EN DIRECTEvents
PokerStars Championship Prague
888poker
New poker experience at 888poker

Join now to get $88 FREE (no deposit needed)

Join now
PokerStars
Double your first deposit up to $400

New players can use bonus code 'STARS400'

Join now
partypoker
partypoker Cashback

Get up to 40% back every week!

Join now
Unibet
€200 progressive bonus

+ a FREE Unibet Open Qualifier ticket

Join now

Stratégie de base pour le Holdem limit

Stratégie de base pour le Holdem limit 0001

Maintenant que nous avons examiné les différentes possibilités qui vous sont offertes en tant que joueur de poker en ligne, voyons des stratégies de base pour rendre votre jeu plus rentable et plus divertissant. Comme je l'ai suggéré précédemment, l'idéal pour démarrer est le hold'em limit car c'est le jeu le plus répandu. En plus, la structure d'enchères fixes vous évite de perdre de grosses sommes d'argent.

Le niveau auquel vous commencez à jouer dépend de ce que vous considérez comme raisonnable de mettre en jeu, mais rappelez-vous que votre capital de départ doit être de 250 grosses limites.

Par exemple, si vous jouez aux « micro-tables » $0.01/$0.02, il vous faut un capital de 5 dollars. Si vous jouez à $0.5/$1, vous devez avoir 250 dollars. Si vous jouez à $1/$2, il vous faut 500 dollars. Cette échelle peut vous sembler importante si vous démarrez, mais sachez qu'elle a été établie avec l'expérience de centaines de joueurs pour vous permettre de faire face à des retournements de chance. Si vous lisez quelques livres ou articles et si vous en tenez compte, sachez que vous serez d'office meilleur que l'adversaire moyen - et donc que vous jouerez de façon rentable sur le long terme. Pour le dire vite, c'est un nombre calculé pour être sûr que vous ne soyez pas à court de munitions alors que vous n'êtes que victime d'une passe de malchance.

Quand vous commencerez à jouer, vous noterez que la plupart de ces parties à limites basses peuvent être très actives et un peu folles, justement parce qu'elles ne coûtent pas trop cher si l'on perd. Cet aspect est excellent pour vous si vous observez un jeu adapté qui vous rendra gagnant sur le long terme. Il est vrai qu'il peut désarçonner un débutant. Mais si vous partez avec le capital que nous conseillons, vous aurez assez de jetons devant vous pour faire face aux caprices du mauvais sort et aux folies des adversaires déjantés. En effet, avec une bonne technique on est capable de situer les adversaires dangereux et ceux qui le sont moins, et tirer de l'argent des uns comme des autres. Pour le moment, vous devez jouer un poker à la fois serré et discipliné, rester collé aux mains « premium » pour entrer dans les coups en évitant soigneusement de vous laisser emporter par le tourbillon de folie autour de vous.

Dans les cash games à 9 ou 10 joueurs, cela signifie la plupart du temps que vous devez attendre patiemment l'arrivée de grosses mains et relancer avec pour décourager les autres joueurs de vous affronter. Les mains suivantes valent généralement une relance selon votre position et l'action qui vous précède :

Début de parole : A-A, K-K, Q-Q, A-K

Milieu de parole : les précédentes plus J-J, 10-10, A-Q, A-J, KQ.

Fin de parole : les précédentes plus 9-9, 8-8, A-10, A-9, K-J.

Vous devez vous souvenir que si vous êtes en fin de parole avec les As et si plusieurs joueurs ont suivi le surblind, vous ne devez pas relancer car cela ne chassera probablement personne. Vous ne ferez qu'agrémenter le pot et donner une raison de plus aux tirages d'y rester.

Idem en milieu de parole : vous devez être moins enclin à relancer avec des mains plus petites quand deux joueurs ont déjà suivi et vous contenter de suivre pour voir le flop. De même, si plusieurs personnes ont déjà suivi dans ces positions,vous avez l'option de jouer des mains comportant plusieurs participants, celles qui sont meilleures contre un nombre important d'adversaires, comme :

- Les petites paires - une main comme 3-3 a plus de chance de gagner seule et est plus facile à manier car plus discriminante. Si vous suivez et si vous touchez votre troisième Trois, vous possédez une main surpuissante qui vaut d'ouvrir et même de relancer sauf en cas (rare) d'une quinte ou d'une couleur menaçante.

- Les consécutives assorties - mains comme J-10 à carreau par exemple. Elles ont un gros potentiel pour faire des couleurs et des quintes et pour gagner des pots. Mais elles ne réussissent pas si souvent à trouver leur flop. Donc il vous faut beaucoup

de joueurs pour vous donner la cote suffisante à long terme.

Maintenant que vous avez une idée des mains à jouer et quand les jouer, jetons un coup d'oeil au flop. Il va sans dire que vous souhaitez voir des cartes qui soient plus basses que votre paire au flop (sauf bien sûr si vous touchez un brelan). De même, quand vous partez avec des cartes hautes mais différentes, vous voulez au contraire faire une paire avec le flop et si possible la plus haute paire que le flop rend possible (la paire « max »). Donc, pour prendre un exemple typique, si vous partez avec A-K, vous apprécierez le flop A-7-3. Mais si vous partez avec K-K, vous détesterez ce flop. A partir de là, les choses sont simples : si vous pensez que vous avez la meilleure main, donc que vous êtes favori, ouvrez et relancez si possible, sinon checkez ou passez. Pour ce faire, vous devez être très attentif à ce que contient le tableau. Par exemple, sur le tableau formé de 7-8-9-J ou de quatre cartes assorties, même les As sont devenus des « poubelles » (à supposer bien sûr qu'aucun des As ne soit de la famille voulue dans le deuxième cas, sinon vous êtes max évidemment). Mais si les adversaires restent passifs, vos As peuvent gagner.

En partant avec J-10 assorties, vous ne pouvez guère vous attendre à une super main tout de suite. Vous recherchez plutôt le tirage à quinte et/ou couleur dès le flop (un flop qui contienne 8-9, 9-Q ou, mais moins valable, Q-K). Souvenezvous bien que les mises doublent à partir de la turn, aussi cela vous pousse à attendre la quatrième carte du tableau pour relancer si vous faites une grosse main dès le flop.

De même, si vous touchez un gros tirage au flop en relançant en fin de parole pendant que les mises sont encore faibles, vous aurez de bonnes chances de voir les adversaires checker avant vous ensuite, ce qui vous permettra d'avoir une carte gratuite après si vous n'avez toujours pas amélioré.

L'autre chose importante à considérer dans le hold'em limit est que le fait de jouer selon ce qui est écrit dans les livres est si restrictif que vous pouvez toujours penser à ce que les autres joueurs pourraient avoir. Essayez de fonder votre opinion sur le type de joueurs qu'ils sont - il est très facile en hold'em limit de repérer ceux qui n'ont pas la connaissance théorique du jeu car ils suivent ou gagnent avec des mains improbables. De la même manière, si vous rencontrez des joueurs particulièrement précautionneux, prenez note, faites des prédictions et essayez de deviner les cartes qu'ils possèdent. C'est un excellent réflexe à avoir qui vous sera utile de surcroît si un jour vous jouez au hold'em no limit où la structure d'enchères est telle que les gens peuvent jouer avec avantage une plus large palette de mains contre vous.

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?