EN DIRECT Marrakech Poker Open

Le Psy du Poker : le « table talk »

Le Psy du Poker : le « table talk » 0001

Il existe littéralement une douzaine d'articles consacrés à la psychologie du « table talk », les discussions autour de la table. Aujourd'hui je voudrais parler du « table talk » et des appels au personnel de salle. Souvenez-vous qu'un bon joueur fera attention à tout ce qui se dit à la table y compris les interactions avec les croupiers et le personnel de salle.

Regardons un exemple qui s'est déroulé il y a peu. Je jouais dans un tournoi à petit « buy-in » lorsque l'incident suivant eut lieu. Un joueur débutant était à la grosse blind, c'était le troisième tour de blinds et il ne disposait que de gros jetons. Le débutant a donc poussé 500 pour couvrir la grosse blind de 100. Alors que l'action était encore en cours, il a demande au croupier sa monnaie. Le croupier lui a répondu : « Quand ce sera à vous de parler. » Un joueur en position centrale relance à 500 et lorsque l'action arrive à la grosse blind, le croupier dit : « OK, c'est à vous, vous suivez ? »

Le joueur dit : « Oui »... mais ce faisant, il attrape ses jetons pour relancer et dit : « Je relance. » Le croupier prend un air accablé et appelle le personnel de salle pour raconter l'histoire mais il la raconte de cette façon : « Le joueur a dit : "Je suis" ». Le personnel décide donc que l'action est un « call ».

Cette petite histoire se serait arrêtée là si un autre joueur à la table n'avait pas parlé : « Excusez-moi, je suis d'accord avec votre décision mais l'action ne s'est pas passée comme cela » a-t-il dit au personnel. Alors qu'il racontait l'ordre correct des événements, le croupier a de nouveau eu ce même regard ébahi. Le personnel a écouté, s'est ensuite excusé pour l'attitude du croupier, mais il a de nouveau déclaré qu'il y avait bien un « call ».

C'est une situation intéressante, mais c'est au « table talk » que nous allons nous intéresser. Quiconque ne savait pas encore que le joueur à la grosse blind était un débutant le sait désormais. Plus important, tout le monde a su que le joueur qui a parlé était :

a) Un joueur bien documenté

b) Un joueur honnête

c) Un joueur qui connaît les règles

d) Un joueur qui suit l'action de près

On peut penser, et c'est le cas, que ce joueur a élevé son image à la table, mais il est évident que la question est la suivante : était-ce bien son intention ? Souvenez-vous que chaque action à la table est observée, jugée et utilisée par d'autres joueurs pour apprendre sur votre jeu. Est-ce que cet appel du staff était un évènement suffisamment important pour que ce joueur se dévoile ? Le joueur a très certainement voulu renforcer son image, auquel cas, mission accomplie. Cependant, les joueurs dévoilent bien trop souvent des informations personnelles inutiles alors que la règle devrait être :

« Moins ils en savent, mieux c'est. »

Réfléchissez à cela la prochaine fois qu'un appel du staff a lieu à votre table; si vous n'avez pas à être directement impliqué, peut être est-il préférable de ne pas le faire. Tenez compte de qui prend la parole, de ce qui se dit et en particulier de celui qui fait appel au staff. Généralement, c'est le croupier qui le fait. Mais est-ce le croupier qui s'est rendu compte de l'incident ou bien est-ce un autre joueur ? Comment ont réagi les joueurs face à l'appel du personnel de salle et à sa décision ? Est-ce qu'un joueur s'est retrouvé « on-tilt » quand l'appel du staff a eu lieu à son encontre ? Est-ce qu'un joueur s'est mis en colère et a exigé le staff tout de suite ? Et si tel est le cas, était-il vraiment furieux ou bien est ce que c'était du cinéma pour asseoir son image à la table ?

Tout ce qui se passe à la table est bon à prendre et à considérer pour l'analyse de vos adversaires. Ne faites pas de pause lorsque le staff est appelé ; pas quand une information gratuite est sur le point d'être donnée.

NDR : jouez avec Gus Hansen et Andy Black sur Fulltilt Poker

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?