EN DIRECT Marrakech Poker Open

Stratégie Poker- Jouer hors de position

Stratégie Poker- Jouer hors de position 0001

Hors de position, cela veut dire que vous devrez prendre une décision avant vos adversaires. Si vous regardez vos statistiques, vous remarquerez que vous gagnerez plus de mains en fin de parole qu'en début. Avoir la position sur ses adversaires est très important. Jouer une main en position vous donne un grand avantage sur les autres joueurs de la table. Cependant, vous jouerez également énormément de mains hors de position. Vous pourriez, par exemple, vous asseoir en position UTG avec {a-Clubs}{k-Clubs}. Vous relancez à 4x la grosse blinde et vous êtes payé par le cut off et le bouton. Cela veut dire que vos adversaires baseront leur action su votre action au flop (check ou mise).

Sélection de la table

En cash game, vous avez l'option de choisir la table sur laquelle vous souhaitez jouer. Utilisez cela à votre avantage. En général, c'est une mauvaise idée de s'asseoir hors de position de joueurs agressifs ou avec des gros tapis. Vous vous asseyez hors de position lorsque votre adversaire est assit sur votre droite. Ainsi choisissez bien votre siège à la table en observant la table au préalable.

Lire vos adversaires

Une qualité que doit posséder tout joueur de poker est une certaine capacité à lire son adversaire. Cela devient encore plus important lorsque vous êtes assis hors de position. Quand vous jouez contre un inconnu, il est souvent pas bon de jouer une main tel qu'une top paire avec top kicker sans avoir un read sur votre adversaire. Lorsque vous vous asseyez hors de position, il est difficile de contrôler la taille du pot puisque votre adversaire mènera la danse. Alors, prêtez attention à votre adversaire et prenez des notes sur ce dernier.

Rater le flop

Normalement, les mains avec lesquelles vous relancez en début de parole doivent, en moyenne, être plus fortes que vos mains en fin de parole. Jouer des suited connectors comme {6-Hearts}{7-Hearts} sont plus difficiles à jouer qu'en fin de parole. Sachez que votre adversaire sait la plupart du temps que la range de main que vous relancez hors de position est plus serré que votre range en position.

Vous relancez hors de position avec {9-Clubs}{9-Diamonds} et vous avez un payeur. Le flop est {6-Diamonds}{a-Clubs}{j-Hearts}. Souvent, dans ce genre de situation, vous devez faire un C-bet, parce qu'il est assez probable que votre adversaire ai touché son flop. Si, cependant, votre adversaire vous revient dessus, vous devriez jeter votre main le plus rapidement possible. Cela est différent de lorsque vous jouez cette même main contre deux ou trois adversaires. La chance que l'un d'entre eux ai touché son flop est plus grande, donc vous devriez éviter le C-bet.

Sans regarder votre main, vous devriez vous demander si votre adversaire a touché son flop ou non. Sur un flop {9-Clubs}{q-Diamonds}{2-Spades}, il est peu probable que votre adversaire ai touché quoique ce soit. Ainsi si vous faites un C-bet au flop et envoyez un deuxième barrel à la turn, vous pourriez remporter le coup.

Toucher le flop sans une grosse paire an main

Si vous avez relancé pre-flop hors de position et que vous touchez votre flop, vous miserez la plupart du temps et verrez votre adversaire se coucher. De temps en temps, cependant, vous devrez faire face à un call ou même à une relance. En fonction de votre adversaire t du flop, vous pouvez décidé de sur-relancer ou de juste payer afin de check-raiser votre adversaire à la turn. Même si votre adversaire paye simplement et que vous checkez la turn, votre adversaire misera souvent parce que vous montrez énormément de faiblesse.

C'est la même chose lorsque vous jouez contre plus d'adversaires. Lorsque vous êtes hors de position, vous checkerez souvent le flop, ce qui peut faire croire que vous avez manqué le flop. Si vous check raisez le flop, c'est un signe de grande force. Vous pouvez même vous permettre de faire des check raise en bluff de temps en temps.

Lorsque vous faites un c-bet payé par le joueur 1 et 2, cela veut dire deux choses: l'un a touché un monstre et slowplayé sa main ou sinon, votre adversaire est un tirage et possède la côte pour vous suivre.

Un monstre pre-flop, mais après le flop...

Jouez des monstres comme une paire de rois ou d'as hors de position, peut être très difficile à jouer après le flop. Il peut alors être dur de folder ce genre de main lorsque vous faites face à une relance avec un board ne comportant que des petites cartes. Si vous êtes sur-relancé au flop et à la turn, il peut être sage de coucher sa main. Lorsque vous détenez les as et que vous êtes face à une relance preflop, il peut être envisageable de juste payer en position, mais hors de position, je ne recommanderais pas ce type de jeu.

Le Mini raise

Très souvent, votre adversaire vous fera un mini-raise sur votre C-bet après que vous ayez relancé pre-flop. Afin de bien analyser la situation, il est essentiel d'avoir un read sur votre adversaire. Si vous avez {a-Hearts}{q-Diamonds}, que le flop est {q-Clubs}{9-Clubs}{2-Hearts} et que votre adversaire vous mini raise, un read de votre adversaire pourra vous aider à prendre la bonne décision.

Il peut être sur trois choses:

1. Un bluff.

2. Un tirage. Il y a deux trèfles sur le board et un tirage quinte également. Votre adversaire vous mini-relance pour voir une turn pas chère. Si vous checkez la turn et qu'il checke derrière, il doit sûrement être à tirage avec une main comme {a-Clubs}{j-Clubs} ou encore {j-Hearts}{10-Hearts}.

3. Une très forte main, comme un brelan de 9 par exemple.

Si vous n'avez pas de read sur votre adversaire, il peut être très coûteux de déceler avec laquelle de ces trois possibilités a décidé de jouer votre adversaire. D'un autre côté, vous pouvez vous coucher à tous les mini raise pour éviter ce genre de situation.. Faites attention à toutes les mains de vos adversaires, pas seulement celles que vous jouez contre eux.

Comment pouvez vous savoir ce que possède votre adversaire? Imaginez que vous jouez sur une table à 200$ de cave et que vous relancez à 8$ au flop. Vous faites un C-bet à 15$ et votre adversaire vous mini relance à 30$. Si vous lui revenez dessus pour 80$, votre adversaire abandonnera son bluff, payera avec son tirage et poussera le reste de ses jetons avec un brelan. Si cela vous coûtera cher au début, mais un read sera profitable sur le long terme.

Une belle chose serait que vous ayez touché votre flop et que votre adversaire soit à tirage. Ici, vous pourrez payer sa mini relance et check raiser la turn.

Conclusion

Au poker , il n'y a pas une seule régle stratégique pour jouer hors de position, mais une chose est sûre, avoir un read sur son adversaire aide grandement. En général, vous devriez jouer serrer hors de position et plus large, en fin de parole.

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?