Agression - Etre agressif sur le flop avec une main forte

Agression - Etre agressif sur le flop avec une main forte 0001

Pour beaucoup de joueurs expérimentés, mon propos relèvera sans doute de l'évidence. Mais pour certains joueurs qui apprennent le jeu, ceci pourra être considéré comme un conseil solide. Je veux discuter de la situation suivante : lorsque vous devez miser, relancer et sur-relancer sur le flop.

Quand faut-il « ouvrir le feu » avec de grosses mains ?

Vous avez « flopé » une couleur faible ou moyenne

Si vous avez 8♥10♥ et que le flop est K♥7♥3♥, commencez à relancer sur le flop. Cela présente un triple avantage :

(1) cela vous fait gagner les chips des joueurs avec peu ou pas de « outs »,

(2) cela vous fait gagner les chips des joueurs avec un tirage,

(3) cela peut pousser hors du pot des mains dangereuses.

Sur ce troisième point, on peut se demander comment cette tactique poussera réellement hors du pot des mains dangereuses. Nous savons tous très bien qu'une personne avec un As de cœur suivra les mises et les relances sur le flop parce qu'il a le tirage max. Mais il reste que parfois, personne n'a d'As ou de Reine de cœur dans ses cartes fermées. Attention toutefois, un joueur peut avoir le Valet de cœur. Ceci est un réel danger pour vous sur ce pot. Si vous aviez le Valet de cœur sur ce flop et qu'il y avait une mise et une relance en face de vous, il serait très difficile d'espérer que votre couleur sera la meilleure si vous la réalisez. Donc de nombreux adversaires (même les plus larges) seront beaucoup plus enclins à se coucher.

C'est exactement ce que je veux qu'il arrive quand je deviens agressif sur ce type de flop. Je sais que je ne vais pas pousser hors du coup deux tirages à une grosse couleur, mais parce que je ne suis pas toujours contre des adversaires qui détiennent l'une de ces deux cartes, je veux mettre un maximum de pression sur les mains restantes susceptibles de me battre.

Je me rappelle de quelques pots ou j'ai flopé une petite couleur avec 5-6 assortis (ou quelque chose s'en approchant) et où j'ai été très agressif sur le pot. Certains adversaires se sont couchés derrière moi, et quand le quatrième cœur est tombé sur la River et que j'ai abattu mes mains, je gagnais toujours. L'adversaire qui m'a suivi sur le flop avait une main forte mais pas de cœur du tout. Un adversaire qui s'était couché sur le flop a tapé sur la table et a dit : « J'ai jeté le J♥/10♥/9♥…etc. ». Mais parce que j'ai relancé sur le flop ils ont pensé que, soit moi, soit le miseur de départ avait un tirage couleur à l'As. A partir du moment où la plupart des joueurs sont suffisamment intelligents pour se coucher quand ils pensent qu'ils tirent pour la mort, jouer agressivement sur le flop dans ce genre de situation peut être bénéfique. Occasionnellement, ils jetteront même un tirage couleur à la Reine dans cette situation. Mais cela dépend à quel degré ils jouent serrés.

Que faire si vous êtes sur-relancé par le miseur original ? Vous pourriez commencer à penser qu'il ou elle possède une meilleure couleur. Voila mon analyse et mon approche. Si je flope une petite ou moyenne couleur et que mon adversaire mise, je le relancerai immédiatement (comme vous le savez maintenant). Si ce joueur me sur-relance, je le cape avec l'intention ensuite de faire parole et suivre jusqu'à la River. La plupart du temps, ce joueur a AK, ou peut être un brelan. Ils vous sur-relancent sur le flop parce qu'ils pensent que vous n'avez pas encore la couleur. En conséquence, ils essayent de vous mettre autant de pression que possible. D'un autre côté, vous ne voulez pas vous piéger vous-même. De plus, s'ils ont un tirage pour une couleur à l'As, ils ne se coucheront pas sur une relance au Turn. Le mieux est donc d'opter, et pour parole, et pour suivre jusqu'au bout.

Au passage, une petite remarque. Si je cape sur le flop et que ce joueur ensuite fait parole sur le Turn, je suis tenté de miser. Cependant, vous devez garder en tête que si joueur a la couleur max, il pourrait tenter une embuscade (« check-raise »). Si c'est le cas sur le Turn, vous êtes dans une situation difficile et il est peu probable qu'il le ferait sans une couleur. Difficile de se coucher et difficile de suivre jusqu'au bout après cela. Le plus souvent la décision dépendra du type d'adversaire.

Vous avez « flopé » un brelan

Je mise avec un brelan sur le flop. De nombreuses personnes vous diraient que vous devriez sous-jouer. Mais vous devez considérer la raison pour laquelle vous deviez sous-jouez une main. Si j'ai la couleur max sur le flop, je vais sous-jouer de temps à autres pour appâter des joueurs dans le pot et avoir quelques suiveurs de plus sur le Turn. Cependant je sous-joue parce que je veux cacher ma main. Si j'ai 3-3 et que le flop est J-9-3, combien d'adversaires vont honnêtement me mettre sur un brelan de Trois quand je mise ou relance sur le flop ? La force de ma main est totalement masquée. Commencez à construire le pot ! J'aime particulièrement quand je suis capable d'isoler un ou deux joueurs avec une grosse paire. Contre cette sorte de main, je suis un gros favori. Je miserai ensuite tout du long jusqu'à la River et je relancerai toute personne qui misera (à moins que le Board ne devienne particulièrement dangereux, comme J-9-3-10-Q)

Si quelqu'un relance ma mise sur le flop, ma réaction dépendra de ma position et du type d'adversaire en face de moi. Si je mise avec un Brelan d'une position précoce et qu'un joueur me relance, je pourrais décider de suivre et ensuite réaliser mon embuscade sur le Turn. Vous devez être absolument sûr que votre adversaire misera si vous suivez sur le flop. Faites ensuite parole sur le Turn. Si c'est un adversaire rusé ou solide qui pourrait vous avoir relancé sur le flop pour obtenir une carte gratuite, cela pourrait valoir le coup de le sur-relancer sur le flop et ensuite de miser sur le Turn.

Vous avez « flopé » une suite

Retournez voir mon article "J'ai flopé une suite max" pour une analyse plus complète et pour savoir pourquoi c'est important d'être très agressif avec cette main sur le flop.

Que faire avec AK avec un bon flop ?

J'utilise une approche différente avec AK que celle que je préconise pour les mains dont j'ai parlé précédemment;

Disons que j'ai AK et que le flop est A-7-6 ou K-8-10.

De nombreux joueurs pensent que vous devriez attaquer dès le flop. Je suis en général intéressé par le fait de savoir qui aime le flop. Si j'ai la position et qu'un joueur en position intermédiaire mise, je pourrais juste suivre et essayer de l'encourager à miser encore sur le Turn. S'il le fait, je peux relancer et l'isoler, poussant dehors tous les tirages. La plupart des parties de Hold'Em peuvent être un peu larges et alors qu'une relance sur le flop ne réduira pas toujours le nombre d'adversaires, une relance sur le Turn permet d'habitude de distinguer les petits des gros poissons. AK, d'une certaine façon, est vulnérable contre de nombreux adversaires même si vous flopez un As ou un Roi. Il est mieux d'isoler un adversaire avec un petit « kicker » et seulement trois « outs ». Si vous relancez sur le flop et ensuite misez sur le turn, vos adversaires sur des tirages ou avec des paires moyennes pourraient vous suivre sur le flop et sur le Turn. Alors au lieu d'avoir en face de vous un seul adversaire sur la River avec trois « outs » vous vous retrouvez en face de trois adversaires qui collectivement ont 14 « outs » contre votre main. Dites moi quelle situation vous préférez ?

Donc, en un mot, je ne serai pas toujours agressif avec AK sur le flop. Je préfère parfois attendre jusqu'au Turn quand j'ai plus de chances de pousser dehors les joueurs à tirage.

NDR: Découvrez la salle TonyG Poker et son bonus exclusif de 200% jusqu'à 600$ pour les joueurs PokerNews

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?