EN DIRECTEvents
PokerStars Championship Prague
888poker
New poker experience at 888poker

Join now to get $88 FREE (no deposit needed)

Join now
PokerStars
Double your first deposit up to $400

New players can use bonus code 'STARS400'

Join now
partypoker
partypoker Cashback

Get up to 40% back every week!

Join now
Unibet
€200 progressive bonus

+ a FREE Unibet Open Qualifier ticket

Join now

Stratégie Poker - Contrôler sa peur

Stratégie Poker - Contrôler sa peur 0001

Bénéficiez de 100% de bonus jusqu'à 500$ sur Mansion Poker

Ce phénomène est corrosif. Elle vous empêche de pratiquer votre meilleur jeu et ronge votre stack. Elle altère votre taux d'agressivité, votre patience et votre self-control dont vous avez mis des années à maîtriser.

C'est la peur.

Maintenant : si vous avez peur de perdre, vous ne gagnerez pas sur la durée. Vous allez perdre petit à petit, comme si vous n'aviez aucune compétence. Vous aller terminer vos sessions beaucoup plus tôt et allez peut être protéger plus souvent vos petits gains. Mais, à la longue, vous serez perdant car vous n'allez pas prendre avantage de toutes les connaissances que vous avez accumulé, tout cela parce que votre peur va prendre le dessus.

Il existe de nombreuses sources de peur.

Certains joueurs ont peur de perdre de l'argent. Ils ont peur de perdre une certaine somme d'argent qui pourrait avoi un impact psychologique. Ils voient une mise de 20$ comme un demi-plein d'essence. Ils voient un pot de 1 500$ comme le remboursement d'un crédit. Et ils ont peur de perdre cet argent. Iils jouent avec « la peur au ventre ».

D'autres ont peur pour des raisons plus psychologiques. Ils jouent pour leur ego. Une perte, n'importe quelle perte, touche leur estime personnelle. Certaines personnes mettent du temps à se remettre de ce genre de dommage, ils évitent de se confronter à ce genre de situation.

Voici un exemple.

Horace adore l'aspect « compétition » au poker. Il se rend dans une salle de poker la plus proche de chez lui, demande de se faire changer ses 1.000$ et se rend à une table de 20$/40$. Il est plein d'optimisme.

La partie est composée de 4 ou 5 très bons joueurs – des joueurs loose qui adorent mettre leur argent sur des mains à risques. Ce ne sont pas des joueurs professionnels – rien à voir avec les joueurs contre qui il a l'habitude de jouer. Cette table est un aquarium à "fish".

Connaissant cela, sur la toute première main, notre héro touche une paire d'As. Il est max et décide de miser beaucoup. Trois joueurs loose le suivent jusqu'à la river. Ils sont rentrés dans le coup avec une Paire, un tirage Flush ou rien du tout. Ils s'en moquent, ils voulaient juste le suivre. Il gagne la main et remporte un énorme pot – plus de 500$ de profit sur une seule main.

Il continue et protège ses gains en resserrant son jeu. Il ne tente même pas d'attaquer lorsqu'il se voit en tête. Il attend des As ou des Rois pour rentrer dans le coup. Après une heure de jeu, il a perdu près de 100$ à cause des Antes et des Blinds, et touche enfin une paire de Rois. Il joue cette main de façon agressive et se retrouve encore avec trois payeurs. Il ne touche rien et perd sur la River.

Il joue encore 20 minutes, reperd à peu près 100$, mais il est encore positif de 100$. Les autres joueurs sont de plus en plus agressifs et notre héro a peur de reperdre un coup et devient donc beaucoup plus passif. Il finit sa session avec quelques centaines de dollars en moins, au lieu d'être positif de 100$.

« L'heure est venue de vous laisser » conclut-il. Et il s'en va.

Il est une victime de la peur.

Ce n'est pas un problème de vigueur. C'est la peur de perdre. Et cela le fait quitter une situation où il aurait pu faire des profits.

Certains d'entre vous doivent se dire que ce joueur passe à côté d'un beau profit. Vous devez également vous dire qu'Horace évite tout risque de perdre en sortant de la table. Vous avez tort. Vous voyez, Horace quitte peut être la table, mais il a raté une opportunité de faire beaucoup de profit. Ainsi, dans le long terme, il sera perdant.

Explications. Inversons la situation. Il touche une paire de Rois dès la première main, il est suivi par trois joueurs qui cherchent à toucher leurs cartes. Il perd le coup et se retrouve avec la peur de jouer durant le reste de sa session, jusqu'à se qu'il se retrouve gagnant. Suite à cela, la peur au ventre, il jouera des mains de façon prudente afin d'éviter de perdre à untre coup. Il perdra des petits pots, encore et encore, et repartira de la table, en ayant perdu beaucoup.

Voici comment résoudre ce problème.

Certains suggéreront de rester tant que la situation vous est profitable. Le problème est que cela requiert raison et analyse pour savoir jusqu'à quand rester à la table. Pensez aux joueurs qui ont perdu des centaines de dollars et qui continuent de dire : « Mais la partie m'est favorable.»

Première suggestion. Jouez avec un stack désordonné. Laissez votre stack en fouillis, cela vous évitera de savoir combien vous avez, et ainsi vous n'allez pas savoir si vous êtes positif ou négatif à la table.

Ensuite, fixez vous un temps limite. Faites une session de 6 heures ou plus, pour aiguisez vos capacités. Ne fixez pas votre heure de sortie selon la taille de votre stack.

A la fin de chaque session, passez 15 minutes à prendre des notes sur votre session. Pensez à noter chacun des joueurs. Comparez ensuite si votre analyse correspond bien avec ce que vous avez gagné ou perdu.

Pour tous ceux qui ont peur de perdre de l'argent, il existe une solution simple. Premièrement, soyez sûr de jouer en fonction de votre bankroll. Oubliez votre ego. Gagnez la confiance, en jouant à de petites limites pour ensuite augmenter une fois la confiance acquise.

Deuxièmement, prenez suffisamment de jetons pour être confortable à la table. Si vous êtes sur une table de 2$/4$, prenez 500$. Si c'est une table de 5$/10$, prenez 1000$. Si vous ne pouvez pas vous permettre de mettre autant d'argent, jouez à une limite inférieure et forgez vous une bankroll adéquate pour ensuite passer au stade supérieur.

Ce que vous devez faire, c'est de vous forger une bankroll assez confortable pour vous permettre de ne plus penser à l'argent.

Troisièmement, créez-vous un compte spécialement dédié a poker. Ne mélangez pas l'argent consacré poker avec l'argent de tous les jours. Si vous le pouvez, mettez cet argent dans une boite. N'y rajoutez jamais d'argent qui devait à l'origine être consacrée à votre vie de tous les jours.

Ainsi, vous éviterez de penser à l'argent lorsque vous jouerez. Finalement, si vous vous rendez compte que vous n'arrivez pas à éliminer la peur qui est en vous, il y a deux options possibles. Vous devez soit arrêter complètement de jouer ou faire des sessions tellement courtes que vous ne penserez pas à la peur. Pour certains joueurs, la peur est quelque chose qui les hante constamment. Dans ce cas, quittez la partie assez tôt pour éviter que la peur ne ronge votre jeu ainsi que votre stack.

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?