Bad run infernal pour Jean-Pierre Petroli

Le début de tournoi de Jean-Pierre Petroli ressemble au cauchemar ultime de tout joueur de poker et beaucoup à sa place n'auraient peut-être même par réussi à tenir plus de quelques minutes.

Sur le premier coup nous le retrouvons sur un tableau {q-Clubs}{j-Spades}{7-Spades}{a-Spades}{j-Hearts} où il fait face à un mise de 2.600 dans un pot de 6.500 environ. Petroli sur-relance à 6.000 mais trouvera la force de jeter son {7-Hearts}{7-Spades} face ouverte lorsque son adversaire enverra 12.000.

A peine le temps de tourner les talons que nous le retrouvons quelques mains plus tard encore impliqué dans un gros pot, cette fois avec {j-}{q-} en main sur un tableau {j-Spades}{q-Spades}{10-}{a-Spades}{j-} où il se retrouve contre ... {k-Spades}{10-Spades} chez un joueur qui s'est contenté de payer 4.000 à la river et pensait avoir couleur, se préparant à donner les jetons avant de réaliser qu'il détient quinte flush royale !!

Une minute se passe avant le dernier setup fatal sur un flop {q-Hearts}{4-Clubs}{10-Hearts}. Son adversaire check, Petroli mise 1.800 et fait face à un check-raise de 4.000. Petroli renvoie 10.500 et paie ensuite tapis avec {10-Diamonds}{10-Clubs} mais se voit retourner... {q-Clubs}{q-Spades} !!

"J'ai perdu trois fulls en six minutes" résume Jean Pierre Petroli qui garde le sourire malgré cet incroyable bad run de quelques mains que les 40.000 de jetons de départ n'auront pas suffi à absorber.

Tags: Cercle CadetDSO ParisJean Pierre Petroli