EN DIRECTEvents
PokerStars Championship Prague
888poker
New poker experience at 888poker

Join now to get $88 FREE (no deposit needed)

Join now
PokerStars
Double your first deposit up to $400

New players can use bonus code 'STARS400'

Join now
partypoker
partypoker Cashback

Get up to 40% back every week!

Join now
Unibet
€200 progressive bonus

+ a FREE Unibet Open Qualifier ticket

Join now

Stratégie Poker - Cinq conseils à suivre en tournoi

Stratégie Poker - Cinq conseils à suivre en tournoi 0001

Afin de remporter un tournoi, vous devez accumuler beaucoup de jetons et en perdre le moins possible. Les cinq conseils suivants ont été réfléchis dans ce but.

1. Trop de continuation bet et d'attaques post flop

Un tournoi consiste à jouer des centaines de mains. Pendant le déroulement de ces mains, vous effectuerez de nombreux continuation bet. La plupart du temps, cependant, vous aurez manqué votre flop et vous serez alors obligé de coucher votre main.

C'est pourquoi, soyez sensible à ces conseils:

a) Ne faites pas de C-bet 100% du temps

b) Ne faites pas de C bet trop importants

Ne placez qu'un continuation bet que si vous êtes sûr de faire passer votre adversaire ou lorsque vous êtes sur un bon tirage. Toutes ces pertes de jetons lors de vos C-bet vous coûteront chers sur le long terme.

Un autre aspect qui concerne le montant de vos C-bet. Vous verrez souvent des joueurs faire des relances standards de 2/3 du pot ou encore la totalité du pot. Cela est une erreur sérieuse, puisque sur le long terme vous y perdrez de l'argent ou des jetons. Faites alors en sorte que vos mises soient d'un petit montant. Si, par exemple, vous ne misez que la moitié du pot, vous devrez remporter 1 continuation bet sur 3 pour retomber sur vos pieds.

Quelques mains:

Votre main: {a-Hearts}{k-Hearts}

flop: {7-Hearts}{2-Hearts}{j-Diamonds}

Adversaire(s): 1

Vous avez ainsi touché un bon flop. Et même si vous avez manqué votre flop, vous avez un tirage qui justifie un continuation bet. Si vous êtes suivi, vous avez toujours une grande chance de remporter le coup.

Votre main: {k-Hearts}{q-Clubs}

Flop: {a-Spades}{8-Spades}{8-Clubs}

Adversaire(s): 3

Placez un continuation bet ici serait une erreur à mon avis. Tout d'abord, vous faites face à trois adversaires, ce qui augmente la chance d'être face à un as. A contrario, la chance de faire coucher 3 adversaires est moindre, donc accrochez vous à vos jetons sans attaquer.

2. Sur-jouer les mains dites "premiums"

Vous êtes en position tardive avec {a-Hearts}{k-Diamonds}. Un gros tapis en milieu de parole relance à quatre fois la grosse blinde. Vous réfléchissez quelques secondes et décidez de pousser le reste de vos jetons au centre de la table. Votre adversaire paye avec {q-Clubs}{q-Hearts}, et avant n'avoir eu le temps d'écrire "nh", vous êtes déjà sorti du tournoi.

Ce scénario arrive tout le temps, surtout durant les premiers levels d'un tournoi. Les bons joueurs voudront voir un flop avant de mettre tous leurs jetons avec hauteur as.

Au lieu de tout pousser avec cette main, il est plus judicieux de payer ou même de sur relancer. Si votre adversaire mise 100$, vous devez relancer à 400$. Peut être que votre adversaire pensera à coucher sa main et vous remporterez le coup, et, s'il décide simplement de payer, vous pourrez voir un flop et limiter la casse et ainsi rester dans le tournoi.

Utilisez cette même stratégie pour une main comme {j-Spades}{j-Diamonds}. Beaucoup de joueurs vont à tapis avec ce genre de mains pour ne pas subir un flop avec des grosses cartes affichées. Finalement, vous ne serez payé pre-flop que par des paires supérieures ou contre des mains ou vous aurez un pourcentage de 50/50. Jetez alors un coup au flop, et s'il n'y a pas de cartes hautes, faites une mise afin de situer votre main. C'est le poker. Poussez tous vos jetons avec cette main est plus considéré comme de la roulette russe que du poker.

3. Ne pas ajuster vos calls lorsque les blindes sont hautes.

En tout début de tournoi, vous seriez capable de payer une mise de 80$ avec {6-Clubs}{7-Clubs} pour voir un flop. Lorsque les blindes sont de 400/800, ce genre de call est plutôt cher.

La même chose peut être dites d'une petite paire comme {4-Diamonds}{4-Clubs}. Vous souhaitez toucher votre brelan, mais cela n'arrive qu'une fois sur 8. Donc si vous payez une relance de 2.400$ à huit reprises et que vous ratez votre flop 7 fois, vous aurez perdu 16.800 jetons sur ces 7 mains. Alors, la seule fois ou vous toucherez votre brelan, vous devez gagner au minimum 16.800 pour que ce genre de stratégie soit profitable. Je préfère garder mes 16.800 jetons dans ce cas là.

4. Ne pas voler les blindes

Plus vous allez loin dans un tournoi, plus vous vous devrez d'être agressif. Jouer tight est une bonne stratégie durant les premiers niveaux, mais au fur et à mesure que votre "M" fondra, vous devrez être de plus en plus actif en fin de parole.

Votre main: {k-Spades}{10-Diamonds}

Position; Cut off

Blindes: 300$/600$

Stack: 10.000$

Tout le monde se couche jusqu'à vous. Votre main n'est pas magnifique mais elle n'est pas dépourvue de tirage en tout genre. Elle est définitivement suffisante dans le but de voler les blindes. Relancez alors à 1.500 et voyez ce qu'il se passe. Si le bouton se couche et qu'un joueur en blindes paye, vous aurez au moins la position sur lui. Et, il ne pourra pas faire grande chose d'autre que de checker le flop s'il le rate. un simple continuation bet vous permettra de remporter le pot la plupart du temps, vous ajouterez alors 1.800 jetons à votre tapis.

Si vous patientez dans l'attente d'une main forte sans même voler les blindes, vous perdrez 900 jetons par tour, ce qui n'aura pas un effet positif sur votre tapis.

5. Aller chercher un tirage avec les bonnes cotes

Cela reste un véritable problème quand un joueur floppe un tirage couleur max et se prépare à tout payer pour toucher sa couleur. Sur certains sites, le tirage couleur max est perçu comme les "nuts" et les joueurs n'ont pas peur de pousser tous leurs jetons.

Votre main: {a-Hearts}{j-Hearts}

Flop: {5-Hearts}{9-Hearts}{q-Diamonds}

Votre tapis: 11.000$

Pot: 2.500$

Votre adversaire (tapis de 5.000$) mise 1.900. Devez vous payer ici? Non, parce que vous n'avez pas la bonne côte pour suivre.

Vous avez 35% de chance de toucher votre couleur mais vous devez payer 43% du pot pour cela. En plus de cela, votre adversaire est commis dans le pot, donc vous savez par avance qu'il va tout pousser à la turn. Ses 5.000$ sont suffisants pour mettre votre tapis en péril.

Laissez le pot et attendez pour un meilleur spot. Beaucoup trop de ces calls peuvent vous mettre parmi les rangs de short stack.

Conclusion:

Le but de cet article est de vous donner quelques conseils que vous devez suivre en tournoi. Bien sur, vous devrez prendre des risques de temps en temps, mais essayez tout de même de les minimiser.

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?