Aussie Millions : Deal à 3, Bryn Kenney s'impose devant Mike Del Vecchio & Andrew Hinrichsen

Bryn Kenney wins 2019 Aussie Millions Main Event
Partagez moi
  • Les trois derniers survivants se partagent plus de 3 millions de dollars australiens.

Le plus gros Main Event de l'histoire des Aussie Millions (822 entrants) s'est soldé par le succès de Bryn Kenney. L'Américain encaisse exactement 1,272,598 dollars australiens après un arrangement financier avec son compatriote Mike Del Vecchio et le dernier représentant local, le vainqueur WSOPE australien Andrew Hinrichsen.

Dernier de la classe avec 18 blindes à l'entame de la finale à 7 joueurs, Kenney a doublé deux fois sur les 50 premières mains pour lancer sa conquête. Il a aussi doublé lors du plan à 3 pour s'assurer de rester en vie pour le deal.

Le coverage complet du Main Event Aussie Millions 2019

Le plan à 3 s'est étalé sur une centaine de mains avant que les joueurs ne partagent à l'ICM. Kenney empoche un peu moins de 500$ de plus que son dauphin, le vainqueur WPT Del Vecchio. Kenney s'approche désormais de la barre des 27 millions de dollars de gains en live, il dépasse Phil Ivey et entre à la 9e place de la All Time Money List pour son 17e succès depuis décembre 2011.

Aussie Millions 2019

PlaceJoueurPaysPrix AUDPrix USD
1Bryn KenneyUnited StatesAU$1,272,598*$923,269*
2Mike Del VecchioUnited StatesAU$1,272,162*$922,953*
3Andrew HinrichsenAustraliaAU$1,097,739*$796,410*
4Clinton TaylorAustraliaAU$483,000$350,417
5Matthew WakemanAustraliaAU$380,300$275,908
6Gyeong Byeong LeeKoreaAU$309,000$224,180
7Hamish CrawshawNew ZealandAU$242,000$175,571

*deal

"Le deal ne m'intéressait que si je prenais la première place. S'il fallait jouer, je jouais mais pour moi si nous nous arrangeons iln'est pas question de continuer jouer, le tournoi est terminé en quelque sorte. Les paliers financiers étaient gros, ce sont des sommes que j'ai déjà jouées mais les paliers étaient vraiment très forts par rapport à d'habitude.

"Je suis dur avec moi-même et j'essaye de toujours faire le mieux possible dans chaque situation maintenant c'est l'heure de se relaxer... et de ne plus penser au poker. C'est moi le champion !" a commenté Bryn Kenney après avoir succédé à l'Anglais Toby Lewis.

Mike Del Vecchio
Mike Del Vecchio termine Runner-up .

En tête au moment du deal, Mike Del Vecchio fait mieux que l'année dernière quand il avait terminé 5e pour 370 000 dollars australiens. Il empoche cette fois 1,2 million de dollars australiens soit un peu plus de 900 000$ US.

"C'est un peu doux-amer" a reconnu le runner-up. "Je voulais vraiment le trophée mais il n'y avait pas moyen de négocier, l'un n'allait pas sans l'autre pour lui", a ajouté celui qui pointe désormais à 2,7 millions de gains en carrière.

Andrew Hinrichsen
Andrew Hinrichsen.

Troisième score à 7 chiffres en carrière pour celui qui a remporté un bracelet WSOP Europe en France, l'Aussie Andrew Hinrichsen. Il empoche lui 1,097,739 dollars australiens. "Je ne réalise pas encore car en revenant de break je pensais que nous allions continuer à jouer. Quand cela se termine comme cela ça fait une sorte de vide. Je suis tout de même rudement content de prendre presque autant que le gain de la deuxième place. C'est la première fois que je jouais des coup à un demi million et je n'ai pas forcément l'intention de recommencer", a terminé le joueur local.

Le classement complet

Final Table Group Picture
Les finalistes AUssie Millions 2019.

Mike Del Vecchio était en tête à la reprise du jeu à 7 left. Dès les premières mains de la finale, le qualifié Clinton Taylor va faire un joli moove pour marquer les esprits et se montrer à son avantage. "J'adore discuter avec les joueurs que je ne connais pas, il ne faut pas trop se prendre au sérieux et c'est à nous (les pros, ndlr) d'amuser ceux qui sont venus avant tout pour passer un moment fun", a raconté Bryn Kenney.

"Tous les joueurs sont mordus de poker, j'aime bien parler avec des gens qui sont là pour autre chose que nous, ils ont des qualités différentes mais ils aiment le jeu et gamble comme nous, ce sont des gens intéressants", a-t-il ajouté après avoir beaucoup discuté avec Taylor.

Del Vecchio a ensuite été victime de Gyeong Byeong Lee pour glisser dans le peloton. L'Australien Andrew Hinrichsen en profitait pour se porter à l'avant et sortir Hamish Crawshaw avec {a-}{j-} contre {q-}{q-}.

"Dommage pour moi", a reconnu Crawshaw après avoir 3-bet call pour se faire éjecter après avoir été favori préflop. "L'expérience était irréelle, la finale ne s'est pas bien déroulée mais c'est le destin. Il faut prendre ce qu'il y a à prendre", a-t-il conclu.

Gyeong Byeong Lee
Hamish Crawshaw, Gyeong Byeong Lee, Matthew Wakeman (de g. à d.)

Après avoir gratté une place, Kenney a gagné un flip contre Lee pour laisser le Coréen à 4 blindes. Hinrichsen s'est chargé de finir le travail en bon chipleader. En difficulté au chipcount, Matthew Wakeman s'est empalé sur les {a-}{a-} de Clinton Taylor pour terminer 5e (AU$380,300).

Dernier de la classe à l'entame du 4-handed, Del Vecchio va alors doubler avec les {2-}{2-} contre les {4-}{4-} de Taylor. Un brelan qui vaut de l'argent et qui marquera le début de la fin pour celui qui s'était qualifié pour 135$ !

Clinton Taylor
Clinton Taylor 4e.

Taylor s'incline sur un flip avec {a-}{k-} contre la paire d'Hinrichsen sur la 99e main de la finale. Il remporte AU$483,000 soit 3 577 fois ce qu'il a dépensé pour entrer dans le tournoi !

Ce nouveau scalp permet à l'Australien de capter deux tiers des jetons en circulation, il faudra 100 mains pour que les tapis ne reviennent à l'équilibre et que les trois derniers survivants ne dealent.

"Tu ne veux pas terminer 3e quand les écarts sont si grands, il y a plus d'émotions si proche de la fin. Mais il y avait de la profondeur et aucune raison de regarder les chiffres plus tôt, tout le monde était content de jouer", explique Kenney qui va doubler sur Del Vecchio avec {a-}{5-} contre {k-}{7-}.

Del Vecchio va ensuite faire carré contre l'Australien dans une main ou ce dernier ne va pas parvenir à jeter sa quinte trouvée rivière. L'Américain en profite alors pour passer en tête, juste devant ses deux derniers adversaires. 90 minutes plus tard, le trio part en pause et le deal octroyant la victoire à Kenney se met en place. "J'ai eu de plus belles victoires mais c'est génial de gagner ici. J'ai passé du bon temps avec de bonnes rencontres, les gens me demandent des photos dans le casino à chaque pause, c'est super", a terminé Kenney avant de parler de "meilleur tournoi du monde" pour cet événement qui se déroule au Crown Casino de Melbourne.

"C'est l'été, tu peux marcher dehors lors des pauses, rien pour se plaindre et je recommande de venir ici l'année prochaine... et chaque année ! c'est une étape géniale".

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus