EN DIRECT Marrakech Poker Open

Livre Poker - "Power hold'em Strategy" de Daniel Negreanu

Livre Poker - "Power hold'em Strategy" de Daniel Negreanu 0001

Peu de joueurs de poker professionnels ont autant marqué les esprits dans le monde du poker ces dernières années que Daniel Negreanu. Ses quatre bracelets WSOP, ses deux titres WPT, sans parler de ses nombreuses participations à des tables finales, ont prouvé qu'il méritait l'attention et le respect dont on lui fait preuve.

Ainsi, très peu de livres de stratégie sur le poker ont été aussi attendus que le dernier opus de Daniel Negreanu Power hold'em Strategy - peut être était-il même plus attendu que son précédent livre Hold'em Wisdow for all players qui est sorti plus tôt cette année. Ceux qui attendaient le "du lourd" de la part de Daniel Negreanu ne seront pas déçus puisque Power hold'em Strategy fournit des informations de grande qualité pour n'importe quel joueur de Hold'em.

Evelyn Ng, Todd Brunson, Erick Lindgren, Paul Wasicka et David Williams y ont apporté leur plume

Cependant, un peu moins de la moitié des 500 pages sont le fruit de cinq autres joueurs qui ont apporté leur contribution au livre: Evelyn Ng, Todd Brunson, Erick Lindgren, Paul Wasicka et David Williams. Un tel groupe qui affiche entre 20 et 30 ans propose un aperçu du style de jeu de cette jeune génération à laquelle Daniel Negreanu appartient lui-même.

Stratégie d'Evelyn Ng

Le livre commence avec un chapitre développé par Evelyn Ng et qui aborde une stratégie assez simple à appliquer lors des tournois de No Limit Hold'em et qui peut être considéré comme l'antithèse d'une stratégie développée quelques pages plus loin par Daniel Negreanu. Comme l'indique Ng, cette stratégie résume le conseil qu'a donné Daniel Negreanu à Evelyn Ng au cours du WPT Ladies Night 2003 où elle finalement terminé deuxième. Cette stratégie ressemble étrangement à une théorie "Kill Phil" qui a pour but d'éviter tout décision difficile post-flop et donnant ainsi un moyen aux amateurs "de neutraliser l'edge utilisée par de nombreux joueurs expérimentés". Ainsi, Ng donne des indications sur les mains de départ à jouer et quelques conseils sur le montant des mises lorsqu'on relance au flop. Elle donne aussi quelques indications pour se sortir de quelques situations difficiles au flop, à la turn et à la river.

La section de Todd Brunson parle de la Bobby's Room

Les interventions autres que celles de Daniel Negreanu se focalisent essentiellement sur des parties de cash game, mais nous trouvons également des concepts à adopter en tournoi distillés par Erick Lindgren et David Williams. La section de Todd Brunson sur "Gagner lors des parties high limites" est la moins développée du groupe puisqu'elle aborde des sujets tels que les buy-ins, l'image à la table, et le bluff. La section de Brunson est interrompue à diverses occasions par une douzaine de pages d'illustrations pas franchement nécessaires. Elle n'est donc pas très intéressante même si l'on compte sur une conclusion de deux pages sur le "Big Game" du Bellagio qui ne traite pas franchement du sujet, et encore, Brunson ne parle pas très ouvertement de ce qu'il se passe dans la Bobby's Room.

Erick Lindgren y apporte sa touche

La section d'Erick Lindgren intitulée "Jouer au No limit Hold'em en ligne" est une partie très intelligente et accessible qui inclue des prises de notes, les tells et le déchiffrage des montants de mises, ainsi que bien d'autres informations que laissent vos adversaires sur leur façon de jouer. "Une des informations essentielles que laisse un adversaire bien avant d'avoir joué une seule main" indique Lindgren "vient du montant avec lequel votre adversaire s'assoit à la table". Il y a alors différentes tactiques pour jouer contre les short stacks mais aussi des stratégies générales de cash game. Lindgren conclut avec une liste de dix stratégies générales pour les joueurs en position de short stack ainsi que des tournois à structure rapide.

Paul Wasicka, le cash game online

La partie rédigée par Paul Wasicka sur "Les parties online de cash games 6-handed" est la plus courte de tout l'ouvrage, mais particulièrement bien arrangée. Elle offre, à l'image de celle écrite par Lindgren, des aspects spécifiques au jeu online. Il aborde la gestion de bankroll, le multitabling, le tilt online et le type d'adversaires.

David Williams et le meta-game

Le "meta-game" (NDLR: tout ce qui dépasse le jeu en lui même) est le sujet principal de la section écrite par David Williams intitulé "Mixing it up". William organise sa section autour d'analyses de mains particulières, tout d'abord en cash game, puis en tournoi. Dans chacun des cas, il aborde en particulier le contexte de chaque main, en se basant sur les précédents betting pattern et le style de jeu de son adversaire. Il traite ainsi les tournois, le bluff, les petites mains, comment changer de vitesse ou le fait d'être face à un joueur qui tente de dominer continuellement la table.

Daniel Negreanu aborde le "small-ball"

Bien sûr, ceux qui ont acquis Power Hold'em le feront pour en lire la contribution de Daniel Negreanu. Elle est longue de 200 pages et indique son approche favorite du "small ball" dans les tournois deep-stack de No limit hold'em.

On définit le "small-ball" comme une approche qui se situe entre une stratégie conservatrice telle que celle préconisée par Dan Harrington dans Harrington on Hold'em et le côté plus agressif recommandée par Doyle Brunson dans son livre Super sytem. Comme l'indique Negreanu, la stratégie du "small-ball", lorsqu'elle est correctement utilisée, tend à semer la confusion chez vos adversaires, donnant l'impression que le joueur "contrôle de la table, mais qu'il semble à la fois ne pas forcément prêter attention à ses mains de départ".

L'un des principes fondamentaux du small-ball est de réussir à gonfler son tapis sans prendre de risques inconsidérés et en utilisant des points fondamentaux tels que l'importance de la position, la texture du flop, et le fait de profiter d'adversaires faibles et prévisibles pour monter des jetons petit à petit. En effet, la plupart des conseils promulgués par Negreanu préconise de plus "jouer les mains de vos adversaires que de jouer ses propres mains" ou, de façon plus spécifique, "se concentrer plus sur ce que n'a pas votre adversaire plutôt que sur ce que vous avez en main".

Ce style demande d'être très actif, de jouer plus de pots plutôt que suivre les conseils de Dan Harrington, tout en étant prudent, et de faire en sorte que les pots restent petits lorsque cela est nécessaire ou de laisser tomber certaines mains. "En jouant small ball, vous perdrez beaucoup plus de pots que lorsque vous jouez que des grosses mains" explique Negreanu. C'est pour cela que ce style correspondra plus à un joueur plus "émotionnellement stable" et qui peut faire face à des situations délicates.

La section rédigée par Daniel Negreanu est spécialement bien écrite et intelligemment organisée. Au lieu de se focaliser sur des étapes spécifiques propres à un tournoi (par exemple: début, milieu, fin, table finale), Negreanu organise plus sa stratégie autour des quatre tours de mises: preflop, flop, turn, et river. Lorsqu'il parle du jeu preflop, Negreanu s'attache spécifiquement à brièvement expliquer les différentes mains qui se rapprochent d'un jeu "small ball". D'autres sujets abordent le montant des mises, l'argent mort à voler, et le smooth-call en position.

Puisque "la clé d'un style small-ball est de dominer votre adversaire au flop", le section de Negreanu se concentre sur le jeu à développer après le flop. Dès le flop, il vous suggère de jouer en position, de garder le pot petit, d'éviter de perdre plus, et savoir quand bluffer, semi-bluffer ou aller à fond. Il y a des conseils forts utiles ici où Negreanu explique notamment pourquoi il est si fan de miser pour ensuite savoir où il se situe dans la main, lorsque l'opportunité s'offre à lui.

La section dédiée au jeu à développer à la turn aborde différents points, et cela, en fonction de différents paramètres. Il y apporte également ici une explication claire sur la côte implicite, illustrée par des exemples précis. En effet, Negreanu fait un excellent travail en alternant argument et exemples. La leçon se termine avec des conseils à appliquer à la river, ainsi que des conseils pour faire un value bet, un blocking bet tout en sachant quand coucher sa main.

Cela pourrait sembler inapproprié de parler de "small ball" dans un livre intitulé Power Hold'em Strategy. Encore une fois, l'idée de "pouvoir" est dérivée de son sens puisqu'un joueur dit "faible" ou "passif" peut, en fait, être le plus fort joueur à la table. En partenariat avec des contributeurs de qualité, Daniel Negreanu nous propose ici une excellente copie sur la stratégie à aborder en Hold'em.

PLUS D'ARTICLES

Joueurs

Qu'en pensez-vous ?