Cash Games Poker – Lecture du jeu : exemple II

Cash Games Poker – Lecture du jeu : exemple II 0001

Dans le premier article de cette série en deux parties, j'ai parlé de la capacité de voir les cartes cachées de vos adversaires, comme si vous aviez ces lunettes à rayons X qu'on trouvait dans le temps au dos des bandes dessinées. J'ai déclaré que les cartes de vos adversaires pouvaient être devinées par une combinaison entre leurs cartes exposées et leur action de mise. Je vous montre aujourd'hui un autre exemple de cette technique.

Vous avez une paire « splité » (une carte fermée, l'autre sur le flop) avec un 6 en « kicker ». Vous avez relancé sur la « third street » et deux joueurs ont suivi. Sur la quatrième carte, vous tirez un 3 non assorti. Vos adversaires ont {9-Clubs}{j-Spades} et {6-Hearts}{8-Clubs}. Vous débutez à nouveau la mise, avec votre As comme la plus haute carte exposée. Ils suivent tous les deux.

Vous êtes vus comme un joueur relativement direct, serré et agressif. Vous ne connaissez pas bien vos adversaires, mais ils semblent être des joueurs réfléchis typiques de «mid-limit ». Ils ne vous semblent pas idiots. Ils ont été sélectifs au cours des mains qu'ils ont jouées jusqu'à présent et ils n'ont pas été sauvages.

Sur la « fifth street », vous touchez un autre 3. Un de vos adversaires touche un {3-Hearts}. ; l'autre touche une {q-Hearts}.. Le tableau ressemble à cela :

VOUS: ({a-Clubs}{6-Spades}){a-Spades}{3-Clubs}{3-Spades}

SUE: (x x ){6-Hearts}{8-Clubs}{3-Hearts}

JOE: (x x ){9-Clubs}{j-Spades}{q-Diamonds}

Vous avez une double paire aux As. Vous misez. Sue suit. Joe relance. Maintenant mettez vos lunettes à rayons X. Que voyez-vous ?

Vous comprenez le fait que Sue suive. Elle cherche probablement une couleur, ayant débuté avec une « 3-flush », décidant de suivre votre mise sur la quatrième carte et attendant de voir si elle touche un tirage couleur sur la cinquième carte. Elle sait que vous avez certainement deux paires, mais étant donné qu'elle a un tirage couleur, elle pense que c'est un bon « call ». Vous la mettez sur un tirage couleur. Mais que peut avoir Joe ?

Un débutant au poker pourrait dire qu'il est impossible de savoir ce qu'il a. Les joueurs peuvent bien relancer sur un bluff ; il pourrait bluffer.

Mais vous avez l'expérience et la connaissance qui fonctionne comme un rayon X quand vous scrutez votre adversaire et ses cartes. Il y a peu de chances qu'il bluffe, n'est ce pas ? Il y a toujours un suiveur et il sait qu'il y a peu de chances que vous vous couchiez si vous avez une double paire aux As que vous représentez. Vous devez reconnaître qu'il a une main légitime.

Il y a des chances qu'il ait touché sa suite, s'il a commencé avec 8-9-T, puis obtenu une « 4-straight » sur le tournant. Ou peut-être a-t-il commencé avec une paire cachée de Dames et il a touché un brelan de Dames. Vos lunettes ne sont peut-être pas capables de deviner la main spécifique qu'il a, mais vous pouvez être sûr qu'il a quelque chose.

Voyons maintenant comment vous devez chercher quoi faire en fonction de votre lecture. C'est un moment difficile.

Dans tous les cas, si un adversaire a touché une suite ou un brelan, et que l'autre est sur un triage couleur, vous êtes loin derrière même si votre main s'est largement améliorée en touchant une seconde paire. Votre perspicacité vous a aidé à voir ce que peuvent avoir vos adversaires. Mais êtes-vous suffisamment disciplinés pour bien agir ?

Vous avez trois cartes qui vous donneront un full, étant donné qu'un As, un 3 et un 6 sont morts. Lorsque vous ajoutez les cartes qui ont été jetées, les cartes exposées et vos cartes, vous vous rendez compte qu'il y a 39 cartes non vues. Trois des 39 cartes vous donneront un full, ce qui signifie que vous êtes à moins de 13 contre 2 pour toucher votre main sur la rivière. Et si vous relancez votre adversaire qui a désormais un brelan de Dames, vous êtes encore plus loin de gagner car il pourrait toucher un full aux Dames. Cela voudrait dire que deux de vos fulls perdraient, abaissant vos chances de gagner avec votre main aux environs de 10 contre 1.

Le pot vous offre une cote de 9 contre 2 seulement pour que vous suiviez. Ce n'est pas un bon call. Vous devriez jeter.

Il est bien sûr tentant de suivre.

Mais l'avantage des lunettes à rayons X ne peut vous être profitable que si vous pouvez poursuivre avec votre lecture et le bon choix.

NDR: qualifiez-vous pour les WSOP sur Everest Poker

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?