Plan Social national chez Barrière, 64 licenciements au casino d'Enghien

barrière

Depuis plusieurs semaines Force Ouvrière annonce qu'un plan de restructuration est en cours chez le Groupe Barrière. Selon le syndicat ce sont 177 suppressions de postes qui vont avoir lieu dans tous les établissements de l'hexagone.

Dans son édition du Val d'Oise, Le Parisien dévoile que 64 licenciements sont prévus au casino d’Enghien-les-Bains, soit plus de 10% des 600 emplois du casino de France réalisant le plus gros chiffre d'affaires. La direction a indiqué jeudi lancer un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) afin de tenter de limiter des pertes jugées comme "colossales".

Restauration, hôtellerie et bien évidemment les employés des jeux sont tous concernés. Le PSE concerne cependant des emplois à "faible" revenu. "Tous nos métiers sont à l'arrêt", a confié la directrice de l'établissement Patricia Legros au journal. Elle évoque "une situation économique très compliquée. Avec, en plus, un manque de visibilité sur la date et les conditions de réouverture et une crainte sur les années qui viennent".

"Nous n'avons jamais vécu ça [...] Ce sont des décisions difficiles à prendre, mais nous sommes obligés de revoir nos organisations et de supprimer des emplois", ajoute-t-elle en parlant d'une situation "violente" et "extrêmement anxiogène".

Les organisations syndicales évoquent de leur côté "une restructuration d'aubaine". La CGT et FO veulent éviter les départs forcés et dénoncent le calendrier de l'annonce, l'inspection du travail a d'ailleurs été saisie depuis la semaine dernière. Selon les représentants des salariés, qui ont aussi proposé d'autres alternatives, il n'y actuellement aucune discussion sur des éventuels départs volontaires ou des accords de performance collective.

Les employés interrogés regrettent donc la manière. "Dégoûté" par l'annonce du PSE, le témoin du Parisien explique que lui et ses collègues n'ont "pas été informés"...

Partagez moi
  • Le plus gros casino de France a été victime de pertes colossales. Le Groupe Barrière doit licencier pour s'en sortir...

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus

LE CHOIX DE POKERNEWS

Partouche: 50 millions perdus depuis le début du confinement Partouche: 50 millions perdus depuis le début du confinement