WSOP 2017 EN DIRECT
2017 World Series Of Poker Triton Super High Roller Series Montenegro Le coverage du PSF Lille

Joueur de poker : Michael DeMichele

Joueur de poker : Michael DeMichele 0001

Michael DeMichele est l'archétype du jeune joueur de poker professionnel - de l'agressivité à revendre et une énorme confiance en soi. Avec ses chemises soigneusement boutonnées jusqu'au col, ce jeune homme de 23 ans au visage poupon a bien plus l'air d'un communiant égaré que d'un requin des tables alignant les sessions de 12 heures d'affilée.

Pour sa seconde participation aux World Series of Poker, DeMichele a causé une énorme sensation cet été, arrivant en table finale de deux des tournois les plus prestigieux des WSOP 2008 et remportant 1.4 million de dollars dans la foulée.

Michael DeMichele : des petites limites de New-York au US Poker Championships du Taj Mahal

Michael DeMichele vient de Poughkeepsie, dans l'état de New-York, et a commencé à jouer au poker au Turning Stone Casino peu après son 18ème anniversaire. Démarrant aux tables à 1$-2s de no-limit hold'em, DeMichele trace sa route jusqu'aux plus hautes limites disponibles de l'établissement — les 20$-40$ de limit hold'em. Prenant le poker de plus en pus au sérieux, il s'aventure online et commence à se construire une bankrol en multi-tablant des cash-games de limit hold'em. Il joue jusqu'à 8 tables à la fois et monte régulièrement de limite, passant des 3$-6$ aux 30$-60$. Il devient également un habitué des forums 2+2, où il poste sous le pseudo "TStoneMBD". Déterminé à apprendre tous les secrets du jeu, il publie plus de 11.000 analyses de main sur le site et ses capacités pokéristiques font un bond immense.

Après avoir déménagé dans le Connecticut, DeMichele commence à jouer dans les cash games high-stakes à Foxwoods. Il apprend d'autres variantes et ses deux préférées sont le Omaha 8 or better et le Stud 8 or better. Il monte jusu'aux tables 75$-150$ à Foxwoods puis se rend à Atlantic City où il enregistre de grosses victoires dans les mixed games à 200$-400$. C'est alors qu'il décide d'acheter son premier ticket à 10,000$ — celui du US Poker Championships du Taj Mahal en 2006. Il y finit troisième et remporte 215.194$.

Un joueur de poker complet, à l'aise dans toutes les variantes

Il étrenne ensuite les World Series of Poker en 2007, au cours desquels il rentre deux fois dans l'argent, faisant une 17ème place au H.O.R.S.E. à 2.500$ et une 12ème place au Championnat du Monde de Seven-Card Stud 8 or Better à 3.000. Il continue ensuite à hanter les cash games, ajoutant des variantes "lowball" à son répertoire, comme par exemple le deuce-to-seven triple draw ou le Badugi, et s'assoit bientôt aux tables à 400$-800$ de Las Vegas ou du Commerce Casino à Los Angeles.

Sa première table finale aux WSOP 2008 : le championnat du monde Mixed Event à 10.000$

Retournant à Las Vegas pour les WSOP 2008, DeMichele décide de ne jouer que quelques tournois au Rio. Après avoir sauté "très, très rapidement", selon ses propres termes, du Omaha 8 or Better à 10.000$, du Stud 8 or Better à 5.000$ et du Deuce-to-Seven Triple Draw à 2.500$, il s'inscrit au nouveau Championnat du Monde Mixed Event à 10.000$. Ce dernier alterne 8 variantes différentes de poker (deuce-to-seven triple draw, les 5 variantes du H.O.R.S.E. en limit, no-limit hold'em et pot-limit Omaha) et DeMichele accède à une table finale bourrée de stars, tels Eli Elezra, Sam Farha, Jeff Madsen, Matt Glantz, Tom "durrrr" Dwan ou encore James "mig.com" Mackey. DeMichele terminera 4ème de ce tournoi, gagnant presque 140.000$, tandis que le jeune spécialiste de mixed-game high stakes Anthony "Tongni" Rivera gagnera son premier bracelet cette nuit-là.

WSOP 2008 : Le H.O.R.S.E. à 50.000$

Trois semaines pus tard, DeMichele achète son ticket pour le H.O.R.S.E. à 50.000$, où il affront un field de 147 joueurs, l'élite du poker, certains de ses concurrents accumulant des décennies d'expérience aux high-stakes mixed games. Phil Ivey. Jennifer Harman. Doyle Brunson. Johnny Chan. Howard Lederer. David Benyamine. Après quatre jours de combats intenses, DeMichele arrive en table finale en même temps que les détenteurs de bracelet WSOP Erick Lindgren, Barry Greenstein, Lyle Berman, Scotty Nguyen et Huck Seed. Il dispose du second plus petit stack à la table mais compte de nombreux supporters et amis dans le public, qui acclament bruyamment chacun des pots qu'il remporte.

La consécration[/B]

Après avoir éliminé Lyle Berman à la cinquième place lors d'une main de razz, DeMichele prend la tête du tournoi avec 7.1 millions de jetons et ne la cède qu'à Scotty Nguyen une fois la finale réduite à quatre joueurs. Matt Glantz est éliminé en quatrième position et, après un long marathon de 200 mains, Nguyen élimine Erick Lindgren à la troisième place. A ce moment-là, DeMichele ne dispose plus que de 2.6 millions et démarre ce tête-à-tête final face à Nguyen avec un désavantage en jetons de plus de 4 contre 1. Il ne faudra que 11 mains à Nguyen pour éliminer DeMichele à la seconde place. Bien qu'il n'ait pas remporté de bracelet cette nuit-là, il y gagne tout de même plus de 1.2 millions de dollars ainsi que le respect unanime de ses pairs.

Mike DeMichele est un OVNI du poker — très jeune et pourtant déjà si réfléchi et mature. Vous ne le verrez jamais se moquer de ses adversaires ou se mettre à hurler en remportant un pot. Vous ne le verrez même pas très souvent en ligne. Mike est juste ce gamin sympa, au bout de la table, qui écoute son iPod en vous prenant tranquillement tous vos jetons.

Rentrez le code FRPKRNEWS en vous inscrivant sur Full Tilt via PokerNews et touchez un bonus de 100% jusqu'à 600$!

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?