EN DIRECTEvents
PokerStars Championship Prague
888poker
New poker experience at 888poker

Join now to get $88 FREE (no deposit needed)

Join now
PokerStars
Double your first deposit up to $400

New players can use bonus code 'STARS400'

Join now
partypoker
partypoker Cashback

Get up to 40% back every week!

Join now
Unibet
€200 progressive bonus

+ a FREE Unibet Open Qualifier ticket

Join now

Omaha (V) - Mains de départ en Omaha -Les suites moyennes

Omaha (V) - Mains de départ en Omaha -Les suites moyennes 0001

Tony est joueur online régulier et vit en Angleterre. Il joue majoritairement au Texas Hold'Em et au Omaha (High et Split) en «fixed-limit» et en «no-limit» à la fois sur des tables de «cash games» et en tournois. Tony dit : « Je joue généralement plutôt des parties à petits enjeux car il y a de l'argent à gagner sans trop de risques pour votre budget. Beaucoup de joueurs contre lesquels je joue à ces niveaux ne connaissent pas la stratégie du poker et il est vrai qu'ils lâchent de l'argent, par ignorance de la stratégie ou agression déplacée. Si vous êtes limités dans votre budget, vous devriez être conservateurs et sélectifs mais il y a de quoi prendre. Ces articles sont écrits pour vous éviter de devenir une des cibles. »

Introduction

Lors du dernier article de cette série sur le poker Omaha , je vous ai parlé des mains de départs minimales avec lesquelles vous devriez partir dans une partie d'Omaha High en «fixed-limit» lorsque vous avez des paires hautes parmi vos cartes fermées. Cela a éclairé le besoin d'avoir des cartes reliées avec votre paire haute. Une telle connexion pourrait idéalement permettre un tirage potentiel pour faire une suite ou une couleur.

Il serait faux de supposer que c'est tout ce que vous devez faire pour jouer une partie prudente. Il serait un peu ennuyeux de ne rien faire de plus que d'attendre d'avoir AAxx, KKxx ou QQxx et de ne jouer que lorsque les deux autres cartes sont étroitement reliées par leur valeur ou leur couleur.

L'Omaha est un jeu de tirage car vous avez quatre cartes parmi lesquelles choisir et cela ouvre un immense champ de mains possibles avec le bon flop. Comme je l'ai dit auparavant, vous voulez une connexion étroite entre vos quatre cartes mais cela ne signifie pas qu'elles doivent être nécessairement des cartes hautes.

Intelligent et présentable

Je considèrerais l'ouverture de la mise, si je reçois des cartes petites à moyennes à condition qu'elles soient connectées et idéalement consécutives. Deux exemples de cartes avec une mise potentielle :

9 8 7 6

J 10 9 7

Ce que vous recherchez avec celles-ci c'est un flop avec des cartes qui se combinent avec les vôtres pour vous donner immédiatement une suite max, ou un tirage pour une suite max, ou alors une combinaison de cela et des tirages pour un full. Ces exemples ne tiennent pas compte de la couleur qui est une considération secondaire dans le cadre de cette discussion. Des mains doublement connectées vous donnent simplement plus de chances de faire une couleur.

Suite au flop

Prenez le premier exemple, 9 8 7 6 ;

Le flop arrive avec 8 5 4 de couleurs différentes.

A ce moment-là, avant le tournant et la rivière, vous avez la suite max au 8. Vous pouvez seulement être à égalité avec quelqu'un qui aurait à la fois un 7 et un 6 dans ses cartes fermées. En « limit », il serait faux de sous-jouer ces cartes. Vous voulez relancer et éliminer autant de suiveurs que possible. Vous ne perdrez probablement pas beaucoup de joueurs en « limit » donc vous pouvez tout autant les faire payer pour avoir le privilège de voir avec quoi vous êtes content de relancer.

Des cartes de petites et moyennes valeurs peuvent facilement être battues par une quelconque combinaison de plus hautes cartes donc vous ne voulez pas laisser un joueur avec des mains poubelles voir le flop. Quelqu'un avec 10♠ 9♦ 3♦ 3♣ pourrait suivre une mise de base juste pour voir s'il peut attraper un autre 3 ou peut être un 7 ou un J pour avoir des tirages de suite. Si vous relancez avant le tournant, ils pourraient être moins motivés par l'idée de rester en sachant que ca pourrait leur couter beaucoup au tournant s'ils attrapent un tirage.

Réfléchir au tournant

Ayant touché la suite max dans cet exemple, vous savez alors que n'importe quelle carte parmi A, K, Q, J, 10, 9, 7, 6, 3 et 2 (37 cartes parmi 45 non découvertes) peut tomber au tournant et ne pas faire bouger votre main max ( vous pouvez avoir besoin de quelques minutes pour analyser toutes les possibilités). Seul un 4, 5 ou 8 pourrait éventuellement vous placer derrière simplement parce que chacune d'entres elles forment une paire avec le tableau ouvrant des possibilités de full pour quelqu'un d'autre (i.e. quelqu'un ayant Q J 5 5 aura un full aux 5 par les 4 si un 4 tombe au tournant). Toutefois, si quelqu'un touche un brelan sur le flop, il pourrait relancer et trahir sa main et vous pourrez alors réagir en conséquence.

N'importe quelle carte pourrait permettre à quelqu'un d'avoir un bon tirage, que ce soit une couleur ou une suite plus haute. Disons qu'un joueur a J 10 7 2. Le flop 8 5 4 voudra dire qu'une Q, un J un 10 ou un 9 leur donnera un tirage pour une suite max plus haute. Considérez tout de même les cotes. L'autre joueur a seulement 4xQ, 3xJ, 3x10, 4x9 pour toucher au tournant (en fait vous avez un des 9 dont vous savez qu'il œuvre pour vous et contre les autres). C'est 14/44 soit 32 % de chance et c'est uniquement pour lui donner un tirage pour une suite plus haute. Il a alors les cotes contre lui à la rivière pour compléter la suite.

Donc toucher une suite max au flop lorsque vous avez le plus haut bout de la suite en main est une position très forte pour vous et vous devriez miser fortement avec des relances pour vous protéger des « limpers ».

« Sweet Wrapper »

La seconde main, J 10 9 7 est aussi forte, mais dans ce cas il est préférable qu'un 8 soit parmi les cartes du flop. Dans ce cas, un flop comme Q 8 6 est une bonne nouvelle. Il semble sans danger pour les autres joueurs car aucune suite ne peut être déjà faite donc des joueurs ayant deux paires ou un brelan vont miser fortement. Vous pouvez avoir confiance en montrant votre force à un niveau peu cher de mise après le flop voire même relancer. Cela fera réfléchir les autres avant qu'ils ne relancent au tournant et vous donnera une chance de voir à la fois le tournant et la rivière pour un tirage.

La raison de votre forte position dans ce cas, c'est que vos cartes fermées sont autour des cartes du flop. Vous avez ce qui s'appelle un « Sweet Wrapper » (un emballage). Maintenant vous pouvez toucher n'importe quelle carte parmi J, 10, 9, 7 ou 5 (16 cartes sur 45 = 35 %) au tournant pour la suite max. Bien que ce soit contre les cotes, ce sera certainement une mise d'une bonne valeur car le cout de la mise comparé à la somme du pot sera un plus petit pourcentage. Vous aurez une bonne cote du pot.

Même si vous ratez, une petite carte qui ne fait pas une paire avec une carte du tableau serait sans danger sauf si quelqu'un fait une suite en bas. Cette personne pourrait relancer avant la rivière mais vous devriez tout de même suivre. Vous avez toujours 35 % de chance de les battre sur la rivière et votre cote du pot dans une table en « fixed-limit » à plusieurs sera bonne pour la mise.

Si vous touchez votre suite max au tournant avec une carte haute, disons le 10, cela pourrait permettre à quelqu'un d'autre d'avoir un tirage suite pour vous battre. Quelqu'un ayant A K Q 8 pourrait toujours suivre et alors il aurait besoin d'un J pour compléter la suite haute en addition d'une Q ou d'un 8 pour le full. De son point de vue, il n'y a que deux Q, deux 8 et quatre J non découverts (il ne saura pas que vous avez un des J) donc il a une chance de 8/44 (18 %) de vous battre sur la rivière. Il pourrait même ne pas avoir la cote du pot pour suivre, mais il est probable qu'il suivra. Les cotes sont toujours très bonnes pour vous.

Conclusion

Jouer avec des cartes fermées consécutives de valeur moyenne peut rapporter beaucoup car, avec le bon flop (i.e. les cartes du flop devraient être en bas de la suite), vous pouvez vous retrouver favoris pour gagner la main et avoir plusieurs joueurs qui remplissent le pot pour vous. Ils misent car le flop comprend des cartes basses qui ne les effrayeront pas s'ils ont une grosse paire ou un brelan.

Lorsque vous avez l'avantage, essayez de vous débarrasser de ceux qui n'ont rien en relançant. Ce que vous voulez ce sont des joueurs vous suivant avec des cartes hautes. Ils ont une forte paire et peut être même un brelan mais ils ne battront pas votre main si vous avez flopé une suite max vers le bas de vos cartes fermées.

Ayant établi une bonne main au flop, la jouer jusqu'au tournant et la rivière sera effrayant parce que les suites en haut peuvent être faites par d'autres joueurs. Même si cette possibilité existe, j'espère que ce dont je viens de vous parler vous a montré que vous aurez a priori les cotes en votre faveur pour gagner. S'il en est ainsi, vous devriez être confiant.

Cet article a pris uniquement en considération les suites. Les stratégies discutées peuvent tout de même être détruites par une couleur ou un full. La prochaine fois, je discuterai plus en détails comment les couleurs jouent leur rôle en Omaha High.

NDR : découvrez le Omaha avec 75$ offerts sur TonyG Poker et 200% de bonus !

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?