WSOP 2017 EN DIRECT
2017 World Series Of Poker Le coverage du PSF Lille

Statégie Hold'em - Le Heads Up en Limit et No Limit

Statégie Hold'em - Le Heads Up en Limit et No Limit 0001

Les matchs en face à face (« heads up ») sont devenus de plus en plus populaire ces dernières années, principalement grâce à internet où des sites comme Poker Stars proposent des «Sit'n'go» en «heads up» avec des droits d'entrée de 1 à 5.000$.

Jouer après le flop

Les « heads up », c'est aussi et surtout beaucoup de plaisir et un bon moyen d'améliorer votre connaissance du poker. Pour faire court, c'est parce que le joueur ne peut pas se cacher. Vous payez des blinds à toutes les mains, donc si vous attendez les As, vous finirez par être mangé par les blinds et les antes. J4, A2, K3, vous irez voir les flops avec ces mains (sauf si vous êtes fortement relancé), vous relancerez avec tout ce qui est jouable et ne jeterez que des mains vraiment poubelles comme 53 ou 72. Donc bluffer, lire votre adversaire et jouer après le flop est d'une importance capitale.

Poker d'attaque au bouton

L'autre élément crucial des « heads up » est la position. Elle est une clé essentielle dans les parties de No-Limit (nous verrons le limit plus tard), tout aussi importante que le service au tennis par exemple. Etant donné que le bouton met traditionnellement la petite blind dans ce format, et donc parle en premier avant le flop mais en dernier après le flop, les deux joueurs ont l'opportunité de prendre la tête du pot et de continuer à faire pression après le flop.

Pour résumer, vous devez donc jouer un poker d'attaque au bouton, et un poker défensif lorsque vous n'y êtes pas. La façon dont vous allez vous y prendre dépend des blinds; si vous êtes proche de la fin du tournoi et que les blinds sont très élevées, vous avez un plus grand risque de vous faire attraper à l'une ou l'autre position.

Rappelez-vous, le principal avantage du bouton est qu'il y a trois tours de mise après le flop, ce qui signifie que si vous le souhaitez vous pouvez « tirer » trois fois sur votre adversaire, mettant la plus grande partie de son tapis en jeu.

Adapter son jeu à l'adversaire

Travailler cette théorie est le premier pas vers le succès dans une partie de « heads up », mais cela dépend aussi beaucoup de vos adversaires. Heureusement, si vous suivez la formule de constamment attaquer du bouton (sauf si vous rencontrez de la résistance) et de défendre lorsque vous n'y êtes pas (sauf si vous avez un jeu monstrueux) vous verrez vite de quel métal vos adversaires sont faits et vous verrez comment leur jeu contraste avec le vôtre. Si vous vous rendez compte qu'ils utilisent la même stratégie, vous finirez sûrement dans une bataille longue et difficile où ni l'un ni l'autre ne lâchera de terrain, et soit les blinds deviendront énormes soit la bataille sera gagnée et perdue à travers quelques gros pots.

Par contre, si vous vous retrouvez dans des conflits dés le début de la partie, alors il y a des chances pour que vous ayez trouvé une certaine faiblesse dans leur jeu. Par exemple, suivent-ils souvent des relances ou tendent-ils souvent des embuscades hors position se rendant ainsi vulnérables ? Ou bien jouent-ils passivement du bouton vous permettant de prendre un peu plus de libertés ? Bluffent-ils trop ou pas assez, ou répondent-ils toujours à votre jeu par certains moyens ? Relancent-ils trop ou pas assez, vous laissant dans les mains ou ruinant l'activité de leur jeu ?

Tout ceci est considéré comme des faiblesses que vous pouvez exploiter au cours de la partie, et vous devez bien sûr tenir compte de ces faiblesses. Le poker n'est pas une bataille machiste d'egos et de qui fera le mouvement le plus dangereux, mais une simple question de qui gagne les jetons à la fin. Comme toujours en No-Limit, c'est l'erreur la plus grosse qui vous coûtera tout à l'opposé des douzaines de petits pots gagnés, donc soyez vigilants et faites en sorte que ce soit votre adversaire qui la fasse, pas vous – il y a des chances que ce soit relié à une erreur de stratégie comme celles citées ci-dessus (si votre jeu de poker général est correct). Donc, analysez-les bien à la fois chez vous et chez vos adversaires.

Le Limit Hold'Em

Le Limit Hold'Em est un jeu un peu différent en « heads-up », où la position joue un rôle moindre, bien que tout de même important. C'est essentiellement une guerre psychologique d'agression. Vous devez relancer du bouton avec n'importe quelle main et plus souvent que d'habitude suivre jusqu'à la rivière si vous avez n'importe quelle partie du tableau, essayant de vous impliquer dans tous les coups possibles si vous pensez être devant. En Limit Hold'Em, à l'inverse du No-Limit , vous pouvez faire quelques grosses erreurs (en fait elles peuvent parfois tourner en votre faveur si vous semblez être presque «inbluffable»), mais vous ne pouvez pas vous permettre de faire beaucoup de petites erreurs, car ce sont elles qui vous tueront à la fin.

Les joueurs à hautes limites notamment sont hyper agressifs dans ce format, relançant et sur-relançant souvent avant le flop avec des mains qui ne le méritent pas, juste pour tromper leur adversaire et essayer de prendre l'initiative en bouleversant leur stratégie globale. De plus, tandis qu'en No-Limit les longues batailles sont rares étant donné qu'il y aura finalement un vainqueur décisif, en Limit cela peut durer des heures et des jours, car le facteur chance passe de l'un à l'autre et que le vainqueur au final est celui qui est psychologiquement plus fort pour supporter les coups du sort et la pression nerveuse de ces face à face.

Si cela semble trop pour vous, pourquoi ne pas commencer avec quelques petits « sit'n'go » en No-Limit où les choses atteignent une conclusion naturelle tôt ou tard. Vous pouvez aussi commencer à réfléchir à votre jeu pré-flop dans d'autres formats. Si vous êtes un joueur trop timide, sauvage ou passif, jouer quelques « heads-up » peut sonner comme un réveil et c'est un bon moyen de réparer en peu de temps une faille dans votre jeu qui autrement pourrait prendre des années à découvrir dans un format de parties à table complète.

NDR : découvrez le Heads Up sur la salle TonyG Poker avec un bonus offert de 75$ et 200% de bonus !

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?