant sa main visible par les autres joueurs mais aussi par Benyamine qui voit bien que Laliberte partirai favori (NDLR : à 65%) s'il se décidait de suivre.

Laliberte décide de payer, et Benyamine demande immédiatement « En combien tu veux la faire ? », « en une fois » répond Laliberte, et Benyamine montre sa main à tirage pour un pot record de 1 227 900$ !

Le pot que tout le monde attendait est arrivé ! Les cartes sont à deux doigts de sortir, quand Laliberte annonce « Qu'est ce que tu veux faire ? C'est pour toi, je sais que c'est beaucoup d'argent pour toi, David. Ecoutes, je veux juste te dire une chose, ce pot est sûrement plus important pour toi que pour moi, alors c'est toi qui dois prendre la décision ». Doyle Brunson rajoute « Ce pot représente pour lui (NDRL : Il parle de Guy Laliberte, co-fondateur du Cirque du soleil) un jour de sa vie, alors que pour toi ce pot représente TA vie ». Certains joueurs autour de la table se mette à rigoler avant que David Benyamine ne se mette à dire «J'espère que ce pot ne représente pas ma vie».

Alors vient le coup de théâtre, Laliberte lui propose un autre deal « Sinon, j'ai une proposition, on joue juste pour le pot qu'il y a au milieu (238 900$)», Benyamine retrouve alors le sourire « Je ne peux pas refuser cette proposition », et Laliberte clos finalement les discussions en disant « Je pars favori, je prends le pot du milieu et on oublie tout ». David Benyamine est biensûr d'accord avec sa proposition « en or » et par conséquent, on ne verra ni la turn, ni la river, ni le plus gros pot de l'histoire !

En l'espace de trois épisodes, nous avons tout vu : des deals, des annulations de pots, des échanges de jetons et des monstres sous joués. Nous avons tout vu, sauf du vrai poker.

NDLR : Vous voulez jouer du High stakes Online ? Alors rejoignez Poker Heaven aujourd'hui.

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?