WSOP 2017 EN DIRECT
2017 World Series Of Poker Le coverage du PSF Lille

Introduction à l'Omaha - Un Fort Potentiel

Introduction à l'Omaha - Un Fort Potentiel 0001

Tony est un joueur régulier en ligne et en salle qui vit en Angleterre. Il joue principalement au Texas Hold'Em et à l'Omaha (Hi-Lo également) en limit, pot limit et no limit, en parties d'argent et en tournois.

Introduction

L'Omaha est un jeu où les chances d'améliorer sa main existent à chaque tour de relance, c'est-à-dire au flop, au turn et à la rivière. Alors qu'au Texas hold'em, si vous touchez un jeu fort au flop, il y a de grande chances que votre main tienne, il n'est pas très fréquent qu'un joueur touche ensuite un jeu pour vous battre. Ce n'est absolument pas le cas à l'Omaha (High ou Hi/Lo) et par conséquent vos relances sont très importantes après le flop, tout particulièrement en pot limit.

Les jeux provisoirement max

Nous avons déjà vu dans un article précèdent que "les jeux provisoirement max" étaient dangereux et qu'une mauvaise analyse de votre main vous empêcherait de faire des profits. Car vous pouvez être amené à investir une grande partie de votre tapis dans un pot que vous avez toutes les chances de perdre. Avec quatre cartes en main, il n'est pas inhabituel de toucher le jeu max au flop, cependant toute euphorie doit être pondérée, particulièrement en pot limit. Dans ce cas, la taille du pot quand vient le flop est très petite comparée à ce qu'elle pourrait devenir si des relances du montant du pot survenaient au cours des tours de relances suivants.

Il est donc essentiel de considérer le potentiel de votre main par rapport à celles des autres joueurs. Alors que vous avez touché le max au flop, est-ce que votre main pourrait s'améliorer avec un certain tirage ou, plus pertinent encore, est-ce que vos adversaires pourraient toucher un jeu plus fort que le vôtre si certaines cartes sortaient au turn ou à la rivière à partir du flop déjà existant?

C'est primordial car vous ne voulez pas entrer dans une guerre de relance et sur relance si vos chances de perdre à la rivière sont très importantes. A l'Omaha, la plupart des joueurs vous suivront jusqu'à la rivière. Souvent, les joueurs doivent montrer leurs jeux gagnant à la fin des coups, parce que bluffer n'est pas si facile quand votre adversaire à 17 cartes dehors ou plus pour toucher une meilleure main que la vôtre.

Comment savoir si vous êtes en danger? Les cartes et les relances vous le diront.

Avant de vous donner quelques exemples, permettez-moi de vous rappeler l'une des règles de base pour gagner au poker, choisir soigneusement votre main au début d'un coup afin que celles-ci vous permettent au mieux d'optimiser le nombre de jeux max que vous pourriez toucher pour gagner.Il est préférable de prendre votre décision avant qu'un montant trop important de jetons soient investis dans le coup. De cette façon, vous pourrez éviter de vous embarquer dans des coups avec quelques tirages terriblement tentants, mais avec très peu d'amélioration possible.

Prenons l'exemple suivant :

Vous avez en main Ap Rk Vc 9c, une main décente mais pas spectaculaire, qu'il est préférable de jouer en étant en dernière position. Le flop vient Dk 10k Rp, vous avez donc touché la quinte et vous êtes temporairement max. Temporairement parce que les cartes à venir au board pourraient améliorer la main d'un autre joueur qui toucherait soit une couleur à carreau, soit à piques, ou un full, ou mieux encore. Avec les cartes fortes qui sont sortis, il est probable que d'autres joueurs aient touchés peut-être deux paires ou un brelan. Si il y a encore plusieurs joueurs dans le coup, il est à craindre que l'un d'eux ait deux carreaux en main.

Un joueur avec Ak Vp 9k 9p, ne jettera jamais sa main. En plus d'avoir touché comme vous la quinte max (les probabilités de partager une quinte avec des cartes fortes sont grandes car il y a de grandes chances que des joueurs avec des fortes cartes ne passent pas avant le flop), et ce joueur possède également un tirage couleur max.

Un joueur avec 10t 10k 8k 7c, restera probablement aussi dans le coup avec un tirage couleur mais aussi un brelan de dix et encore deux cartes à venir pour toucher un full. Cette personne devrait bien sûr se méfier parce que qu'il n'a pas le brelan max et que son tirage couleur relativement faible, pourrait être battu à l'Omaha par des mains plus fortes (DDxx, RRxx, Ak Vk xx).

Votre quinte max est donc probablement en grand danger, avec ce flop, vous avez peu de chance d'améliorer. Votre tirage couleur en main (à cœurs) a disparu au flop.

Vous devez toucher des bonnes cartes à la fois au turn et à la rivière pour faire un full, qui de toute façon serait plus faible vu que vous n'avez aucune paire en main. Si un roi et un neuf venaient au board vous auriez RRR99. Malheureusement, quelqu'un avec RDxx, ou R10xx vous battrait.

Pour résumer, toucher au flop la quinte max est plutôt une mauvaise nouvelle car cela pourrait vous coûter un bon paquet de jetons avant que l'on vous donne la preuve que vous êtes battus. C'est pourquoi la position est si importante à l'Omaha pot limit. Si vous avez touché la quinte max, et que vous êtes au bouton, vous avez le luxe de voir ce que les autres joueurs pensent de leurs mains, vous donnant ainsi la chance de voir la suite des évènement à moindre frais.

Les joueurs ayant une main avec de faibles tirages auront tendance à checker. La dernière chose qu'ils veulent c'est encourager une sur relance du montant du pot, éliminant ainsi leur chance de voir la carte suivante. Ceux qui ont déjà touché quelque chose pourraient miser, ainsi que ceux ayant beaucoup de tirages comme deux couleurs en mains alors qu'ils ont déjà touchés un brelan. Une si grosse relance pourrait vous faire comprendre que votre tapis est en danger avec de forte probabilité qu'un carreau sorte dans les deux dernières cartes du board, les chances sont similaires qu'un joueur touche un full s'il a déjà un brelan et pour finir une grande probabilité que vous partagiez le coup avec un autre joueur avec juste les cartes du flop. Un as ou un valet qui viendraient au board augmenterait ces chances

Si vous n'avez pas la position, vous ne savez pas ce que les joueurs vont faire après vous. Si vous miser, il est probable que vous soyez relancé du pot par un joueur ayant de nombreuses améliorations possibles en main, particulièrement un joueur qui aurait déjà touché la quinte ou un brelan. Au mieux vous serez payé, vous mettant ainsi à la merci de la carte qui va sortir. Checker pourrait être votre meilleure option afin de laisser la parole aux autres joueurs afin qu'ils vous dévoilent leurs jeux.

Conclusion

Toucher le jeu max au flop peut être un désavantage à l'Omaha et se révéler très coûteux en pot limit. D'une certaine façon, toucher un beau jeu au flop c'est trop tôt. L'Omaha se joue à la rivière parce que les tirages possibles des joueurs avec de bonnes mains au départ seront très nombreux au flop, ce qui entraînera de nombreuses relances. Il vaut mieux toucher son jeu au turn ou encore mieux à la rivière. Les joueurs dont les tirages ne sont pas sortis passeront. A ce moment là, une relance du pot peut être beaucoup plus efficace en éliminant les jeux à tirage.

Le plus important n'est donc pas tant que votre main soit forte au flop mais qu'elle s'améliore au turn ou à la rivière. Vous avez besoin de mains à forts potentiels à l'Omaha, qui vous permettent d'améliorer à chaque tour de relance.

(p : piques ; c : cœurs ;k : carreaux ; t :trèfles)

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?