EN DIRECTEvents
PokerStars Championship Prague
888poker
New poker experience at 888poker

Join now to get $88 FREE (no deposit needed)

Join now
PokerStars
Double your first deposit up to $400

New players can use bonus code 'STARS400'

Join now
partypoker
partypoker Cashback

Get up to 40% back every week!

Join now
Unibet
€200 progressive bonus

+ a FREE Unibet Open Qualifier ticket

Join now

Stratégie Poker – Savoir se coucher

Stratégie Poker – Savoir se coucher 0001

Si vous vous limitez seulement aux mains comme les paires, les brelans, les tirages couleurs et suites, alors vous ne jouerez pas du tout la plupart du temps. La majorité du temps, vous vous coucherez.

Si vous êtes d'un naturel compétitif, comme la plupart des bons joueurs, il y a quelque chose de très frustrant, du moins au début, dans le fait de se coucher aussi souvent. Les instincts de la plupart des joueurs leurs crient de se jeter dans la bataille. Abandonner ne reflète pas un comportement de compétition. Qu'en est-il de ce vieil adage, « ceux qui abandonnent ne gagnent jamais et ceux qui gagnent n'abandonnent jamais » ? Comment pouvez-vous gagner au poker si vous ne jouez jamais...

La vérité est celle-ci : « se coucher », aussi difficile soit-il, est la clé pour gagner sur le long terme. Nous gagnons en étant sélectifs; en ne jouant que des mains et des situations où nous avons un certain avantage; en ne jouant pas dans les situations et avec les mains où nous sommes désavantagés.

Dans tous les cas, c'est quelque chose de difficile à faire. Cela provoque l'ennui, la distraction et l'impatience. Un joueur à succès développera en fin de compte un self-control et une discipline nécessaires pour suivre des directives strictes de mains de départ.

Mais jusque là, que doit faire un joueur ? J'ai quelques suggestions pour que vous restiez concentrés même lorsque vous jetez beaucoup de vos mains de départ. Utilisez-les pour garder votre jeu aiguisé et votre esprit dans la partie lorsque vous jouerez.

Tout d'abord, je suggère un entraînement loin de la table de poker. Il y a des logiciels ou même les parties en « play money » que vous pouvez utiliser pour vous habituer à jeter des mains faibles. Le meilleur logiciel que j'ai trouvé pour ma spécialité, le 7-Card Stud, est le « Wilson's Turbo 7-Card Stud ». C'est vraiment un outil excellent pour plusieurs raisons. Il peut simuler les styles de jeu; il peut aussi vous permettre de programmer diverses situations de jeu pour trouver le moyen le plus profitable de jouer dans certaines conditions. Et, dans ce but, il n'a pas de concurrence étant donné que cela consiste à jouer une centaine de mains par heure en suivant vos résultats contre des joueurs générés par ordinateur. Il y a aussi un « hand advisor », un conseiller, qui vous avertit des « calls » qui ne sont pas bons – vous permettant de rester concentrés pour tout jeter sauf vos mains de départ premium.

Dans les parties en « play money », vous pouvez faire la même chose. Gardez l'habitude de jeter les mains de faible valeur sur la « Third Street ». Continuez ainsi jusqu'à ce que cela devienne une habitude. Lisez un livre ou vos e-mails pendant ce temps si vous voulez. La clé est que vous puissiez reconnaître que toutes les mains de ce type particulier tombent dans la catégorie des mains injouables – vous permettant de les jeter immédiatement et sans regret.

Gardez à l'esprit que vous ne jouerez pas toujours comme cela. En fait, lorsque vous deviendrez meilleurs et plus expérimentés, vous trouverez que presque chaque main devient jouable dans certaines situations. Mais au début, vous devez être tel un batteur de base-ball discipliné qui attend son tour.

Mis a part l'entrainement; attendre des mains de haute qualité devient ennuyeux même pour les meilleurs d'entre nous. Donc je suggère quelques choses à faire à la table pour vous aider à laisser passer les longues périodes creuses qui entrecoupent vos sessions de poker de temps à autres.

Exercices à la table. Craquement des doigts, roulements du cou, haussements d'épaule, fermer et ouvrir les poings, des exercices de respiration profonde et divers exercices isométriques peuvent tous être réalisés quand vous êtes assis. Faîtes-les. De la même façon, se lever et marcher un peu relâche la tension et fait circuler votre sang. Faîtes-le. Ne restez pas assis à votre chaise, immobile et inerte. Bougez et vous aurez tendance à moins succomber à la tentation de jouer une main simplement pour vous occuper.

Exercices hors de la table. La plupart des salles de poker se situent dans des lieux où vous pouvez faire un tour – au moins pour quelques centaines de mètres autour de la salle de poker. Si besoin est, allez dehors et prenez l'air. Votre partie sera toujours là lorsque vous reviendrez. Vous ne perdez rien en partant de la table et vous gagnez beaucoup. Vous vous donnez du temps pour penser à ce qui se passe, à remonter votre confiance et à fortifier votre self-contrôle et votre discipline.

Pendant que vous y êtes, prenez quelque chose à manger de temps à autres. Assurez-vous que vous devenez maitre de votre jeu et pas l'inverse. Perdez délibérément l'habitude de rester assis, prenez quelque chose à manger, pensez à ce que vous faites et retournez-y revigorés. Si vous êtes agités, fatigués, terriblement ennuyés ou distraits alors partez pour de bon. Il y aura toujours un autre jour pour une autre partie.

Une dernière note à propos du fait de se coucher. Si vous êtes assis à une table sans avoir de cartes pendant 20 minutes ou plus, et si vous avez jeté toutes les mains injouables, même votre adversaire le plus dense remarquera que vous jouez serré. Si vous obtenez finalement une paire premium et relancez, il est fort probable que tout le monde se couchera. Vous ne voulez pas être considéré de cette façon, c'est ào dire comme un roc. Le moyen de faire oublier à vos adversaires que vous êtes un joueur serré, c'est de partir pendant un moment. La plupart d'entre eux ont une mémoire très courte et ils ne se souviendront pas de ce que vous avez fait avant d'aller faire un tour. Donc aidez-les à oublier !

NDR: rejoignez le championnat PokerNews PokerProForAYear

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?