Stratégie Poker - Le dilemme de la paire d'as

Stratégie Poker - Le dilemme de la paire d'as 0001

Au Texas Holdem, la main de rêve est, bien sûr, la paire d'as. Appelez la comme vous voulez (American Airlines, The Nuts, etc.), mais elle ne va vous arriver entre les mains qu'une fois sur 220 (c'est une analyse statistique). En réalité, elle peut arriver plus fréquemment ou, en période de bad run, moins souvent.

Les joueurs les moins expérimentés feront une erreur critique. Même les meilleurs joueurs professionnels font cette erreur. Le sentiment immédiat lorsque vous avez cette main est de tout pousser au centre de la table. Mais la question que vous devez vous poser est... pourquoi?

Que ce soit sur une table de cash game ou lors d'un tournoi, le but est de maximiser votre profit avec cette main. Si vous êtes le genre de joueurs à pousser votre tapis avec les as , vous manquez une belle opportunité de remporter la plupart du temps, un énorme pot.

Avec une paire d'as, vous êtes face à ce cas précis: vous devez aussi accepter le fait de vous faire prendre une partie ou la totalité de votre tapis avec cette main.

Jetons un coup d'oeil à la logique du jeu. Si vous avez une paire d'as en début de parole et que vous relancez, les seules mains avec lesquels vous pourriez être suivi sont des paires faites ou AK et AQ. La possibilité d'être face à AK ou AQ est faible puisque vous avez déjà deux as dans les mains. Donc, la main la probable contre laquelle vous devrez faire face est une paire faite,ou des suited connectors. Avec les as, vous VOULEZ que des joueurs vous payent, ou encore mieux, que quelqu'un vous sur-relance.

En milieu de parole ou parmi les derniers joueurs à parler, il vous est presque obligé de relancer. Encore une fois, vous souhaitez qu'un adversaire vous sur-relance derrière vous, spécialement de la part des éventuels limpers ou relanceurs. Si vous ne faites que payer en premier de parole, soyez prêt à perdre la main. Alors que vous avez la meilleure main de départ pre-flop, si vous faites face à de nombreux, vous leur donnez l'opportunité de toucher leur flop et ainsi de vous battre.

Par exemple, tard dans un tournoi, je me trouvais au cut off, avec un tapis important. Je venais juste de changer de table, donc je n'avais aucun read sur mes adversaires. Un joueur en premier de parole relance et cinq autres joueurs payent. Ici, un simple call allait me faire perdre la main, donc j'ai relancé à tapis. Parmi les 6 joueurs dans la main, seuls deux sont restés dans le coup. L'un avait AK (prévisible) et l'autre J-x (?). J'ai fini par gagner la main et à tripler mon tapis.

Cependant, en Limit, c'est une autre histoire. Vous ne pouvez pas protéger votre main comme en No Limit, c'est pourquoi, vous pouvez être battu par des mains inférieures, donc soyez prêt à jeter des monstres.

Malheureusement, la plupart des gens ne veulent pas jouer au poker. Au lieu d'essayer de maximiser leur main, la plupart des gens misent tapis pre-flop. Alors que cette tactique peut être efficace en fin de tournoi, lorsque vous jouez la gagne, elle l'est moins en début de tournoi. Tout ce que vous pouvez espérer est de remporter gros lorsque tout votre argent est au centre, et avec les as, vous commencerez au moins avec la meilleure main de départ.

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?