Développer une stratégie gagnante en Sit'N'Go

How to Develop a Winning Sit-and-Go Tournament Strategy
Partagez moi
  • Présentation des formats de sit-n-go et de la nécessité d'adopter une bonne stratégie

Les Sit-and-go sont aujourd'hui un des formats les plus populaires dans le poker avec des milliers de parties disputées chaque jour tout autour de la planète sur les sites de poker en ligne. Il s'avère donc judicieux d'élaborer la bonne stratégie pour devenir un joueur gagnant dans cette discipline.

Qu'est-ce qu'un Sit-and-Go ?

Ceux qui débutent dans le poker peuvent se demander ce qu'est un sit-and-go (ou SNG) ? Il s'agit de tournois qui contrairement aux tournois classiques ne démarrent pas à une heure précise mais quand le nombre de joueurs requis est atteint, n'offrant évidemment de possibilité d'inscription tardive.

Les SNG les plus communs sont les heads-up (l'action débute dès que deux joueurs se sont enregistrés), les six-max et les neuf ou dix-max (intitulés les "full rings" qui débutent là aussi dès que la table est complète.)

Au cours des dernières années, les SNG multi-table sont devenus très populaires. Comme les SNG à une table, ils débutent quand le nombre de sièges disponibles est atteint et paient un nombre de joueurs identiques à chaque fois.

Les structures des différents SNG varient, il existe des SNG classiques, Turbo, Hyper-Turbo, avec pour chaque catégorie des stratégies différentes.

Instructeur pour CardRunners, Collin Moshman explique les différences de stratégie selon le format dans une vidéo (en anglais) :

Pourquoi les tournois Sit-and-Go sont aussi populaires ?

Comme évoqué précédemment une des raisons de leur succès est que les SNG se déroulent en permanence. La variance est bien connue des joueurs de poker et l'un des moyens de la contrer est de jouer fréquemment. Comme les SNG se disputent toute la journée et qu'il est relativement simple d'en jouer plusieurs simultanément - particulièrement si vous avez appris les bases de la stratégie en SNG - il est possible de jouer des dizaines de ceux-ci lors d'une session.

Une autre raison pour jouer des SNG est qu'il est facile de planifier la durée d'une session, mais aussi de prévoir ce que peut coûter ou rapporter une session. En jouant des SNG similaires en taille et en structure, on sait à quelques minutes près la durée de jeu, ce qui est quasiment impossible avec des tournois multi-tables.

Qu'est-ce qu'une stratégie gagnante en SNG ?

Contrairement aux autres disciplines du poker dans lesquelles un joueur peut choisir de multiples styles de jeu pour être un joueur gagnant, il convient d'adopter une stratégie beaucoup plus structurée si vous voulez gagner de manière significative. Avec un nombre de places payées et une échelle de paiement identique pour chaque SNG de même taille, il est par exemple possible d'avoir une stratégie efficace basée sur les mathématiques, intitulée ICM, quand la bulle survient.

La plus répandue des stratégies en sit-n-go est de jouer tight durant les premiers niveaux quand les blinds sont petites et d'augmenter son agressivité quand les blinds sont devenues plus élevées et les stacks plus réduits en proportion, avec souvent une tactique simple consistant à envoyer son tapis quand les stacks sont descendus autour des 10 blinds. Le fait de folder la majorité de ses mains et de partir all-in quand on décide de jouer est une variante de la stratégie "push or fold."

Cette stratégie est employée par de nombreux regulars des SNG, mais il y a quelques joueurs qui préfèrent jouer un jeu de style loose-agressif dès les premiers niveaux pour essayer de se construire un stack important en prévision de la bulle. Cette option peut permettre de récolter plus de victoires mais comporte des risques et des faiblesses.

Stratégie Sit-and-Go : l'ICM à la bulle

L'Independent Chip Modeling (ICM) est une notion qu'un joueur doit maîtriser pour perfectionner sa stratégie en SNG. L'ICM permet à un joueur d'évaluer le rapport risque-récompense dans certaines phases d'un SNG (ou d'un tournoi), par exemple à la bulle ou encore quand tout le monde est dans l'argent, en calculant l'équité, une notion essentielle dans ces moments-clés.

En utilisant les calculs ICM, il est possible de déterminer s'il est correct ou non de partir à tapis ou de payer un tapis. Ainsi avec certaines répartitions de tapis, il peut être correct en terme d'équité de folder une main aussi forte que {a-Spades}{k-Diamonds} face à un shove d'un adversaire, même si payer peut souvent vous permettre d'ajouter plus de jetons à votre stack.

Dans le même ordre de calcul, il y aura des situaions ou la stratégie correcte en sit-n-go sera d'envoyer son tapis avec any tow cards, quelque soit leur faiblesse.

Les calculs liés à l'ICM sont assez complexes, il convient donc d'effectuer des recherches et de consacrer du temps à les étudier avant ou après avoir joué au poker. La bonne nouvelle est que dans les SNG on retrouve souvent les mêmes situations, il est donc facile de mémoriser les scenarii les plus communs. Tony Dunst explique dans la vidéo ci-dessous (toujours en anglais) l'importance de prendre en compte l'ICM dans un tournoi :

L'entrainement permet de se rapprocher de la perfection

Quelque soit l'activité - jouer du violon ou des sit-n-go - il est essentiel de s'entrainer, de s'entrainer et encore de s'entrainer. Rappelez-vous la première fois que vous avez conduit une voiture et comparez avec aujourd'hui !

Eh bien dans le poker et particulièrement dans les sit-n-go où suivre une stratégie - une méthodologie - précise permet de gagner sur le long terme, c'est la même chose. En pratiquant, en jouant, en appliquant la bonne stratégie, encore et encore, la stratégie s'affinera et s'inscrira dans votre mémoire. Vous pourrez l'appliquer sans même y penser réellement, vous permettant par exemple de multi-tabler efficacement et d'accroître ainsi vos gains.

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus