Dossier Poker Tracker - Cash games, le vol de blinds

Dossier Poker Tracker - Cash games, le vol de blinds 0001

Lors d'un précédent dossier consacré au logiciel Poker Tracker, nous avions entamé une présentation des statistiques proposées à votre analyse par le programme pour les cash games. Continuons dans une seconde partie consacrée aux blinds.

La statistique suivante concerne le nombre de fois ou vous avez vu le flop depuis la petite blind. Il s'agit d'une statistique un peu plus avancée. La logique veut que le pourcentage devrait être plus haute que celui touchant à votre jeu hors blind. A moins que l'on ne vous serve que des mains pauvres (mais nous analysons plus de 10.000 mains, vous vous rappelez ?), jouer depuis la petite blind survient plus souvent qu'au regard des autres positions.

Par exemple, lors d'un pot dans lequel se sont engagées trois personnes d'une mise équivalente à une blind, si vous êtes à la petite blind, vous devriez avoir un rapport mise/pot de 1/5. Depuis n'importe quelle autre position hors blind, la mise minimum est le double et produit un rapport moins intéressant. Si votre pourcentage depuis la Small blind est égal ou plus bas que les autres positions, cela signifie que vous ne tenez pas compte de votre position à la table, donc, de nouveau, votre jeu est à revoir.

Les sections successives concernent la défense des blinds. Comme chacun le sait, le dealer (le joueur au bouton) tentera souvent de relancer les blinds pour les « voler », avec comme objectif d'empocher le pot immédiatement, sans voir le flop. Les blinds savent aussi que cette action est réalisée avec parfois avec des mains médiocres. Attendez avant de relancer une main qui en vaille la peine, mais ne vous laissez pas toujours faire, car l'attaque deviendra une habitude de la part de votre adversaire.

Voici une règle que l'on peut suivre : défendez plus souvent la grosse blind que la petite.

Par la suite, trouvez le pourcentage de vos tentatives de « vols de blinds ». En pratique, c'est le contraire de la statistique précédente. Si votre pourcentage de « braquage » tenté est inférieur au pourcentage de mains avec lesquelles vous avez vu le flop en position dealer, cela signifie que vous êtes trop timide.

Le vol de blind est toujours une tentative excellente, mais de façon adaptée à la réaction de vos adversaires. Rappelez-vous que l'objectif est de remporter le pot tout de suite, pas de se mettre dans une situation délicate.

Qualifiez-vous pour les tournois EPT sur PokerStars avec un bonus exclusif et 25$ offerts par PokerNews

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?