EN DIRECTEvents
PokerStars Championship Prague
888poker
New poker experience at 888poker

Join now to get $88 FREE (no deposit needed)

Join now
PokerStars
Double your first deposit up to $400

New players can use bonus code 'STARS400'

Join now
partypoker
partypoker Cashback

Get up to 40% back every week!

Join now
Unibet
€200 progressive bonus

+ a FREE Unibet Open Qualifier ticket

Join now

Introduction à l'Omaha- Une mise à l'épreuve de votre foi

Introduction à l'Omaha- Une mise à l'épreuve de votre foi 0001

Tony est un joueur régulier en ligne et en salle qui vit en Angleterre. Il joue principalement au Texas Hold'Em et à l'Omaha (Hi-Lo également) en limit, pot limit et no limit, en parties d'argent et en tournois.

Introduction

Quand j'ai commencé à jouer à l'Omaha sur Internet, ce fut exclusivement à des tables de limit. Le pot limit Omaha était à des années lumières de moi. Pourquoi donc et comment ai-je fini par jouer au pot limit ? Après avoir fait le grand saut, quels furent les résultats ?

Je vais essayer de récapituler mon processus d'apprentissage afin de répondre à toutes les questions que se posent le plus souvent les nouveaux joueurs d'Omaha. Etes-vous motivé par le désir de progresser, d'apprendre ou par la cupidité ?

Des débuts limités

J'ai commencé à jouer au poker en ligne en apprenant à perdre. Chaque fois, je déposais du crédit avec ma carte et perdais l'argent gagné la journée au travail. C'est après avoir rechargé mon compte un certain nombre de fois et après avoir lu des livres de poker, que finalement, j'ai commencé à comprendre le texas Hold'Em et à me constituer une cagnotte. Dès lors que j'eus le sentiment de maîtriser le jeu, je m'aventurai à d'autres tables que celles de limit Texas Hold'Em.

Il me paraît essentiel de signaler que mon apprentissage eut lieu avant que le poker commence à passer régulièrement à la télévision. Cela signifie que je n'ai pas commencé à jouer sur Internet avec la tête pleine des shows télévisés montrant des joueurs intrépide misant leur tapis sur une carte à venir à des parties de No Limit. Au contraire, je n'avais aucune envie de jouer au No Limit. Non monsieur !

Mon but au départ était de jouer des parties de limit et je fus rapidement convaincu que l'on pouvait gagner de l'argent, et souvent en perdre, en jouant uniquement à ça. J'étais donc décidé à jouer exclusivement au limit. Je n'avais aucune envie de miser tout mon argent sur un coup. De nos jours, les nouveaux joueurs qui sont résolument aventureux miseront tout ce qu'ils ont en no limit, bien qu'ils soient des joueurs médiocres. Permettant ainsi aux autres joueurs de gagner de l'argent, ce dont je ne me plains pas !

Ainsi à l'époque, je passais directement des parties de limit hold'em aux tables de limit Omaha. Ayant acquit une certaine maîtrise du jeu, et seulement après, je me dirigeais doucement vers le pot limit Omaha. Mon idée était que « c'est seulement du Pot Limit, pas du No limit, on devait donc pouvoir limiter les dégâts ». Ce qui est bien sûr complètement faux !

Les revirements de situation

Tout allait pour le mieux quand j'eus ce que je pensais être une bonne main pour faire une grosse relance. C'était à l'époque où il n'y avait pas sur Internet de parties peu chères. Les plus petites tables étaient celles à $0.5/$1 les blinds, qui permettait de s'asseoir avec un maximum de $100, ce qu'avais mis devant moi. Je fus rapidement battu et dus dire au revoir à mes $100. Ce n'était déjà pas mal pour quelqu'un qui n'était pas habitué à miser de grosse somme au poker. J'essayais encore un autre jour avec les mêmes résultats. Je décidais donc d'arrêter là et de retourner à mes tables de limit.

Cependant, je continuais de regarder les parties de pot limit avec fascination, principalement parce qu'il y avait un joueur qui réussissait à multiplier plusieurs fois ses $100, et arrivait à gagner régulièrement des coups, parce qu'il avait le talent de mettre le tapis des autres joueurs en péril avec ses relances du pot.

Finalement, je décidais de jouer très prudemment jusqu'à ce que vienne le moment de toucher une main fantastique et soit tout perdre soit gagner gros. Le moment était venu de glisser vers le pot limit, mitrailler de relance et fermer les yeux !

En fait, je finis par les ouvrir car il était très ennuyeux d'attendre, de regarder et d'espérer un signal "gagnant". Et soudain, j'ai vu un pot gigantesque venir vers moi après qu'un ou deux joueurs m'aient payés ma relance. Tout à coup, c'était moi le plus gros tapis. Un ou deux gains supplémentaires et j'étais en position de miser de façon plus détendu en sachant que je ne perdrais pas tout si les cartes ne sortaient pas à mon avantage.

J'ai depuis réalisé que lorsque cela se produit, je me retrouve dans une situation confortable où rien ne peut me perturber. Je mise quand je le dois, relance quand il faut et passe quand c'est nécessaire. A de nombreuses reprises j'ai transformé ma mise initiale de $100 en $700 ou $800. C'est ce que j'appelle alors, faire ma journée.

Ce n'est cependant pas régulier. J'ai découvert une vérité absolue, celle que le pot limit est incroyablement « volatil ». Je lis parfois les "blog" de gros joueurs, l'un d'eux est un joueur régulier d'Omaha Pot Limit à $10/$20 ou plus, où les pots sont de plusieurs milliers de dollars. Un jour, après plusieurs mauvais coups, il était perdant de $8000. A la fin de la journée, il était gagnant de $17 000.

A l'Omaha Pot Limit, vous devez relancer sur les coups que vous avez 60% de chances de gagner parce que le pot vous rapportera beaucoup plus que 60% de votre mise si vous l'emportez. Les relances au pot limit sont exponentielles par nature. Chaque fois que le pot est relancé, le joueur suivant peut relancer de nouveau du montant du nouveau pot.

Conclusion

J'ai intitulé cette article "une mise à l'épreuve de votre foi " pour une très bonne raison. Si vous n'êtes pas habitué ou si vous ne vous sentez pas à l'aise avec de grosses relances au poker, vous devez vous préparer à faire un acte de foi pour jouer à l'Omaha Pot Limit. Vous devez avoir foi en vos capacités à lire les jeux et les relances des autres joueurs. Vous devez avoir foi dans vos facultés à vous ressaisir après une défaite et une lourde perte. Vous devez avoir foi dans vos connaissances et refaire la même relance la prochaine fois parce que les chances sont toujours de votre côté.

Et surtout, vous devez avoir la foi que ce que vous faites est correcte et que le jour viendra où vous serez dans la situation confortable où vous dominerez votre table !

Note: Mettez votre foi dans votre jeu à l'Omaha à l'épreuve sur Noble Poker[/I]

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?